Kate Winslet jouera dans le film “Fake!” basé sur l’arnaque crypto OneCoin

Partager l’article
EN BREF
  • Kate Winslet coproduira et jouera dans un film au sujet du système de Ponzi crypto OneCoin.

  • Cette escroquerie a délesté ses investisseurs de 4 milliards dollars, selon des estimations.

  • Le film sera l'adaptation d'un livre écrit par l'une des victimes de OneCoin, Jen McAdam.

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

L’actrice oscarisée Kate Winslet jouera et coproduira Fake !, une adaptation cinématographique de l’escroquerie crypto tristement célèbre de OneCoin.

Le système de Ponzi OneCoin a généré environ 4 milliards de dollars entre 2014 et 2017. L’adaptation cinématographique est basée sur le livre du même titre de la victime de OneCoin, Jen McAdam. Avec des membres de sa famille et de son cercle d’amis, McAdam aurait investi près de 300 millions de dollars dans OneCoin.

La “Cryptoqueen” d’une escroquerie de plusieurs milliards de dollars

Comme BeInCrypto l’a déjà signalé, l’arnaque Onecoin est l’une des plus importantes jamais réalisées. La chaîne de Ponzi, basée en Bulgarie, a promu une cryptomonnaie qui était censée rivaliser avec Bitcoin.

Le film Fake ! racontera l’histoire d’une victime, Jen McAdam. Le matériel de marketing de OneCoin a convaincu l’actionnaire écossaise de se joindre au projet au printemps 2016.

Kate Winslet jouera dans Fake!, l’adaptation d’un livre de Jen McAdam avec Douglas Thompson, basé sur l’histoire vraie de Jen McAdam et son implication dans la chaîne de Ponzi OneCoin.

(via DEADLINE)

S’adressant à la BBC, elle a déclaré avoir été impressionnée par un discours de la chef de file du projet, la bulgare Ruja Ignatova, lors d’une conférence organisée par le magazine The Economist. McAdam a ensuite été contacté par Timothy Curry, promoteur de Bitcoin, qui souhaitait parler aux investisseurs de OneCoin.

Par la suite, Timothy Curry a envoyé à McAdam un flux d’informations, la convainquant de l’aspect douteux de l’opération OneCoin. Parmi les données figurait la preuve que le “Bitcoin killer” de OneCoin n’avait même pas de blockchain.

L’inquiétude des autres investisseurs a commencé à croître en raison des retards dans la réalisation du projet et du fait qu’Ignatova ne se soit pas présentée à la conférence en 2017. Ensuite, la “Cryptoqueen” a complètement disparu du radar.

Depuis, d’autres membres de l’équipe de direction d’OneCoin ont été arrêtés et accusés d’infractions liées à la fraude électronique et au blanchiment d’argent. Cependant, Ruja Ignatova est toujours en fuite. Son histoire a même fait l’objet d’un podcast de la BBC, intitulé “La Cryptoqueen disparue”.

La manigance jusqu’au succès : Onecoin arrive à Hollywood

McAdam a co-écrit un livre sur son expérience avec OneCoin aux côtés du biographe Douglas Thompson. D’après Deadline.com, ils sont actuellement à la recherche d’un éditeur.

La société de médias américaine MGM aurait acquis les droits du livre. Jennifer Todd produira le film au nom de la société.

Kate Winslet, le réalisateur et scénariste du film, Scott Z. Burns, le coproduiront. De son côté, McAdam elle-même sera la productrice exécutive.

L’expérience antérieure de Burns semble faire de lui un bon candidat pour gérer une représentation cinématographique aussi importante que celle de OneCoin. Il a écrit et produit The Laundromat, un récit dramatique de l’histoire des “Panamas Papers”.

Il a également reçu des critiques positives pour son drame politique de 2019, The Report, qui documente une enquête sur le programme de détention et d’interrogatoire de la CIA après le 11 septembre. Burns et Winslet ont déjà travaillé ensemble sur le film de Steven Soderbergh sur la pandémie de 2011, Contagion.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Share Article

A former professional gambler, Rick first found Bitcoin in 2013 whilst researching alternative payment methods to use at online casinos. Having concluded that the root of most of the world’s evils stem from a toxic financial system during his time reading International Politics at university, the disruptive potential of a decentralised, borderless asset was immediately clear. After transitioning to writing full-time in 2016, Rick was able to put his passion for Bitcoin to work for him professionally. He has since written for a number of digital asset publications in a variety of capacities.

SUIVRE CET AUTEUR

Faites du trading avec les meilleurs signaux crypto - des profits garantis avec plus de 70% d’exactitude

Adhérez

Want to learn how to trade? Get a beginners guide from BeInCrypto Academy!

Learn now