France : ouverture du procès d’Alexander Vinnik à l’origine d’un ransomware Bitcoin

Partager l’article
EN BREF
  • Alexander Vinnik est accusé d’être à l’origine du ransomware Bitcoin (BTC) « Locky ».

  • Il aurait également blanchi plusieurs milliards de dollars via son exchange « BTC-e ».

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

Alexander Vinnik, citoyen Russe passe en jugement à Paris ce lundi 19 octobre. Il est accusé d’être à l’origine d’un ransomware Bitcoin (BTC) ayant causé un préjudice de 135 millions d’euros auprès de 200 victimes à travers le monde.


En France, de nombreuses victimes étaient des collectivités locales, des cabinets d’avocats et de petites entreprises locales telles que des auto-écoles ou des pharmacies.

 


Alexander Vinnik nie les accusations

Alexander Vinnik a nié les accusations d’extorsion et de blanchiment d’argent. Il a refusé de répondre aux questions posées par les magistrats instructeurs.

Les enquêteurs ont décrit le système qu’il aurait utilisé comme extrêmement élaboré, impliquant des envois massifs de courriers électroniques contaminés via un botnet (réseau d’ordinateurs infectés).

Selon son avocat, Alexander Vinnik n’avait absolument pas les compétences pour concevoir et déployer un ransomware comme Locky.

 

Blanchiment d’argent via l’exchange BTC-e

Alexander Vinnik est également soupçonné d’avoir blanchi des milliards de dollars d’actif criminels à travers la plateforme d’échange de cryptomonnaies BTC-e.

 

Ce dernier aurait eu des connexions avec Semion Mogilevich, le parrain de la mafia russe.

Selon l’avocat de Vinnik, Frédéric Belot, il y a pourtant erreur sur la personne :

Alexander Vinnik a effectivement travaillé pour BTC-e, mais il n’occupait qu’un rôle mineur au sein de la société, se bornant à travailler en free-lance pour cette entreprise, sur des tâches de vérification et de support aux clients.

Share Article

J’ai commencé à découvrir les bases de la technologie blockchain et Bitcoin avec la publication de Satoshi Nakamoto : A Peer-to-Peer Electronic Cash System. L’aspect disruptif et controversé du sujet m’a rapidement passionné !

SUIVRE CET AUTEUR