Chainalysis annonce un programme de gestion des actifs cryptos saisis

Partager l’article
EN BREF
  • Chainalysis lancera un programme de gestion d'actifs cryptos.

  • Le programme aidera le gouvernement et les liquidateurs à gérer et à vendre les cryptomonnaies saisies.

  • Les agences gouvernementales continuent de confisquer des cryptos aux cybercriminels.

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

Les agences gouvernementales ayant confisqué des quantités massives de crypto-monnaies à des entreprises criminelles, Chainalysis a développé un programme pour aider à la gestion de ces biens numériques saisis.

La nouvelle marque un développement majeur dans la prise en considération des crypto-actifs, en particulier dans le contexte de la restitution dans les cas où les cryptomonnaies confisquées font partie d’un plan frauduleux.

Le gouvernement et les liquidateurs prennent en compte les actifs cryptos

La société de renseignements Chainalysis a annoncé le programme par un communiqué de presse publié le 12 novembre. Selon l’annonce, le but du service est d’aider les agences gouvernementales et les praticiens de l’insolvabilité dans la gestion des actifs cryptos saisis et confisqués.

Le nouveau programme de réalisation des actifs de crypto aiderait les parties prenantes à suivre, stocker et liquider les cryptomonnaies saisies. Jason Bonds, directeur des recettes de Chainalysis, a commenté ce développement :

Comme les cryptomonnaies deviennent plus courantes, elles seront de plus en plus utilisées par les bons et les mauvais acteurs […] Comme nos partenaires gouvernementaux réussissent de mieux en mieux à déraciner les mauvais acteurs, les aider à récupérer et à réaliser leurs actifs est une prochaine étape naturelle.

Le programme de réalisation des actifs est le dernier né de la gamme d’outils crypto légale de la société. Dans le passé, Chainalysis a également collaboré avec des agences gouvernementales pour traquer des crimes de crypto, y compris des piratages d’exchange qui auraient été orchestrés par des syndicats de cybercriminalité nord-coréens.

Les services de police du monde entier ont saisi des millions de dollars en crypto auprès d’entités criminelles. Certaines de ces cryptomonnaies confisquées impliquent souvent des attaques contre des vendeurs du darknet.

En octobre dernier, BeInCrypto a rapporté que les autorités néerlandaises ont saisi environ 2 500 BTC (40 millions de dollars) à un couple condamné pour blanchiment d’argent sur le darknet. Aux États-Unis, plusieurs équipes de whitehats dirigées par le ministère de la justice ont également récupéré des fonds cryptos auprès de syndicats de trafiquants de drogue en ligne.

Habituellement, les ventes aux enchères comme Wilsons facilitent la liquidation des cryptomonnaies confisquées par les agences gouvernementales. Les Marshals étasusiens ont également mis aux enchères plus de 185 000 BTC à différents moments dans le passé.

En vendant trop tôt, le gouvernement américain a ainsi manqué un gain potentiel de 1,65 milliard de dollars provenant des cryptomonnaies saisies. Au début du mois de novembre, le DoJ a saisi 69 369 BTC et d’autres cryptomonnaies dans un portefeuille lié au défunt marché du darknet de la route de la soie.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Share Article

The opinion of BeInCrypto staff in a single voice.

SUIVRE CET AUTEUR

Faites du trading avec les meilleurs signaux crypto - des profits garantis avec plus de 70% d’exactitude

Adhérez

Want to learn how to trade? Get a beginners guide from BeInCrypto Academy!

Learn now