L’une des plus anciennes banques d’Europe lance un stablecoin sur Stellar

Partager l’article
EN BREF
  • L'une des plus anciennes banques d'Europe a collaboré avec Bitbond pour créer un stablecoin.

  • L'EURB, un stablecoin soutenu par les banques, fonctionnera sur le réseau Stellar.

  • Stellar se positionne comme étant une solution pour les stablecoins et peut-être les monnaies numériques des banques centrales.

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

Bitbond et Bankhaus von der Heydt ont émis un stablecoin en euros appelé EURB. Ce nouveau stablecoin fonctionnera sur le réseau Stellar. Les banques et les nations européennes sont-elles prêtes à soutenir la crypto-monnaie ?



L’une des plus anciennes banques européennes, la Bankhaus von der Heydt (BVDH), a émis un stablecoin en euros (EURB). En collaboration avec Bitbond, l’institution financière affirme qu’il s’agit du premier stablecoin en euros de ce type soutenu par une banque. Il fonctionnera sur le réseau Stellar.

Le jeton de Stellar, Lumens (XLM), a présenté sa technologie comme étant une version plus indépendante du XRP de Ripple. Il s’agit d’un réseau sur lequel sont envoyées d’amples transactions dans le monde entier.



Cependant, bien qu’il s’agisse d’une alternative à but non lucratif au XRP, Stellar s’est rapproché des banques. Certains pensent que la société prévoit d’être le réseau sur lequel tous les pays utiliseront leurs monnaies numériques de banque centrale (CBDC) une fois que ces dernières seront prêtes à être lancées.

Nous sommes ravis d’annoncer que @Bitbond et Bankhaus von der Heydt émettent désormais des Euro Stablecoin (EURB), le premier stablecoin émis directement par une institution bancaire sur Stellar.

La collaboration entre Bitbond, le plus grand service de garde de cryptos d’Allemagne, BVDH et Stellar suit ce même récit. En hébergeant un stablecoin en euro, Stellar peut démontrer son utilité potentielle en tant que plateforme de CBDC.

Faire entrer les banques sur le terrain

Alors que la banque BVDH (créée au XVIIIe siècle) s’est traditionnellement concentrée sur les clients institutionnels et le besoin de transactions sécurisées, elle n’a que récemment exploré la technologie des grands livres numériques (DLT). Bitbond a fourni sa technologie de tokenisation, qui a apparemment suffisamment impressionné le BVDH pour l’adopter.

Dans un communiqué de presse, le PDG de Bitbond, Radoslav Albrecht, a déclaré :

Bitbond travaille avec Stellar depuis 2019, date à laquelle nous avons émis le tout premier titre tokenisé reconnu par l’Autorité fédérale de surveillance financière (BaFin), l’autorité de régulation financière de l’Allemagne.

Bitbond a créé une plateforme spéciale à l’usage de la BVDH, et permettant de brûler et d’émettre de nouveaux jetons. De même, sa technologie peut faciliter l’achat de stablecoin à partir de comptes bancaires traditionnels.

Stellar a déclaré que le stablecoin EURB peut être utilisé par les clients de la BVDH ainsi que par des tiers. Pour l’instant, il sert surtout à régler les transferts numériques sur la chaîne.

Succès de la suite de Bitbond

M. Albrecht a déclaré que la mise en œuvre de cette technologie a “complété” la suite technologique Bitbond (qui assure la garde des actifs et la tokenisation).

La pièce de l’EURB sera garantie sur une base 1:1 en stablecoins. Bien que la technologie ne prenne actuellement en charge que les opérations on-chain, la BVDH prévoit d’aller de l’avant avec des services de tokenisation pour d’autres gros clients.

Une telle technologie a récemment suscité un intérêt notable dans la course au développement des CBDC. La Chine a testé avec succès un yuan numérique, et des pays plus petits comme les Bahamas ont lancé leur propre version.

Avec la croissance des CBDC, des entreprises comme Stellar ont l’intention de mettre en place l’infrastructure sur laquelle les monnaies numériques seront construites. On ne sait pas encore si chaque CBDC va créer sa propre blockchain ou utiliser la technologie existante. Toutefois, décrocher un client tel que la Réserve fédérale américaine serait une aubaine pour toute entreprise.

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Share Article

The opinion of BeInCrypto staff in a single voice.

SUIVRE CET AUTEUR