Livecoin ferme définitivement suite à un piratage suspect

Partager l’article
EN BREF
  • Livecoin a été piraté en décembre 2020.

  • Certains pensent que le piratage a été mis en place pour permettre à l'exchange une arnaque de sortie.

  • Livecoin a informé les utilisateurs qu'il fermerait définitivement.

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

À la suite d’un piratage qui aurait eu lieu en décembre, l’échange de crypto-monnaies russe Livecoin ferme ses portes pour de bon.



BeinCrypto avait précédemment rapporté juste avant la fermeture de Livecoin que le Bitcoin avait atteint des prix allant jusqu’à 220 000$ sur l’exchange. De même, Ethereum a augmenté de 600% pour atteindre un prix de 9 600$.

Dans un message du 16 janvier 2021 sur son site Web, Livecoin a déclaré fermer sous peu.



Hack ou Scam?

Au moment du piratage, Livecoin a annoncé avoir été victime d’une attaque soigneusement planifiée, notant que ses serveurs étaient infiltrés de manière technique et difficile à résoudre.

En effet, les centaines de BTC des portefeuilles Livecoin semblaient avoir été déplacés vers le portefeuille d’un pirate informatique connu. Le mauvais acteur en question avait également récemment supprimé l’échange EXMO.

À l’époque, 106 BTC, 361 ETH et 236 BCH avaient été volés sur l’exchange.

Certains utilisateurs ont décidé de dire stop. Dans un fil de discussion, les utilisateurs de Livecoin ont déclaré que les retraits avaient été interrompus jusqu’à 24 heures avant l’attaque. De même, il était suspect qu’un hacker expérimenté ait utilisé le même portefeuille pour deux hacks différents.

La gestion de la plateforme face à cette situation a semblé trop peu professionnelle à beaucoup de personnes sur le forum. Certains utilisateurs frustrés pensaient que le piratage était en fait une escroquerie de sortie dans laquelle le prix de Bitcoin était artificiellement gonflé, permettant aux responsables de l’encaisser.

Fermé définitivement


Le message de clôture a été publié le samedi 16 janvier 2021, environ trois semaines après l’attaque initiale.

Le message sur le site Web de Livecoin indiquait que le service avait été «durement endommagé» et qu ‘«il n’y avait aucun moyen de continuer à faire des affaires dans ces conditions».

Livecoin Logo. Source: Livecoin.news

La société a décidé de payer les fonds restants à ses clients. Les clients ont été invités à envoyer un e-mail à verification@livecoin.news afin de vérifier leur identité afin de récupérer les fonds qui leur restaient.

Le montant des fonds restants ou la manière dont ils seraient répartis reste incertain. Le site, qui a récemment déménagé vers livecoin.news depuis livecoin.net, a demandé des informations très spécifiques aux utilisateurs, notamment des scans de leurs passeports et des captures d’écran ou des vidéos de leurs transferts de fonds.

Le chat sur le Telegram Livecoin a montré que les utilisateurs étaient frustrés par la situation. Beaucoup ont déclaré qu’ils n’avaient pas reçu de fonds ou envoyé des informations pour vérifier leur identité qui avait été jugée invalide, ou les fonds n’avaient pas été retournés. À l’époque, il semblait que leurs comptes étaient inaccessibles.

Pas le premier problème chez Livecoin

Ce n’est pas la première fois que Livecoin est critiqué. Plus tôt en décembre 2020, la plateforme VEROS a demandé aux clients d’arrêter de négocier sur Livecoin car les bilans qu’elle y voyait ne s’additionnaient pas correctement.

En d’autres termes, VEROS soupçonnait une manipulation des prix. VEROS a déclaré que certaines paires de trading ont vu des décharges massives, soit disant par des bots sur l’exchange, qui ont ensuite récupéré des actifs à bas prix.

VEROS a également accusé Livecoin d’avoir échangé du Monero qu’il savait volé.

Pendant ce temps, Livecoin, qui se faisait appeler «fournisseur de crypto n°1», a mis en garde contre de nombreuses escroqueries visant à obtenir les fonds des utilisateurs;

«Nous devons vous mettre en garde contre des tonnes de faux groupes dans différents messagers et autres canaux, où les gens se présentent comme des membres de notre équipe, des initiés, des hackers, etc.»

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Share Article

Harry Leeds est un auteur, rédacteur et journaliste qui a passé beaucoup de temps dans les pays de l'ancienne URSS à couvrir les thèmes de l'alimentation, la crypto-monnaie et des soins de santé. Il traduit également de la poésie et édite le magazine littéraire mumbermag.me.

SUIVRE CET AUTEUR