Bitcoin atteint 220 000$ sur Livecoin ; on soupçonne une arnaque de sortie

Partager l’article
EN BREF
  • L'exchange Livecoin a suspendu ses opérations après que le cours du BTC y ait atteint 222 000 dollars.

  • Livecoin affirme avoir été piraté par un hackeur connu.

  • Certains membres de la communauté soupçonnent une escroquerie de sortie complexe.

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

Le 24 décembre 2020, Livecoin a interrompu ses opérations de trading après que Bitcoin ait atteint 220 000 dollars. L’exchange affirme avoir été piraté, mais certains membres de la communauté pensent qu’il s’agit d’une escroquerie de sortie coordonnée. Certains disent que ce n’est pas la première fois que Livecoin est piraté.



Au cours des deux derniers jours, le cours du Bitcoin est monté à 220 000 dollars sur la plateforme d’échange Livecoin. Parallèlement à cette hausse exagérée du BTC, le cours d’Ethereum a augmenté de 960% pour atteindre 6 500 dollars.

Bien que le cours de Bitcoin à Noël de 25 000$ ait pu paraître incroyable, celui de Livecoin semblait trop beau pour être vrai. Et ce fut le cas. Après cette méga-hausse du cours, la plateforme a cessé les retraits.



Les utilisateurs soupçonnent toutefois que la plateforme souffre d’une arnaque de sortie, voire qu’elle en soit l’instigatrice.

Trop beau pour être vrai

La page du BTC de LIvecoin, le cours avoisinnant les 200 000$ : Forklog

Selon Forklog, cette hausse des cours a d’abord été imputée à une difficulté technique. Dans une annonce sur la page d’accueil, l’équipe a promis que le site reviendrait bientôt à un fonctionnement normal.

Des utilisateurs frustrés ont cependant mené leur propre enquêté. L’utilisateur de Twitter @yukio_staker a remarqué que des fonds, dont 285 ETH, avaient été retirés des wallets de Livecoin. L’un d’entre eux, @yukio_staker, affirme qu’il s’agit d’un portefeuille utilisé par des pirates informatiques lors du piratage d’EXMO ce lundi 21 décembre pour environ 16 millions de dollars.

Plus tard, l’AMLBot, qui suit les adresses des individus mal intentionnés, a découvert que les BTC de Livecoin se trouvaient dans le même portefeuille que ceux volés lors du piratage de l’exchange EXMO :

Aujourd’hui, l’exchange #Livecoin a été piraté. Il y a 3 jours, l’exchange #EXMO a été piraté. Il est intéressant de noter que les BTC des deux hacks sont arrivées à la même adresse 1A4PXZE5j8v7UuapYckq6fSegmY5i8uUyq.

Livecoin a changé son message d’avertissement pour dire que leur exchange avait été victime d’une attaque “soigneusement planifiée” pendant des mois. La société a déclaré que leur back-end, leurs serveurs et leurs nœuds avaient tous été compromis.

Ils n’ont repris le contrôle que d’une partie des fonctionnalités frontales, ce qui leur a permis de publier le message d’avertissement. Ce message demande aux utilisateurs de ne pas faire de transactions, de ne pas déposer d’argent et de ne pas effectuer de dépôts.

Selon Forklog, 106 BTC, 361 ETH et 236 BCH avaient été volés via les adresses liées.

Cela dit, les utilisateurs ont senti quelque chose de louche.

Une arnaque de sortie déguisée en piratage

Un utilisateur anonyme a déclaré à Forklog que des retraits importants avaient été bloqués un jour avant le piratage. Les clients ne pouvaient pas non plus retirer de petits montants à partir de quelques heures avant l’apparition de l’annonce sur le site de Livecoin.

Cependant, les problèmes ne s’arrêtent pas là. Si le hacker de Livecoin est le même hacker intelligent que celui d’EXMO, alors pourquoi a-t-il utilisé le même portefeuille dans les deux cas ? Des portefeuilles séparés seraient certainement plus difficiles à suivre.

Le chef de Livecoin a gardé le silence, ce qui a été suspect. Mariya Stankevich, responsable du développement commercial d’EXMO, a déclaré que la directrice de Livecoin, Svetlana Geller, avait supprimé son compte Telegram le 24 décembre 2020.

Des utilisateurs en colère se sont réunis sur le forum bits.media et Telegram pour exprimer leur mécontentement. Ils ont également demandé à Livecoin d’arrêter les retraits et ont présenté des théories alternatives.

L’utilisateur vernichter a suggéré que Livecoin, ou les robots mis en place par la société, ont créé une énorme demande pour le BTC. Cette hausse des cours a provoqué la panique des utilisateurs. Voyant les gains énormes, ils se sont jetés à l’eau à des cours astronomiques. Ensuite, la société aurait interrompu les retraits et se serait enfuie avec l’argent.

Un goût de déjà-vu

Bien que cela puisse sembler tiré par les cheveux, Livecoin a déjà été observé à la loupe suite à une situation suspecte. La plateforme de collecte de fonds Veros avait précédemment inscrit son token sur Livecoin. Pourtant, le 20 décembre 2020, ses responsables ont Twitté que les utilisateurs devaient en retirer leurs tokens. Apparemment, le bilan ne correspondait pas aux portefeuilles de l’exchange, et Veros a déclaré qu’il s’agissait d’une situation douteuse.

Nous demandons à tous les utilisateurs de retirer les tokens vrs de l’exchange https://Livecoin.net !
Il a été constaté que la plateforme compte moins de tokens sur le bilan que dans les ordres de vente.

Quelques jours auparavant, Veros avait déclaré à Forklog que Livecoin utilisait des robots pour manipuler le cours de leur token, le VRS. Les bots ont augmenté le cours, ont vendu le token à bas prix, puis l’ont récupéré à bas prix, a déclaré Veros. La perte a été de l’ordre de 800 000 dollars.

Veros affirme également que cela s’est produit avec de nombreuses autres paires de trading sur Livecoin. En février, Livecoin a également été accusé d’avoir négocié des pièces Monero qu’elle savaient être le fruit d’un vol.

Distinguer la vérité du mensonge dans cette affaire exigera une analyse sérieuse des données de la chaîne.

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Share Article

SUJETS LIÉS

Harry Leeds est un auteur, rédacteur et journaliste qui a passé beaucoup de temps dans les pays de l'ancienne URSS à couvrir les thèmes de l'alimentation, la crypto-monnaie et des soins de santé. Il traduit également de la poésie et édite le magazine littéraire mumbermag.me.

SUIVRE CET AUTEUR