Voir plus

L’ancien détenu Martin Shkreli lance un DEX nommé AlbumSwap

2 mins
Mis à jour par Célia Simon
Rejoignez Notre Communauté de Trading sur Telegram

EN BREF

  • Selon le communiqué de presse de l'ancien détenu et ex-gestionnaire de fonds spéculatifs, il aurait créé ce DEX pour faire concurrence à Uniswap.
  • promo

Martin Shkreli, ancien magnat pharmaceutique et condamné pour fraude, vient de rejoindre la crypto sphère, ce d’après un communiqué de presse publié par ses soins au sujet de son entrée dans le secteur numérique.

Selon le communiqué de presse, l’ancien détenu et ex-gestionnaire de fonds spéculatifs vise à échanger des actions contre des crypto-monnaies. Ou quelque chose du genre, du moins.

Son projet répond au nom d’Albumswap et compte son token natif, le $MS. Imaginez maintenant remettre de l’argent à un courtier en pharmacie qui n’a que faire que des médicaments sauvant des vies atteignent des prix exorbitants pour ceux qui en ont besoin. Amateurs de $MS, vous devrez vous débrouiller seuls dans ce cas.

Le prix du token $MS est de 1$ par pièce. On n’ignore encore si quelqu’un d’autre que la mère de M. Shkreli en a acheté.

Martin Shkreli et son sombre passé

Martin Shkreli est connu pour beaucoup de faits troubles. Cela dit, il est également connu pour avoir acheté un album inédit du Wu-Tang Clan, lequel s’est vu saisi par les autorités lorsque son propriétaire s’est retrouvé en prison. Le disque, intitulé “Once Upon a Time in Shaolin”, a finalement été vendu à un syndicat de collectionneurs de NFT appelé PleasrDAO.

Shkreli a été condamné à sept ans de prison, mais il a bénéficié d’une sortie anticipée pour bonne conduite. Il vit actuellement dans une maison de transition à New York et sera libéré en septembre prochain.

Lorsqu’il est sorti de prison, M. Shkreli s’est adréssé à ses followers sur ses réseaux sociaux, y déclarant que sortir de la “prison de Twitter” était plus difficile que de sortir d’une vraie prison.

Photo accompagnant le communiqué de presse

Dans un message publié le mois dernier sur Twitter Spaces, Shkreli a affirmé qu’il avait accès à la plateforme d’échange décentralisée (DEX) Uniswap depuis sa cellule. “Uniswap est vraiment chouette. J’ai commencé à l’utiliser en prison”.

Hayden Adams, fondateur d’Uniswap, a déclaré à ce sujet : “Shkreli aimera-t-il toujours Uniswap lorsqu’il apprendra que j’ai écouté l’album [du Wu-Tang Clan] ?”

En guise de réponse, Martin Shkreli a demandé : “Devrais-je créer mon propre DEX pour donner une leçon à ce mec ?”.

Un nouveau DEX ?

Flairant là une nouvelle opportunité, Shkreli a ainsi créé un fork d’Uniswap, Albumswap. “J’ai commencé à m’intéresser aux crypto alors que j’étais incarcéré. J’ai effectivement utilisé Uniswap en prison, ce qui m’a inspiré mon projet actuel nommé Albumswap, qui est essentiellement un fork d’Uniswap. Initiallement, ce n’était pas mon intention, mais je n’ai vraiment pas apprécié son tweet. Je pense que si je peux prendre ne serait-ce que 5 % de sa part de marché, j’aurai fait mon travail ; n’importe quoi qui me permette de lui faire de l’ombre.”

Et voilà là la bonne vieille mentalité du courtier pharmaceutique qui manquait à tous.

Et bien que nous ne puissions pas donner de conseils financiers, le “non-conseil” ici est le suivant : courez !

Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024

Trusted

Avis de non-responsabilité

Avis de non-responsabilité : Conformément aux directives de The Trust Project, BeInCrypto s'engage à fournir des informations impartiales et transparentes. Cet article vise à fournir des informations exactes et pertinentes. Toutefois, nous invitons les lecteurs à vérifier les faits de leur propre chef et à consulter un professionnel avant de prendre une décision sur la base de ce contenu.

1da1ec21852ff5e8b1158a413010159d.jpg
Nicole Buckler
Nicole Buckler travaille en tant que rédactrice et journaliste depuis plus de 25 ans, entre Sydney, Melbourne, Taipei, Londres et Dublin. Aujourd'hui, elle écrit depuis la Gold Coast, une incroyablement magnifique côte australienne. Nicole a acheté des bitcoins en 2013 parce qu'on lui avait dit qu'elle pouvait les utiliser pour payer des cours de yoga à Dublin. Elle a détesté le yoga mais a gardé les BTC. Au bout d'un an, elle a décidé que cette histoire de Bitcoin allait se convertir en...
READ FULL BIO
Sponsorisé
Sponsorisé