Comment lancer une ICO crypto ?

29 mai 2022, 19:00 CEST
Mis à jour par Levy Prata
19 juillet 2022, 15:25 CEST
In Brief
  • Dans cet article, nous vous expliquerons de A à Z comment lancer une ICO, comment écrire votre livre blanc et comment promouvoir votre token.

En 2021, des centaines de tokens ont été lancés via des ICO (Initial Coin Offering ou offre initiale de pièces). Il s’agit tout simplement de l’équivalent crypto d’une introduction en bourse. Cependant, lancer une ICO n’est pas une mince affaire, mais ce guide vous sera sûrement utile dans votre démarche.

Dans cet article, nous vous expliquerons de A à Z comment lancer une ICO, comment écrire votre livre blanc et comment promouvoir votre token.

Table des matières

  • Qu’est-ce qu’une ICO crypto ?
  • Comment lancer une ICO ?
    • Première étape : trouver une idée
    • Deuxième étape : créer une équipe
    • Troisième étape : écrire un livre blanc
    • Quatrième étape : créer des contrats intelligents
    • Cinquième étape : définir un modèle économique
      1. Vente à prix fixe
      2. Soft cap
      3. Hard cap
      4. Plafond confidentiel
      5. Adjudication à la hollandaise
      6. Adjudication à la hollandaise inversée
      7. Enchères remboursées
      8. Plafond dynamique
    • Sixième étape : faire la promotion de l’ICO et du token
    • Septième étape : lancer l’ICO

Qu’est-ce qu’une ICO crypto ?

Dans le monde des cryptomonnaies, une ICO est la première vente d’un crypto actif au public. Souvent, les prix proposés lors des ICO sont très accessibles, ce qui permet aux investisseurs crypto débutants de se lancer avec de petits budgets.

Ceci dit, participer à une ICO est aussi risqué que bénéfique, car si le token en question ne parvient pas à susciter l’intérêt, il y a de fortes chances que les investisseurs perdent leurs fonds. Les ICO sont, en revanche, passionnantes ; c’est pourquoi il est important de peser le pour et le contre avant d’y participer.

Comment lancer une ICO ?

Première étape : trouver une idée

Il va sans dire qu’avant de lancer une ICO, vous avez besoin d’une idée. Pour développer cette idée, n’hésitez pas à partager vos réflexions avec les bonnes personnes et à collecter des avis sur votre projet. Aussi, vous ne pouvez pas lancer une ICO sans déterminer la tokénomique de votre jeton et ses objectifs. Par exemple, certaines cryptomonnaies se focalisent sur des secteurs de niche, ou préparent le terrain pour le Web 3.0, tandis que d’autres se positionnent simplement comme un outil d’investissement et de trading

Demandez-vous si votre projet nécessite vraiment une blockchain, et surtout, n’oubliez pas de penser aux détails les plus profonds de son utilisation.

Deuxième étape : créer une équipe

Vous ne pouvez pas être un expert en blockchain, en marketing, en finance décentralisée et en droit. Ceci est tout à fait normal, et c’est pourquoi vous avez absolument besoin d’une équipe qui vous assistera dans toutes les étapes de votre projet. N’oubliez pas que vous devez non seulement tenir compte des contraintes juridiques et réglementaires, mais également de tout ce qui est tokénomique et technologie. Votre équipe sera en mesure de vous fournir toutes les informations dont vous avez besoin pour lancer votre ICO sans problèmes.

Troisième étape : écrire un livre blanc

Tout projet de cryptomonnaie doit commencer avec le fameux whitepaper ou livre blanc, qui détaille la tokénomique, les objectifs, le modèle économique du jeton, etc. Ce document doit en effet fournir toutes les informations essentielles dont les investisseurs ont besoin pour prendre une décision sur votre token.

Un livre blanc doit expliquer le problème que vous souhaitez résoudre avec votre nouvelle cryptomonnaie, et surtout, comment vous comptez vous y prendre. Idéalement, vous pouvez le publier sur votre site web pour présenter le token aux investisseurs potentiels. Vous devez également y inclure une feuille de route de votre produit, où vous détaillerez tous vos projets futurs.

Quatrième étape : créer des contrats intelligents

Pour lancer une ICO, vous devez également créer des contrats intelligents. Actuellement, les ERC-20 sont les contrats les plus répandus, mais il existe d’autres options. Si vous ne savez pas comment créer un contrat intelligent, nous vous conseillons d’utiliser OpenZeppelin. Il s’agit d’un outil qui vous fournit plusieurs modèles de contrats à personnaliser selon vos besoins. Il nécessite cependant un minimum de connaissances techniques. Une fois cette opération terminée, vérifiez attentivement votre contrat, puis lancez-le.

Cinquième étape : définir un modèle économique

L’étape suivante consiste à choisir un modèle économique. Cela dépend entièrement des spécificités de votre projet et de plusieurs facteurs, comme l’emplacement de votre siège social (car la réglementation des ICO crypto est différente d’un pays à l’autre).

Vous pouvez lancer une ICO crypto par huit méthodes différentes, les voici :

1- Vente à prix fixe

Ce modèle signifie que votre jeton sera mis en vente à un prix fixe, ce qui permettra aux premiers utilisateurs d’acheter une quantité donnée de tokens sans dépendre des fluctuations associées au marché crypto. Notez toutefois que l’actif ne gardera son prix fixe que pendant une certaine période de temps, après quoi les investisseurs devront l’acheter au cours du marché.

2- Soft cap

Dans un modèle de vente à soft cap ou plafond souple, le créateur du jeton détermine le montant minimum à collecter lors de l’ICO, et fixe le prix en fonction de ce seuil. Cela nécessite la vente d’une quantité donnée de tokens pour un montant défini, après quoi l’ICO se poursuivra jusqu’à la date et l’heure de fin fixées. Ce modèle a la particularité d’augmenter les chances de succès de la levée de fonds.

3- Hard cap

Contrairement au soft cap, le hard cap ou plafond fixe signifie que le fondateur du projet fixe le montant maximum de capital nécessaire. L’ICO se termine dès que ce plafond est atteint ou dès que la durée fixée est écoulée. Cependant, ce modèle n’est pas toujours idéal, car certains investisseurs potentiels risquent de rater l’opportunité d’investir dans l’ICO, et d’abandonner complètement le projet.

4- Plafond confidentiel

Avec ce modèle, les investisseurs ne connaîtront pas le montant du capital alloué tant que l’ICO n’a pas encore été lancé. De même, ils devront attendre le lancement avant d’obtenir d’autres informations clés sur le projet. Cela peut être utile si l’ICO fait l’objet de beaucoup de spéculation, car cela permettra aux fondateurs de préserver la confidentialité de leurs activités.

5- Adjudication à la hollandaise

Dans le monde de la crypto, l’adjudication à la hollandaise ou dutch auction est une méthode où le jeton est initialement proposé au prix le plus élevé. Ensuite, le prix commence à descendre à un niveau auquel les offres reçues englobent tous les jetons proposés.

Relativement compliqué, ce n’est peut-être pas la meilleure méthode pour lancer une ICO, surtout s’il s’agit de votre premier projet. Si vous ciblez un public débutant, nous vous conseillons d’opter pour une autre méthode.

6- Adjudication à la hollandaise inversée

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, ce modèle n’est pas tout à fait l’opposé de l’adjudication à la hollandaise classique. Il est plutôt plus facile que celle-ci. Il consiste simplement à fixer une quantité de tokens à vendre, puis de les répartir sur toute la durée de l’ICO. Ainsi, par exemple, si l’ICO dure cinq jours, 20 % du montant total doivent être vendus chaque jour.

Cette méthode, qui est assez simple, vous donnera davantage de contrôle sur la distribution des jetons, surtout si votre ICO suscite beaucoup d’intérêt.

7- Enchères remboursées

Avec ce modèle, vous déterminez un prix fixe, mais les acheteurs peuvent enchérir au-dessus de ce prix. Lorsque le prix est supérieur au montant défini, une partie du capital peut être restituée aux investisseurs. Pour obtenir des montants plus importants, les investisseurs devront effectuer plusieurs petites transactions.

Cela rend l’ICO accessible à un plus grand groupe d’investisseurs. Malheureusement, cette méthode peut entraîner des frais de transaction plus élevés pour les participants.

8- Plafond dynamique

Le plafond dynamique empêche les grands investisseurs d’acheter de grandes quantités de tokens en une seule transaction. Il les oblige à acheter en plus petites quantités tout au long de l’ICO. Cela permet de donner une chance aux petits investisseurs et d’éviter que le projet soit dominé par les participants les plus fortunés.

N’importe lequel de ces modèles peut fonctionner pour une ICO crypto, cependant, tout dépend des besoins de votre projet. Avant de lancer votre ICO, vous devez méticuleusement étudier toutes ces possibilités.

La plupart des ICO utilisent la blockchain Ethereum. Sachez toutefois que d’autres possibilités s’offrent à vous.

Sixième étape : faire la promotion de l’ICO et du token

Avant de lancer une ICO, le projet doit avoir suscité suffisamment d’intérêt. En effet, il ne sert à rien d’apprendre comment lancer une ICO si vous n’avez pas déjà des investisseurs qui croient en votre projet. 

Ainsi, vous devez obligatoirement promouvoir votre ICO et votre token, en présentant votre mission ainsi que vos objectifs. Pour cela, vous pouvez utiliser les réseaux sociaux, ou faire appel à des médias spécialisés qui s’occuperont de présenter votre projet.

Aussi, n’oubliez pas d’ajouter votre token aux calendriers ICO et d’en parler sur les différents groupes et plateformes crypto. L’idée est de créer une discussion sur votre prochaine ICO.

Septième étape : lancer l’ICO

Lancer une ICO

Enfin, avant de lancer votre ICO, proposez votre token à des exchanges tels que Coinbase, Binance, Kraken et Gemini. Pour mettre toutes les chances de votre côté, vous devez leur donner (au moins) les informations suivantes :

  • Nom du token
  • Son ticker ou label
  • Une petite description de votre projet
  • Toute illustration pouvant être utile, y compris un logo
  • La date de lancement prévue
  • Le code source (après vérification)

Et c’est tout ! Vous savez maintenant comment lancer une ICO.

Une fois votre jeton accepté par les bourses crypto, vous pouvez lancer l’ICO à la date indiquée. Bien que tous les tokens ne réussissent pas, il est tout à fait possible de gagner la confiance des exchanges avec une bonne préparation.

Enfin, assurez-vous de respecter toutes les lois et normes de conformité. Donnez aux investisseurs potentiels les informations dont ils ont besoin et effectuez toutes les vérifications nécessaires. Beaucoup de méthodes sont possibles pour lancer une ICO. Cependant, avec les informations dont vous disposez maintenant, vous pouvez partir sur de bonnes bases.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations contenues sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations figurant sur notre site web est strictement faite à ses propres risques.
Dans la section S'instruire, notre priorité est de fournir des informations de haute qualité. Nous prenons le temps d'identifier, rechercher et créer un contenu éducatif qui sera utile à nos lecteurs.
Afin de maintenir ce niveau de qualité et continuer à créer un contenu valable, nos partenaires sont susceptibles de nous verser une commission pour des placements figurant dans nos articles. Toutefois, ces commissions n'affectent pas nos processus de création de contenu objectif, honnête et pertinent.