Voir plus

La sauvegarde de ses cryptomonnaies est un élément capital pour un investisseur. En effet, la sécurité est primordiale et chaque personne se lançant dans le secteur se doit de connaître toutes les subtilités liées à la sécurisation de ses actifs.

Alors que certains optent pour les exchanges crypto ou les hot wallets, d’autres investisseurs préfèrent optimiser un maximum leurs cryptomonnaies et les préserver “à froid”. A l’image des clés Ledger, Trezor apparaît comme une autre option plutôt fiable, pour conserver ses actifs numériques. Cette fois-ci, focus sur un hardware wallet qui possède deux modèles distincts.

Si vous souhaitez en parler avec d’autres passionnés de crypto, n’oubliez pas de rejoindre notre communauté francophone sur Telegram !

Découvrons le produit Trezor

Trezor est un produit de la société SatoshiLabs, une société précurseure en cryptomonnaies, et dont l’existence remonte à près de 10 ans. En effet l’entreprise est apparue au moment même ou se faisait ressentir la nécessité de garder ses cryptos dans ce qu’on appelle les hardwares wallets.

En réponse, Trezor a créé deux dispositifs, que l’on présentera dans ce guide. Ainsi, le model one a été lancé sur le marché en 2014 alors que le model T a pour sa part fait son apparition en 2018. Ces deux dispositifs sont donc plus anciens que les clés Ledger.

La société ne compte pas à ce jour de nouveaux modèles, mais des améliorations pour optimiser la gestion de ces hardware wallets avec la mise en service d’une application et la mise en place d’un écosystème de haute sécurité. Tout cela pour manager au mieux ses cryptomonnaies.

Pour reprendre les mots employés par la société, son objectif est de rendre accessible et facile l’aspect sécuritaire dans le secteur des cryptomonnaies. Ainsi, les modèles de Trezor sont conçus avec pour objectif principal de rendre Bitcoin accessible pour tous mais surtout, bien conservé par tous ses détenteurs. Cette idée sur Bitcoin peut bien évidement s’étendre à tous les autres altcoins qui sont supportés par le dispositif.

Trezor comme hardware wallet

Trezor constitue une des principales options de stockage de cryptomonnaies au sein de l’industrie. En effet, les investisseurs font grandement confiance au Trezor model one et au Trezor model T pour gérer les clés de leur portefeuille crypto. Un hardware wallet – et c’est également le cas des dispositifs Trezor – possède bien évidement une phrase secrète, ou phrase de récupération, qu’il est essentiel de conserver dans un lieu sûr. Cette même phrase permet d’obtenir la clé privée du dispositif. Cette même clé privée est également ce qui permet d’effectuer des transactions de cryptomonnaies vers d’autres dispositifs.

Au contraire d’un exchange crypto, ce type de portefeuille permet à l’utilisateur de conserver personnellement sa clé privée. D’ailleurs, celle-ci est “physiquement” toujours à ses côtés. La sécurité est optimale puisqu’à l’image d’une clé Ledger, le hardware wallet Trezor permet également de sécuriser les clés des utilisateurs hors ligne, réduisant ainsi considérablement les risques de hack.

Ne perdons plus de temps, et passons dès a présent à la présentation des deux produits en vente.

Trezor Model One

Le dispositif Trezor Model One est le premier en son genre à avoir été commercialisé. Depuis son entrée sur le marché en 2014, il a su trouver preneur auprès de milliers d’investisseurs en cryptomonnaies. Le modèle offre de nombreuses garanties, et pour un prix de 69 $, peut satisfaire à la fois les nouveaux venus en crypto mais également les plus anciens.

Alors que plus de 1 000 jetons peuvent être stockés sur le Model One, il existe tout de même une barre de recherche pour voir si notre altcoin préféré peut être conservé sur le dispositif. Ces derniers peuvent d’ailleurs être gérés – tout comme pour le modèle Trezor T – grâce à l’application ou à l’extension Trezor Suite.

Pour manipuler notre Model One, deux écrans sont à disposition pour naviguer entre les différentes fonctionnalités. De même, en termes de sécurité encore, aucune information confidentielle n’est sauvegardée, au contraire des exchanges crypto. Trezor est, à l’image de Ledger, un produit qui préserve vos actifs hors ligne.

En plus du PIN, il existe bien évidement la phrase de sécurité composé de 12 mots aléatoires. Enfin, chaque transaction effectuée sur la clé Trezor nécessite une confirmation physique. Cela veut dire que personne ne peut réaliser une transaction impliquant le dispositif sans l’avoir entre ses mains.

  • Prix : 69 $
  • Cryptomonnaies prises en charge : 1 289
  • Lancement : 2014

Trezor Model T

Au contraire du précédent dispositif, le Model T affiche un prix considérablement plus “premium”. En effet, il est actuellement vendu à 219 $, soit un peu moins de trois fois le prix de son prédécesseur, le Trezor Model One. Ce prix se traduit par ses fonctionnalités, mais également sa navigation. En effet, le Model T est beaucoup plus facile à utiliser pour un investisseur, bénéficiant d’un avantage entièrement tactile. En conséquence, l’écran de l’appareil est aussi un peu plus grand, ce qui optimise la visibilité. Pas de panique cela dit : les écrans modèles sont globalement de petites tailles, vous êtes donc à l’abri des regards indiscrets si jamais vous utilisiez votre clé en public (une chose toutefois à éviter).

Au niveau du stockage et des fonctionnalités, il n’y a pas réellement de différences majeures entre les deux produits, surtout suivant votre profil d’investisseur et les montants investis par vos soins. Toutefois, un plus grand nombre de cryptomonnaies peuvent être stockées sur la clé Trezor Model T. Ainsi, ce ne sont pas moins de 1 456 actifs qui peuvent être préservés sur cette clé.

Sur l’aspect sécuritaire, le modèle possède les mêmes fonctionnalités que le précéden, avec peu d’ajouts. Les manières d’accroître sa sécurité sont toutefois nombreuses chez Trezor, avec la possibilité de PIN, phrase de récupération et comme évoqué auparavant, de stocker ses cryptomonnaies hors ligne. D’autant plus que le piratage de la phrase de récupération s’avère ainsi impossible et que celle-ci est sauvegardée à tout moment par le dispositif Trezor. Ainsi, à aucun moment elle ne quitte l’appareil. Par ailleurs, chaque transaction ou navigation demande une confirmation au préalable. Pour protéger contre le pishing, l’URL est toujours indiqué sur l’écran du Model T. Cela permet d’éviter les mauvaises connexions à des sites dangereux.

  • Prix : 219 $
  • Cryptomonnaies supportées : 1 456
  • Lancement : 2018

Trezor Suite App

Où sont sauvegardés mes jetons ?

Trezor met bien l’accent sur l’aspect sécuritaire, et n’hésite pas à critiquer les modes de conservation autres que les hardware wallets. Toutefois, il est important de préciser que ce ne sont pas nos cryptomonnaies ou nos BTC qui sont stockés sur le hardware wallet, mais seulement les clés privées. Ces dernières sont celles qui rendent possible l’accès à nos fonds. Une clé privée est l’équivalent d’un mot de passe qui permet de prendre le contrôle de certains fonds associés à cette clé.

Ainsi, avec le dispositif, il n’existe pas de problème liés à la clé publique et la clé privée, puisque ce dernier “s’occupe de tout”. La clé privée étant hors ligne, cela renforce la sécurité. Au contraire d’un exchange crypto, c’est bien l’utilisateur en question qui détient la clé privée et non la plateforme. Ainsi, à titre d’exemple, il est impossible de perdre vos fonds comme ce fut le cas pour les utilisateurs qui ont perdu leurs fonds à cause de FTX. En effet, ces derniers ne possédaient pas leur clé privée, et en conséquence, pas leurs fonds.

L’application de Trezor permet quant à elle d’optimiser la navigation et les transactions que les investisseurs effectueront.

Trezor Suite est-il d’une grande aide ?

Disponible à la fois comme application pour Windows ou encore en y accédant grâce au net, la Trezor Suite permet de gérer ses clés et l’ensemble de son portefeuille. Avec un changement de dimension au niveau de l’écran utilisé, cela devient tout de suite plus pratique pour effectuer ses transactions. D’autant plus que l’interface est également optimale pour passer d’un wallet à l’autre en un instant.

Votre Trezor Model One ou Model T devient au final “seulement” un appareil pour stocker vos fonds, et confirmer les transactions. Cela vous garantie donc de la sécurité (besoin d’une manipulation pour approuver une transaction) et de la clarté (tout apparait sous vos yeux, sur grand écran).

Mais encore, vos wallets peuvent même posséder un mot de passe, histoire de rendre l’accès encore plus difficile en cas d’une menace externe. D’ailleurs, les transactions sont rendues le plus intraçables possible pour assurer une confidentialité désirée par de multiples utilisateurs.

Enfin, l’application supporte une quantité impressionnante d’altcoins (près de 9 000) et permet de plus, grâce à ses partenariats, d’acheter, vendre et échanger des cryptomonnaies en un instant.

Comment débuter avec le Model T ?

A continuation, voyons étapes par étapes comment initier notre Trezor Model T, pour ensuite y stocker nos premières cryptomonnaies.

De quoi avez-vous besoin ?

  • Trezor model T + un cable USB
  • 5-10 min devant vous
  • Trezor Suite sur ordinateur
  • un petit carnet + un stylot pour écrire vos phrases de sécurité.

Les différentes étapes :

  • A l’ouverture de Trezor Suite, cette dernière vous demandera de connecter votre dispositif.
  • Ensuite, vous pouvez vérifier la “bonne santé” de votre appareil avec un checking rapide de sa sécurité.
  • Si tout est ok, vous pouvez commencer en cliquant sur “Setup Trezor”.
  • Il est par la suite nécessaire d’installer le firmware ; une version plus récente sera automatiquement installée.
trezor
Source
  • A la fin de l’installation, les choses sérieuses vont commencer. Vous pouvez dès à présent créer votre premier wallet.
  • A ce moment, vous pouvez décider entre deux modes de sécurité en choisissant “Standard seed backup” ou “Shamir share backup”.
  • Lorsque vous avez choisi, vous devez confirmer la manœuvre physiquement grâce à votre dispositif.
  • Ensuite, vous avez qu’a créer votre backup, en suivant les différentes instructions qui s’affichent à votre écran.
  • Trezor Live affichera sur votre écran des mises en gardes que vous devez lire et valider. Celles-ci contiennent des informations basiques mais essentielles pour optimiser la sécurité de ses cryptomonnaies (comme de préserver hors ligne votre phrase de récupération).
  • La liste aléatoire de mots correspondant à votre phrase de récupération sera affichée. Vous devez vous assurez de les recopier correctement et dans le bon ordre. Au total, il y a 12 mots, vous devez ensuite confirmer à la Suite que vous avez recopié ces mots.
  • Pour confirmer que tout ce processus a bien été mené, vous devrez recopier les 12 mots et finaliser le backup wallet. Enfin, vous pourrez créer votre code PIN pour protéger votre dispositif.
  • Afin d’optimiser à nouveau la sécurité, vous devrez écrire votre PIN sur votre wallet physique et non pas sur votre ordinateur.
  • Après cela, les cryptomonnaies pourront enfin être activées !

Comment envoyer des fonds vers votre dispositif ?

Prenons l’exemple que vous venez d’acquérir un appareil Trezor. Suite à cet achat, vous souhaitez envoyer des fonds de votre compte Binance à votre Trezor.

  • Connectez votre dispositif et ouvrez Trezor live pour la navigation.
  • Insérez votre PIN qui débloquera votre appareil.
  • Sur votre Dashboard, vous verrez à votre gauche les différents comptes que vous possédez. Ceux-ci se réfèrent aux cryptomonnaies. Il est nécessaire de sélectionner un compte puis de cliquer sur recevoir pour recevoir ce même actif sélectionné.
  • Les autres fonctionnalités qui s’offre à vous sont l’achat, la vente ou l’envoi de ce même actif sélectionné.
  • En indiquant de montrer l’entièreté de l’adresse, vous aurez enfin l’information qui vous intéresse. Ce, afin d’envoyer des cryptomonnaies de Binance à Trezor.
  • Confirmez la justesse de cette adresse

Foire aux questions

Quels sont les wallets Trezor ?

Quel Trezor wallet choisir ?

Trezor ou Ledger ?

Comment configurer mon Trezor wallet ?

Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024

Trusted

Avis de non-responsabilité

Avis de non-responsabilité : Conformément aux directives de The Trust Project, le contenu éducatif de ce site est proposé de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. BeInCrypto a pour priorité de fournir des informations de haute qualité, en consacrant du temps à la recherche et à la création d'un contenu informatif pour les lecteurs. Bien que des partenaires puissent récompenser l'entreprise avec des commissions pour des placements dans les articles, ces commissions n'influencent pas le processus de création de contenu impartial, honnête et utile. Toute action entreprise par le lecteur sur la base de ces informations se fait strictement à ses propres risques.

TCPMHRYSU-U03BCDHK0DQ-642cb60bf249-512.jpg
Matias Calderon
Matias Calderón Velarde est un journaliste/éditeur au sein de l'équipe France de BeInCrypto. Après un diplôme de Master en Science Politique obtenu à l'Université de Genève, il s'est progressivement réorienté vers le monde des cryptomonnaies. Dès 2020, son intérêt pour le secteur s'est concrétisé avec l'obtention de plusieurs certifications académiques liées à la crypto comme Bitcoin and Cryptocurrencies de l'Université Berkeley de Californie. Désormais, il est devenu un fervent croyant de...
READ FULL BIO
Sponsorisé
Sponsorisé