La Trésorerie des États-Unis prévoit un nouvel emprunt de 3 billions de dollars

Partager l’article
EN BREF
  • La Trésorerie américaine a annoncé qu'elle emprunterait 3 billions de dollars afin de couvrir les dépenses du second trimestre.

  • Il s'agit de plus du double d'emprunt de l'entière année 2019.

  • Le Département de la trésorerie prévoit également d'emprunter 677 milliards de dollars de plus entre juillet et septembre.

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

En raison des retombées économiques du Covid-19, la Trésorerie américaine a annoncé il y a peu son projet d’emprunter 3 billions de dollars pour couvrir trois mois seulement de dépenses.

Non seulement la Réserve fédérale imprime de l’argent comme jamais auparavant, mais le gouvernement des États-Unis ne cesse d’accumuler les dettes. D’après une annonce récente faite par le Département de la trésorerie du pays, il est maintenant prévu d’emprunter près de 3 billions afin de couvrir les dépenses d’avril, mai et juin [NPR].

La dette du gouvernement américain s’accumule

Cette annonce d’un emprunt futur de 3 billions de dollars en inquiète beaucoup. Il s’agit en effet de plus du double de ce que l’État américain a emprunté pour la totalité de l’année passée. Cette fois, ce prêt devrait couvrir seulement 3 mois.

Dans un tweet récent, l’analyste The Moon (@TheMoonCarl) a également révélé qu’il s’agit de plus de 5 fois le montant qu’avaient emprunté les États-Unis au plus dur de la crise financière de 2008.

Source: Twitter

NOUVELLE : La Trésorerie des États-Unis empruntera la somme record de 3 billions de dollars pour de nouvelles impressions d’espèces !

Cela correspond à 5 fois la somme empruntée par les U.S. au pic de la crise financière de 2008.

Incroyable.

La trésorerie s’était d’abord attendue à un afflux de liquide pour le second trimestre. Cela dit, en raison du report des impôts jusqu’au mois de juillet, elle affirme maintenant devoir emprunter des fonds.

De plus, le Département de la trésorerie a expliqué devoir probablement emprunter 677 milliards de dollars de plus entre juillet septembre. Il semblerait donc que toutes craintes au sujet du financement par emprunt aient été mises de côté pour le moment.

Seront-ils en mesure d’y faire face ?

Le niveau actuel de la dette des États-Unis est en train d’atteindre des proportions historiques. Lors de la rédaction de cet article, elle était sur le point de dépasser les 25 billions de dollars. Le taux de dette au PIB du pays s’élève maintenant à 116%.

Avec la pandémie du Covid-19, cette dette est devenue le sujet de préoccupation le plus urgent du gouvernement. De nombreuses analystes craignent que ces emprunts visant à contenir les dommages économiques du virus finissent par n’engendrer que plus de chaos sur le long terme. Et il ne s’agit pas que des États-Unis : la Banque du Japon s’est engagée à acheter une quantité “illimitée” de la dette gouvernementale. De son côté, l’Union européenne vient de s’accorder sur un fond de soutien d’un billion d’euros pour faire face à la pandémie.

On ne sait pas encore si leurs efforts permettront de contenir les retombées économiques à venir. Même après la “réouverture” de cette dernière, il lui faudra du temps pour revenir à son état d’avant la pandémie. C’est pour cette même raison que certains pensent que cette réouverture économique engendrera un effet de “vente par anticipation”.

Le monde doit maintenant affronter une dette encore jamais vue. Les pays les plus développés, notamment, croulent sous un endettement dépassant pour beaucoup leur PIB. Il nous reste à voir comment cette situation évoluera, mais il s’agit encore une fois d’un solide argument en faveur des alternatives aux monnaies fiduciaires.  C’est là que le Bitcoin pourrait entrer en jeu.

 

 Vous souhaitez vous joindre à la communauté BeInCrypto?
Rejoignez gratuitement notre groupe Telegram pour des nouvelles exclusives, des conseils de trading et une foule d’interactions avec d’autres passionnés de cryptomonnaies.
 

 

Images gracieusement fournies par Shutterstock, Trading View et Twitter.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Share Article

Raised in the U.S, Lucian graduated with a BA in economic history. An accomplished freelance journalist, he specializes in writing about the cryptocurrency space and the digital '4th industrial revolution' we find ourselves in. <a href="mailto:crypto.inquiries@protonmail.com">Email.</a>

SUIVRE CET AUTEUR

Faites du trading avec les meilleurs signaux crypto - des profits garantis avec plus de 70% d’exactitude

Adhérez

Want to learn how to trade? Get a beginners guide from BeInCrypto Academy!

Learn now