Voir plus

Président du Salvador : l’afflux de touristes est dû à l’adoption de Bitcoin

3 mins
Mis à jour par Célia Simon
Rejoignez Notre Communauté de Trading sur Telegram

EN BREF

  • Les données de l’Organisation mondiale du tourisme et de Google révèlent un pic d'intérêt pour le Salvador.
  • Le président Bukele souligne que seuls quelques pays ont pu récupérer l’afflux touristique d'avant la pandémie.
  • Le surf fait partie des activités qui attirent les gens vers le pays.
  • promo

Nayib Bukele, le président du Salvador, a récemment expliqué les raisons de l’afflux des touristes vers le pays malgré le bear market actuel.

Le Salvador vient de rejoindre la liste de l’Organisation mondiale du tourisme (OMT). Le pays d’Amérique centrale est monté dans le classement aux côtés de 14 autres pays.

Nayib Bukele et le tourisme

Le président Bukele explique cet afflux touristique par l’adoption de Bitcoin (BTC) en tant que monnaie légale et la promotion de certains sports comme le surf.

“Seuls quelques pays ont pu récupérer l’afflux touristique d’avant la pandémie…Les raisons de cet afflux sont principalement #Bitcoin et le surf. Mais le tourisme intérieur se développe encore plus, principalement grâce à la répression des gangs”.

La plage Bitcoin du pays a fait l’actualité dans le monde entier et continue d’attirer l’attention internationale.

En avril, la ministre du Tourisme, Morena Valdez, a accordé une interview à la chaîne de télévision salvadorienne, Channel 21. Lors de l’interview, elle a expliqué que l’afflux de touristes au Salvador a augmenté de 30 % grâce à l’adoption de Bitcoin.

“Le Salvador est devenu un bon endroit pour visiter, investir et vivre. Avec l’utilisation de Bitcoin, le tourisme a augmenté de 30 %. Les touristes intéressés par l’adoption de Bitcoin ont des séjours plus longs et dépensent plus. Avant Bitcoin, la moyenne des dépenses quotidiennes se situait entre 113 $ à 150 $, maintenant cela va jusqu’à 200 $ par jour”.

Source

Le rapport de l’OMT

Le rapport auquel Nayib Bukele fait référence est le classement de l’OMT sur la croissance de l’afflux de touristes entre janvier et mai de cette année. Seuls trois pays du continent américain y apparaissent, à savoir :  Sainte-Lucie avec 21 %, le Salvador avec 6 % et le Mexique avec 3 %.

Parmi les autres destinations qui figurent dans le classement de l’OMT, on retrouve notamment, la Croatie, la Turquie, le Soudan, le Pakistan, la Macédoine, la Roumanie et la Serbie. L’organisation prédit également que les arrivées internationales dans ces pays atteindront leurs niveaux pré-pandémiques avant la fin de cette année.

L’OMT souligne cependant que les pays comme le Salvador, qui connaissent une augmentation de son afflux touristique, seront confrontés à des défis. Il s’agit notamment du manque de personnel dans le secteur du tourisme, de la grave congestion des aéroports et des retards et annulations de vols, qui pourraient également affecter les chiffres du tourisme.

L’afflux de touristes au Salvador

Le président du Salvador a également présenté les données Google du 3 août sur la mobilité. Celles-ci révèlent que le pays avait une activité touristique supérieure aux estimations.

Fin juillet, le ministre des Finances du Salvador, Alejandro Zelaya, avait révélé que la stratégie Bitcoin du pays était sur la bonne voie. Outre l’amélioration du tourisme, l’adoption de Bitcoin aurait permis de renforcer l’inclusion financière au sein du pays, notamment pour les citoyens non bancarisés.

Malgré les difficultés, Nayib Bukele croit dur comme fer au potentiel de la cryptomonnaie.

Pour certains, c’est quelque chose de nouveau et quelque chose qu’ils ne comprennent pas complètement, mais il s’agit d’un phénomène qui existe, qui gagne du terrain et qui continuera d’exister dans les années à venir. Les nouvelles technologies ont montré à quel point les gens avaient peur de choses comme les sites web”.

Nayib Bukele a été le premier président à faire le pari de donner cours légal à Bitcoin. Entre détracteurs et partisans, la décision a fait couler beaucoup d’encre et a même suscité une large vague de protestations. Mais s’agissait-il d’une bonne décision ? Seul le temps nous le dira.

Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024

Trusted

Avis de non-responsabilité

Avis de non-responsabilité : Conformément aux directives de The Trust Project, BeInCrypto s'engage à fournir des informations impartiales et transparentes. Cet article vise à fournir des informations exactes et pertinentes. Toutefois, nous invitons les lecteurs à vérifier les faits de leur propre chef et à consulter un professionnel avant de prendre une décision sur la base de ce contenu.

23299a49d23cf0163b9e4f5e80bdaa0a.jpg
Eduardo Venegas
Habita en Ciudad de México. Periodista emprendedor y entusiasta de los números, finanzas, economía, nuevas tecnologías y del ecosistema blockchain. Aprendiz constante, melómano y lector curioso. Egresado de la UNAM. Ejerció el periodismo en medios tradicionales por más de una década y actualmente divide su tiempo entre escribir de criptoeconomía y proyectos propios.
READ FULL BIO
Sponsorisé
Sponsorisé