Bitcoin btc
$ usd

Selon CZ, les rapports de faux volumes de trading Bitcoin ne feraient aucun sens

2 mins
Mis à jour par Célia Simon
Rejoignez Notre Communauté de Trading sur Telegram

EN BREF

  • Changpeng Zhao réfute les accusations de Forbes affirmant que plus de la moitié des volumes de trading Bitcoin seraient faux.
  • Pour lui, le gonflement des chiffres serait loin d'être avantageux.
  • Toutefois, ni Forbes ni CZ ne semblent arriver à convaincre le public.
  • promo

Après la parution d’un article arguant que plus de la moitié des volumes de trading seraient faux, Changpeng Zhao est revenu mettre les choses au clair.

De faux volumes… mais pas de coupable ?

Au cours de la semaine dernière, le journal Forbes avait publié les résultats d’une enquête affirmant que plus de la moitié des transactions enregistrées pour Bitcoin sur les exchanges seraient fausses. De tels faits sont signalés tous les ans. Au cours de l’année 2019, Bitwise avait déjà publié une étude arguant que 95% des volumes de trading Bitcoin étaient simulés. Malgré cette problématique d’ores et déjà connue, la nouvelle a provoqué un tollé. De grands noms tels que Binance ont notamment été cités parmi les plateformes gonflant leurs chiffres.

Une accusation qui n’a pas eu l’air de plaire à Changpeng Zhao, qui n’a pas hésité à donner son avis sur la question. L’entrepreneur n’a toutefois pas nié la présence de faux volumes sur sa plateforme d’échange. Une analyse datant de 2018 avait d’ailleurs détecté leur présence sur Binance, tout en émettant l’hypothèse que les plateformes n’étaient pas fautives dans le phénomène.

En effet, les transactions gonflées seraient générées par des algorithmes de trading. Leur objectif serait de rendre un jeton plus populaire qu’il ne l’est en réalité. Binance et sa concurrence seraient donc impuissantes face à ces derniers, puisque la falsification des données ne serait pas de leur fait.

Les chiffres gonflés sans intérêt pour Bitcoin ?

Malgré tout, une autre hypothèse laissait entendre que les plateformes pouvaient être complices dans le phénomène. En effet, les volumes de trading gonflés pourraient faire croire que les echanges concernés étaient populaires, et donc leur donner une image d’entreprise fiable auprès du public.

Cependant, Changpeng Zhao semblerait laisser entendre que ces faux volumes de trading Bitcoin n’avaient aucun avantage, tant pour les sociétés que pour les cryptomonnaies. En effet, une pièce classée numéro 1 telle que Bitcoin n’aurait aucun intérêt à gonfler ses volumes puisqu’elle a déjà le monopole. Le phénomène pourrait également être valable pour Binance, qui se place en haut des classements. En outre, une large marge ne ferait qu’éveiller les soupçons.

Source : compte Twitter de Changpeng Zhao

Les arguments de Forbes et de CZ éveillent les doutes du public

Bien que l’enquête publiée par Forbes fasse couler beaucoup d’encre, de nombreuses zones d’ombre font douter le public. En effet, il n’existerait pas de moyen fiable d’évaluer le nombre de transactions quotidiennes totales. À l’heure actuelle, chaque plateforme d’échange rapporte un nombre différent. Les données peuvent donc être faussées à la source. Quelques internautes estiment donc que ce manque d’exactitude rend l’étude caduque.

Source : compte Twitter de Changpeng Zhao

La manipulation des volumes reste toutefois démontrée. Certaines entreprises donnant naissance à leur jeton peuvent même payer des experts qui gonfleront les chiffres pour eux. En 2021, Coinbase avait d’ailleurs écopé d’une amende pour s’y être adonné. De quoi semer le doute et laisser à penser que les plateformes d’échanges les plus célèbres participeraient bien au phénomène. L’avis de CZ pourrait donc avoir du mal à convaincre le public. En effet, tant que les volumes ne seront pas correctement rapportés, le public ne saura pas démêler le vrai du faux.

Avis de non-responsabilité

Avis de non-responsabilité : Conformément aux directives de The Trust Project, BeInCrypto s'engage à fournir des informations impartiales et transparentes. Cet article vise à fournir des informations exactes et pertinentes. Toutefois, nous invitons les lecteurs à vérifier les faits de leur propre chef et à consulter un professionnel avant de prendre une décision sur la base de ce contenu.

userpic_18.jpg
Laure Elizabeth IACOUCCI
Après avoir parcouru le monde en tant qu'artiste, Laure Elizabeth a décidé de se poser et de se plonger dans le monde de la cryptomonnaie. Basée en France, diplômée de...
READ FULL BIO
Sponsorisé
Sponsorisé