Startup : 5 questions à poser aux investisseurs

Par Guest Op-Ed

Startup : lorsqu’un capital-risqueur vous propose un financement, il peut être difficile de dire non. Andres Fleischer, directeur associé de Ripio Ventures, vous propose 5 questions à poser aux investisseurs lorsque vous levez des fonds pour votre startup.

Est-ce la première fois que vous organisez une levée de fonds ? Comptez-vous accepter un financement ? Avant de dire oui, il y a quelque chose d’important que vous devez garder à l’esprit : votre valeur.

En fin de compte, votre startup générera des récompenses pour vos investisseurs. Par conséquent, vous devez tenir compte de plusieurs éléments avant de choisir vos bailleurs de fonds. Voici quelques questions qui devraient vous aider dans votre réflexion.

Question 1 : qu’allons-nous recevoir en plus de l’argent ?

Lorsque vous choisissez un investisseur, en particulier si vous avez plusieurs offres, vous devez vous demander ce que chacun d’eux peut vous apporter en plus de l’argent. Alors plutôt que d’accepter la première proposition ou de choisir le plus offrant, demandez-vous : ce financement est-il stratégique ?

En effet, les bons investisseurs ont bien plus à offrir aux startups que de l’argent liquide. Ils peuvent également offrir des relations et des conseils qui vous aideront à grandir. N’ayez jamais peur de demander aux investisseurs potentiels ce qu’ils peuvent vous offrir en plus de l’argent. Et si possible, analysez la stratégie de chacun des capital-risqueurs. Plus c’est ciblé et précis, mieux c’est.

Il est également très important de savoir d’où vient l’argent d’un investisseur et de s’assurer que sa vision correspond aux valeurs fondamentales de votre startup. En effet, le moindre désalignement peut poser problème à l’avenir.

Question 2 : avez-vous des relations avec d’autres investisseurs ? 

Un bon investisseur doit également être en mesure de vous mettre en contact avec des personnes qui contribueront à la croissance de votre startup à l’avenir, y compris d’autres capital-risqueurs.

Dites simplement à l’investisseur que vous aimeriez en savoir plus sur ses relations avec d’autres investisseurs. Vous pouvez également consulter les cycles de financement d’autres sociétés du portefeuille du capital-risqueur. A-t-il déjà collaboré avec d’autres investisseurs ? Y a-t-il des preuves d’une collaboration cohérente ? Si possible, contactez directement certaines de ces entreprises pour en savoir plus sur leurs expériences avec l’investisseur en question avant de prendre votre décision.

Le bon investisseur peut également avoir d’autres types de relations qui pourraient contribuer à votre croissance. Par exemple, si vous souhaitez développer votre startup en Asie, un capital-risqueur qui a des relations gouvernementales dans cette région peut être en mesure de vous aider. Ou si vous avez besoin de partenaires au sein de l’industrie de l’énergie verte, choisissez un investisseur qui travaille avec ce type d’entreprises.

investissement écologie

Question 3 : comment contribuera-t-il à la croissance de votre startup ?

Cela arrive très souvent : l’investisseur vous promet de contribuer au processus de croissance de votre startup, mais une fois que vous signez le contrat, il disparaît.

Il est essentiel de déterminer si l’investisseur est capable de vous apporter suffisamment de conseils et d’assistance. Vous devez absolument savoir s’il dit la vérité sur ce qu’il peut faire. Ce, quelle que soit l’importance ou la notoriété de sa marque.

La meilleure façon de savoir à quel point l’investisseur sera actif est d’échanger avec les autres startups de son portefeuille et d’obtenir de vrais retours d’expérience de personnes qui ont collaboré directement avec lui. L’analyse de l’historique et des expériences passées de l’investisseur peut également s’avérer utile. S’il a déjà aidé des startups à se développer, c’est plutôt bon signe.

Question 4 : quelle est la notoriété de l’investisseur ?

Un capital-risqueur qui a une bonne notoriété peut aller très loin. Si vous annoncez une levée de fonds avec un investisseur de grand calibre, cela suscitera beaucoup d’intérêt de la part des médias et d’autres investisseurs.

Cependant, même si la notoriété de l’investisseur s’avère importante, elle n’est pas suffisante à faire décoller votre startup. Par exemple, si vos investisseurs sont très connus, mais qu’ils n’offrent pas suffisamment de conseils et de soutien à votre startup, il serait plus judicieux de choisir de petits capital-risqueurs qui sont prêts à vous aider. 

Question 5 : sera-t-il un bon partenaire ?

Lorsque vous souhaitez lancer une startup, vous devez penser au long terme, et non seulement aux 6 à 12 prochains mois. Pensez également à vos objectifs pour les deux prochaines années : d’où envisagez-vous attirer des opportunités et dans quels types de projets aimeriez-vous vous lancer ?

Par conséquent, lorsque vous choisissez un investisseur, il est important de réfléchir à la façon dont ses relations et ses valeurs fondamentales s’alignent avec la vision de votre startup.

Startup : choisir le bon investisseur n’est pas une mince affaire

Sachez qu’il n’est pas uniquement question d’argent. Vous devez donc tenir compte de plusieurs facteurs afin de choisir l’investisseur le mieux adapté à votre startup. En effet, prendre la bonne décision dès le début peut vous éviter bien des ennuis par la suite.

N’hésitez donc pas à interroger les investisseurs sur leurs stratégies et leurs relations. Essayez de parler au plus grand nombre possible d’entrepreneurs et de partenaires commerciaux avec lesquels ils ont déjà travaillé. Il s’agit certes d’un travail qui vous demandera du temps et des efforts, mais les résultats en valent la peine.

À propos de l’auteur 

Andres Fleischer est directeur associé de Ripio Ventures, où il élabore des stratégies pour soutenir les startups fintech émergentes en Amérique latine et dans le monde entier.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.