Fork PoW d’Ethereum : qui fait quoi, comment et pourquoi ?

7 septembre 2022, 08:21 CEST
7 septembre 2022, 08:21 CEST
EN BREF
  • Un groupe de 60 développeurs travaille sur un hard fork PoW d’Ethereum qui sera lancé avant The Merge.
  • L’objectif du fork est de permettre aux mineurs de poursuivre leurs activités après la transition du réseau vers un mécanisme de PoS.
  • Le cofondateur de Coingecko livre quelques conseils aux détenteurs d'ETH qui souhaitent profiter d'un airdrop du nouveau token PoW.
  • promo

Alors que la crypto sphère attend avec impatience le lancement de The Merge, certains développeurs s’apprêtent à lancer un fork PoW d’Ethereum.

L’équipe d’Ethereum est en train de mettre les touches finales à la fameuse mise à jour The Merge qui devrait réduire l’empreinte carbone du réseau. Pendant ce temps, un petit groupe de développeurs prépare un fork PoW de la blockchain afin de préserver les revenus de minage ETH.

Qui travaille sur ce fork PoW d’Ethereum et pourquoi ?

Le petit groupe, dirigé par le mineur ETH chinois Chandler Guo, veut créer un fork de l’actuelle blockchain Ethereum. Celui-ci sera basé sur le mécanisme de consensus de proof of work, qui est connu pour sa forte consommation énergétique. Pour rappel, un fork se produit lorsqu’une partie d’une communauté crypto n’est pas d’accord avec une modification de la blockchain.

M. Guo était un fervent partisan d’Ethereum Classic, un fork né du hack de The DAO en 2016. À l’époque, lorsque la communauté a choisi de se séparer, M. Guo a opté pour l’ancienne blockchain plutôt que celle que nous connaissons actuellement sous le nom d’Ethereum.

Après avoir assisté à la conférence Mining Disrupt 2022 à Miami, M. Guo a organisé un événement où il a appris que de nombreux mineurs chinois étaient menacés de faillite suite à l’interdiction de la crypto en Chine. Au départ, il s’est dit qu’il ne pouvait pas faire grand chose pour ces mineurs, mais plus tard, il a publié un message WeChat, où il a demandé les avis de la communauté sur un éventuel fork.

Suite à son message, M. Guo a reçu des dizaines d’appels de mineurs déplorant la transition d’Ethereum vers la proof of stake. Ces derniers lui ont également fourni les coordonnées de certains développeurs Ethereum qui travaillent sur des solutions Layer 2. M. Guo a ensuite contacté une communauté crypto chinoise et a fini par trouver 60 développeurs volontaires qui étaient prêts à travailler un hard fork PoW.

Ceci dit, les blockchains proof of work comme Bitcoin ou Ethereum nécessitent de grandes quantités d’énergie pour la validation des blocs. Les mineurs d’Ethereum, par exemple, utilisent des processeurs très puissants appelés ASIC pour valider les transactions et gagner des récompenses ETH. Afin de se lancer dans le minage Ethereum, ces validateurs investissent généralement des sommes importantes dans l’achat de rigs de minage, la location et le paiement des charges du personnel et de l’électricité. Ils dépendent entièrement des récompenses qu’ils collectent après la validation de chaque bloc.

Lorsque The Merge aura enfin lieu, ces mineurs n’auront plus aucun rôle à jouer dans le réseau, ce qui risque de leur causer d’importantes pertes. C’est pourquoi certains estiment que le lancement d’un hard fork PoW d’Ethereum est la seule alternative viable.

Comment bénéficier de l’airdrop du token PoW d’ETH ?

M. Guo s’attend à ce que la nouvelle blockchain organise un airdrop pour distribuer le nouveau token aux détenteurs d’ETH. De son côté, Bobby Ong, le cofondateur de Coingecko, a livré quelques conseils à ceux qui souhaitent obtenir le nouveau token ETH. Tout d’abord, le portefeuille ETH ou l’exchange crypto qui le contient doit être compatible avec le nouveau fork. Selon lui, tous ceux qui détiennent ETH sur les exchanges obtiendraient probablement le nouveau jeton sans rien faire.

Pour recevoir le nouveau token PoW, ceux qui détiennent des ETH sur des applications de couche 2 comme Arbitrum ou Optimism doivent les déplacer vers le réseau principal Ethereum. En outre, tous les wETH déposés sur le réseau principal doivent être reconvertis en ETH, et tous les ETH utilisés dans les pools de liquidité doivent être retirés.

Il est également possible d’emprunter des ETH à Compound ou à AAVE, car le token PoW sera distribué à toute personne détenant l’actif au moment du snapshot.

Les revenus de minage Ethereum chutent 

Certaines entreprises de minage comme Hive Technologies pourraient revenir au minage d’Ethereum Classic. Cependant, jusqu’à présent, tout porte à croire que les mineurs sont prêts à abandonner leurs activités. Le 5 septembre, les revenus de minage ETH ont atteint un creux mensuel de 754 483,90 $, après avoir chuté à 785 384,98 $ le 27 août 2022.

Justin Sun, le fondateur énigmatique de la blockchain TRON, a déclaré que son exchange crypto Poloniex prendrait en charge tous les tokens PoW d’Ethereum.

De son côté, le réseau d’oracles Chainlink a déclaré qu’il ne soutiendrait aucun fork PoW d’Ethereum après The Merge.

Pendant ce temps, les experts multiplient les appels à la prudence. Selon eux, les forks souffrent souvent d’un manque d’utilisateurs et d’engagement des développeurs.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.