Voyager Digital : malgré un nouveau scandale, le token de l’entreprise retrouve quelques couleurs

8 septembre 2022, 17:45 CEST
Mis à jour par Célia Simon
8 septembre 2022, 17:45 CEST
EN BREF
  • Voyager Digital voit son jeton retrouver de la popularité à l'approche de la vente aux enchères de l'entreprise.
  • Pendant ce temps, cette dernière fait l'objet d'un nouveau scandale.
  • promo

Voyager Digital prépare sa vente aux enchères afin de renflouer ses caisses. La nouvelle a permis à l’entreprise de retrouver un peu de popularité.

Un jeton à nouveau dans le vert

Voyager Digital se remet de sa faillite et a d’ores et déjà proposé plusieurs initiatives pour permettre le remboursement de ses créanciers. Malgré le tollé provoqué par sa dernière proposition, l’entreprise semble tout miser sur la vente aux enchères de ses actifs. Alors que plusieurs entités se seraient présentées pour racheter la société, le tribunal aurait en effet décidé que les actifs de Voyager Digital seraient cédés aux enchères.

Bien que Voyager Digital semble en voie de disparition, la vente organisée crée de l’enthousiasme. En attente de l’événement qui aura lieu la semaine prochaine, le jeton de la société bénéficie d’un sursaut d’espoir. Selon les données de CoinMarket Cap, Voyager Token (VGX) a en effet gagné plus de 30 % de sa valeur en quelques jours.

Source : cours du VGX selon CoinMarketCap

La montée soudaine de l’actif, qui a plusieurs fois dépassé l’euro symbolique, pourrait se justifier par l’attrait du profit. En effet, la vente aux enchères des actifs pourrait comprendre un certain nombre de VGX. Leur achat pourrait faire grimper le prix de la pièce. Certains utilisateurs gourmands pourraient donc acquérir le plus de jetons possibles afin de les revendre plus tard, avec un bénéfice.

Il se pourrait néanmoins que ce soit l’effet inverse qui se produise. Une fois les actifs achetés, ceux-ci pourraient être revendus dans la foulée. De même, d’anciens clients détenant encore quelques jetons pourraient s’en débarrasser en guise de conclusion de l’affaire.

Encore un nouveau scandale pour Voyager Digital

Malgré l’imminence de la clôture de son chapitre, Voyager Digital continue de faire scandale. Récemment, un nouvel élément concernant la gestion de sa faillite a été mis à jour. La société aurait continué à prendre des commandes d’achat alors même que celle-ci n’était plus en capacité de les honorer. L’événement se serait produit après la gelée des retraits pour ses clients. Voyager Digital aurait donc d’ores et déjà été au courant de ses difficultés mais aurait continué son activité comme si de rien n’était.

Un des créanciers, Shaik Taj Baba a dont porté plainte contre l’entreprise en faillite. Celui-ci aurait ordonné l’achat de 10 000 USDC avant de voir sa commande mise en suspens. L’argent versé pour l’acquisition des pièces aurait été retenu par Voyager. Simple problème de cohérence ou tentative désespérée de récupérer de l’argent, les raisons de cette initiative n’ont pas été révélées. L’affaire aura cependant eu pour effet de rajouter un désavantage de plus dans la balance de l’entreprise. Il nous reste à voir si les conclusions de la faillite s’avèreront pour elle particulièrement amères.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.