Bitcoin (BTC) : les trois arguments de Willy Woo concernant le bottom du cours

EN BREF
  • L’analyste on-chain Willy Woo estime que BTC n’a pas encore atteint son bottom.
  • Willy Woo appuie ses propos en se basant sur trois indicateurs.
  • Ce point de vue contredit-il d'autres indicateurs d'analyse on-chain ?
  • promo

    Profitez de 70 CFD sur les cryptomonnaies, sans frais de commission et avec des spreads ultra bas Profitez

Le bear market actuel a mis à l’épreuve certains des HODLers les plus aguerris. Alors que la crypto sphère croit enfin voir le bout du tunnel, Bitcoin (BTC) n’a peut-être pas encore atteint son bottom.

C’est du moins ce qu’estime le célèbre analyste on-chain Willy Woo. Pour appuyer ses propos, il a publié une série de tweets dans lesquels il cite trois indicateurs principaux liés à Bitcoin.

Comment se fait-il que Willy Woo, qui est l’un des plus grands partisans de Bitcoin (BTC), soit aussi pessimiste ? La communauté crypto est-elle trop optimiste ? Ou essaie-t-il simplement de rétablir l’équilibre perdu ?

Bitcoin (BTC) a-t-il atteint son bottom ?

Dans ses analyses on-chain, Be[In]Crypto a cité, à plusieurs reprises, les indicateurs selon lesquels Bitcoin a déjà atteint (ou est sur le point d’atteindre) le macro bottom du bear market actuel. Dans notre analyse de la semaine dernière, nous avons cité 4 indicateurs on-chain qui, selon les données historiques, semblent confirmer que Bitcoin a atteint son bottom.

Parmi ces indicateurs, on retrouve les rubans de hachage, le flux de dormance, le multiple de Puell et les pertes réalisées. De plus, le Z-score MVRV a récemment atteint des creux historiques. De même, l’indicateur de plancher de cycle Pi, qui est relativement nouveau, vient également confirmer l’hypothèse selon laquelle Bitcoin a déjà atteint bottom.

Willy Woo : Bitcoin n’a pas encore atteint son bottom

Alors que certains indicateurs ont donné une lueur d’espoir à la crypto sphère, Willy Woo, qui est l’un des analystes on-chain les plus connus et les plus respectés, vient de publier une série de tweets qui font froid dans le dos. Chacun de ses tweets commençait par la question “Avons-nous touché le bottom ?” et à chaque fois, la réponse était “Non” !

Le premier indicateur souligné par Willy Woo est le prix de base, qui compare le coût d’achat de Bitcoin pour les détenteurs à court et à long terme. Il s’avère que les creux des bear markets de 2015 et 2019 n’ont été observés que lorsque les détenteurs à court terme ont atteint un coût de base inférieur à celui des détenteurs à long terme.

M. Woo précise que c’est exactement ce qui s’est passé en 2019. Cependant, en 2015, la capitulation finale de BTC a eu lieu dans cette zone (en rouge).

Actuellement, sur le graphique des coûts d’achat, la ligne rouge des détenteurs à court terme n’a pas encore intersecté la ligne bleue, qui représente les détenteurs à long terme. Une fois que cela se produira, Bitcoin pourrait atteindre une capitulation finale et un macro bottom en dessous du niveau actuel de 17 622 $.

Les périodes d’accumulation du bear market

Le deuxième indicateur utilisé par Willy Woo est l’accumulation du marché baissier. Selon l’analyste, cet indicateur calcule “les pièces qui vont [des portefeuilles] des vendeurs à ceux des acheteurs urgents”. 

Dans le graphique qu’il présente, on remarque la période d’accumulation actuelle (à droite) et trois autres périodes historiques. Chacune correspond à un graphique ascendant (en rouge, en pointillés), qui représente la taille de chaque accumulation de bear market.

Willy Woo a ensuite dessiné des flèches de taille identique (noires), dont le but est de comparer la taille et la durée des périodes d’accumulation. Ainsi, il s’avère que l’accumulation actuelle a atteint un peu plus de la moitié du niveau de toutes les périodes d’accumulation précédentes. De plus, les macro bottom du graphique Bitcoin ne sont apparus que lorsque le pic d’accumulation a été atteint.

Carte de densité du prix d’achat

Le dernier indicateur qui suggère que le bottom n’a pas encore été atteint est la carte de densité du coût d’achat. Ce graphique est accompagné d’une ligne bleue représentant le pourcentage de pièces subissant une perte. En d’autres termes, leurs coûts d’achat étaient supérieurs au prix actuel de Bitcoin.

Willy Woo affirme que jusqu’à présent, “le marché n’a pas encore ressenti la douleur des creux précédents”. Il souligne qu’aujourd’hui seulement 52 % des pièces sont dans le rouge. En revanche, lors des macro bottoms des marchés baissiers précédents, ce pourcentage s’élevait à 61 %, 64 % et 57 %.

Dans un commentaire sur son propre tweet, M. Woo affirme : “L’histoire n’a pas besoin de se répéter, surtout à l’heure actuelle avec la protection des contrats à terme qui ne sont pas calculés on-chain”. Si nous atteignons 60 % de pièces perdantes aujourd’hui, le cours de Bitcoin (BTC) chuterait à 9 100 $, a-t-il conclu.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.