Une revue de l’avancement de la blockchain en 2021

Partager l’article
EN BREF
  • Les investisseurs manifestent leur intérêt pour la blockchain et les cryptomonnaies.

  • La conservation sécurisée des données sera un produit de base dont tous les investisseurs en actifs numériques ont besoin.

  • Quels que soient les défis que 2021 peut apporter, le secteur de la blockchain a démontré sa résilience.

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

2020 a été une année tumultueuse pour les fonds d’investissement (VC) blockchain, avec une incertitude considérable provoquée par la pandémie. Face à ces défis, leur résilience a été impressionnante.



Bien que les volumes de financement du secteur aient chuté par rapport à 2019, la réputation des investisseurs prenant part au projet en dit long sur leur intérêt pour la blockchain et les cryptomonnaies.

Les institutions et entreprises mondiales investissent de plus en plus dans des projets de cryptomonnaie et de la blockchain, craignant de rater cette opportunité à fort potentiel.



La blockchain : entrées institutionnelles dans le secteur de la cryptomonnaie

Deux des plus grands cycles de financement de la cryptonnaie en 2020 ont été dirigés par de grandes multinationales, Microsoft soutenant Bakkt dans un cycle de 300 millions de dollars de série B (en mars) et PayPal soutenant Paxos dans un cycle de 142 millions de dollars de série C (en décembre).

2021 a commencé en beauté, Elon Musk annonçant l’investissement de 1,5 milliard de dollars de Tesla dans le bitcoin (BTC). De même, BNY Mellon, la plus ancienne banque américaine, a annoncé qu’elle détiendrait, transférerait et émettrait des cryptomonnaies au nom de ses clients. Avec ces progrès institutionnels, il n’est pas surprenant que le bitcoin atteigne son record après avoir valu moins de 10 000$ l’an dernier.

Alors que les entrées institutionnelles dans le secteur sont un net positif en termes d’élargissement de l’accès et d’adoption de la cryptomonnaie, il est important que ces institutions soient intégrées dans ce secteur de la bonne manière.

Il n’est pas possible de laisser les institutions l’emporter sur les cryptomonnaies, considérant que tant de gens ont travaillé si dur pour développer cette technologie. Nous devrions travailler ensemble pour amener la nature décentralisée de la cryptomonnaie à un marché cible plus large grâce à des rampes d’accès institutionnelles.

À l’horizon de 2021, un certain nombre de domaines semblent émerger pour les investisseurs dans la blockchain. Une infrastructure de garde sécurisée et de haute qualité peut intégrer de manière transparente le stockage des actifs.

Bitcoin et d’autres actifs en cryptomonnaie ont suscité un vif intérêt cette année parmi les détaillants, la finance institutionnelle et les entreprises. Avec des entreprises comme MicroStrategy et Square investissant des centaines de millions de dollars dans Bitcoin en tant qu’actif de réserve de trésorerie, l’infrastructure sécurisée sera une fonction dont tous les investisseurs en actifs numériques ont besoin, qu’ils investissent 10 dollars ou 10 millions de dollars en actifs de cryptomonnaie.

Comprendre la démarche blockchain

Les projets ayant de solides critères environnementaux, sociaux et de gouvernance sont également susceptibles de susciter l’intérêt d’investisseurs potentiels.

Le mouvement général de protocoles nouveaux ou rafraîchis de la blockchain (notamment vers un système de preuve d’enjeu, ou PoS) indique que le secteur est parvenu à une compréhension générale avec des réseaux devant être durables à long terme. Il s’agit d’un facteur auquel les investisseurs accordent également une plus grande attention. De plus, de nombreux pays prennent des engagements climatiques, et sont donc sur la bonne voie.

Les projets basés sur la blockchain qui favorisent un changement socialement responsable sont de plus en plus considérés comme des investissements éthiques et valables.

L’application de covoiturage Mobi, qui facilite le covoiturage sûr et abordable pour réduire les émissions de carbone des véhicules, ainsi qu’Ample, une entreprise de compteurs intelligents à apprentissage automatique visant à réduire l’empreinte carbone des consommateurs grâce à la technologie blockchain et à l’économie comportementale, sont des exemples parfaits du type de projets qui sont susciter l’intérêt des investisseurs.

Pour que l’investissement dans la blockchain réalise pleinement son potentiel, un certain nombre de défis devront être relevés.

La réglementation est un élément à considérer pour pouvoir avancer. Malgré de grand progrès, des propositions globales comme le cadre de l‘UE sur les marchés des crypto-actifs (MiCA) ont été annoncées cette année. La réglementation continue de fonctionner à des stades très différents dans différentes juridictions, et dans de nombreux cas, elle n’est pas claire ou change radicalement d’année en année.

Changer les réglementations

S’il n’est pas surprenant que les autorités agissent lentement sur la réglementation, il devient de plus en plus clair qu’un certain nombre de grands acteurs du système financier mondial, tels que les États-Unis, risquent d’être laissés pour compte sur les actifs crypto et la technologie financière s’ils n’accélèrent pas le rythme de leur législation sur le secteur.

Un certain nombre d’États d’Europe et d’Asie prennent l’initiative de devenir des leaders mondiaux de la blockchain et des actifs de cryptomonnaies, avec des cadres réglementaires clairs et complets déjà en place.

Alternativement, de plus en plus de citoyens peuvent décider de ne pas avoir besoin d’une réglementation gouvernementale leur indiquant comment vivre tous les aspects de leur vie et migrer naturellement loin des régions qui insistent pour exercer trop de contrôle lorsque cela n’est pas nécessaire.

Quels que soient les défis que 2021 peut apporter, le secteur de la blockchain a plus que démontré sa résilience. En s’appuyant sur l’année exceptionnelle qu’il a connue en 2020, il sera passionnant de voir où le paysage de l’investissement nous mènera sur 2021.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Share Article