RichQUACK devient le token le plus suivi sur CoinMarketCap

EN BREF
  • En août, QUACK a été le token le plus suivi par les utilisateurs de CoinMarketCap.
  • Le memecoin, qui ambitionne de détrôner Dogecoin, est également arrivé en première position du classement Binance des projets par activité sociale.
  • Porté par une communauté forte et soudée, le projet a récemment atteint un record historique de 128 000 détenteurs on-chain.
  • promo

    Profitez de 70 CFD sur les cryptomonnaies, sans frais de commission et avec des spreads ultra bas Profitez

À en croire les données de CoinMarketCap, QUACK, le token natif du projet RichQUACK.com, a connu un énorme regain d’intérêt en août.

Plus de 229 000 utilisateurs de CoinMarketCap ont ajouté RichQUACK à leur watchlists (listes de surveillance). Ainsi, le token dépasse certaines des cryptomonnaies les plus importantes du marché, comme Bitcoin, Ethereum, Solana ou encore BNB.

CoinMarketCap souligne que le memecoin basé sur Binance Smart Chain, qui est également arrivé en première position du classement Binance des projets par activité sociale, tire sa force de sa communauté.

Outre son dernier record de 128 000 détenteurs on-chain, le projet a attiré plus de 268 000 abonnés Twitter, 50 800 membres Telegram et 19 400 membres Discord.

Bien qu’il reste en baisse par rapport à son sommet d’août, le token s’est apprécié de 1 220 % au cours de l’année passée, indique CoinGecko.

RichQUACK, késako ?

Lancé en juin 2021, RichQUACK, commence déjà à jouer dans la cour des grands comme Dogecoin ou Shiba Inu. Il s’agit concrètement d’un projet communautaire conçu pour créer une liquidité automatique qui génère des paiements et des récompenses fixes pour ses détenteurs.

RichQUACK dispose d’un token BEP-20 “hyper-déflationniste”. Cela signifie que si le réseau émet 50 % de l’offre totale de 100 quadrillions de QUACK sous forme de liquidité, l’algorithme Black Hole du protocole réduira considérablement la quantité restante de tokens.

QUACK facture également des frais de transaction de 10 %, qui sont automatiquement distribués aux détenteurs de tokens via un système automatisé de yield farming. Sur les frais perçus, 5 % vont au système de farming automatique, tandis que les 5 % restants sont verrouillés dans un pool de liquidités sur PancakeSwap.

De plus, la plateforme organise régulièrement un tirage au sort appelé “Quackpot”, en plus d’un jeu de loterie qui peut être joué à des intervalles horaires, quotidiens, hebdomadaires et mensuels et qui donne aux utilisateurs de la plateforme la chance de gagner des tokens supplémentaires.

Un launchpad prometteur pour les startups crypto

RichQUACK joue également le rôle d’intermédiaire entre les startups blockchain et les investisseurs potentiels. Outre le financement, les différentes équipes du projet offrent un accompagnement et des conseils aux entreprises crypto en herbe.

Alors que certaines équipes se focalisent sur les ressources et les processus nécessaires pour un lancement réussi, d’autres s’occupent du contenu et de la promotion des startups sur les réseaux sociaux. De même, grâce à ses partenariats avec plusieurs exchanges, RichQUACK aide également ces startups dans la gestion de leurs activités.

Toutes les entreprises crypto peuvent bénéficier du programme d’incubation de RichQUACK, mais ces dernières doivent d’abord passer par un processus de contrôle approfondi et suivre toutes les étapes KYC (connaissance client) nécessaires.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.