Le Bitcoin pourrait être la seule solution face à une nouvelle récession globale

Partager l’article

Le marché des actions continue de publier des résultats incroyablement élevés. Pourtant, les économistes pensent que l’économie mondiale va vers une récession. Divers facteurs tendent à indiquer une situation d’échec financier global face auquel les gouvernements semblent impuissants. Le Bitcoin serait-il la réponse à cette menace ?


Parmi les problèmes les plus frappants, on retrouve l’augmentation massive des ratios d’endettement dans le monde et la “déglobalisation” de l’économie mondiale. Ces deux préoccupations de taille semblent annoncer une récession, tandis que nous manquons d’outils permettant de les surmonter.

Endettements et interruptions

L’endettement global a atteint des proportions épidémiques. Actuellement, les gouvernements du monde entier cumulent ensemble une dette mirobolante de 244 trillions de dollars. Il s’agit de la plus importante de l’histoire, [CNBC], l’ancien “record” remontant à la dette engendrée par la Première Guerre Mondiale.


Le gonflement de cet endettement est amplement dû à l’action des banques centrales. En effet, ces dernières cherchent à éviter une récession en employant une politique monétaire. Une baisse des taux d’intérêts afin d’augmenter la liquidité et des politiques telles que l’assouplissement quantitatif ont fait basculer les dettes dans les registres gouvernementaux. Et dans le cas où d’une récession en 2020, le pire reste encore à venir.

De plus, l’économie mondiale a démarré un processus de “déglobalisation”. Prenez par exemple le départ de la Grande-Bretagne de l’Union Européenne et les guerres d’échanges commerciaux entre la Chine et les États-Unis. Ces événements reflètent le développement d’une rupture sous-jacente entre les différentes économies du monde.

Quelle que soit votre opinion au sujet de la globalisation, cette dernière a d’abord contribué à une hausse économique vertigineuse. Même face aux complications engendrées par le coronavirus, l’économie globale a pu maintenir son commerce et ses activités. Un virement politique dans cette stabilité pourrait s’avérer désastreux.

Jusque-là, les banques centrales du monde entier ont réussi à se protéger d’une récession, mais au prix de toutes leurs “munitions”. Selon la croyance générale, une réduction du taux d’intérêts et l’injection de liquidité dans les emprunts permettent de protéger l’économie. De même, l’injection de fonds dans les dettes a déjà été tentée sans succès. Les ratios actuels d’endettements sont extrêmement élevés en raison même de ce problème, laissant les banques centrales sans munitions.

Bitcoin à la rescousse ?

Au milieu de ce chaos, le Bitcoin présente une possible solution. Comme la monnaie numérique peut servir à la fois d’actif de “valeur refuge” et de plateforme de paiement, elle est aussi bien source de liquidité que de stabilité.

En tant que plateforme de paiement, le Bitcoin permet de payer des transactions de n’importe quelle entité. Cela engendre une liquidité globale et contribue ainsi à inverser la tendance actuelle de déglobalisation.

 

En tant qu’actif de valeur refuge, la monnaie numérique sert d’outil de mémorisation de valeurs, sans être affectée par les politiques fiscales gouvernementales. En effet, aucune dette de banque centrale ne peut engendrer d’exagération des résultats du Bitcoin. C’est pourquoi cette monnaie est également source de stabilité fiscale à un niveau mondial.

En prenant compte de toutes ses caractéristiques, le Bitcoin pourrait être le dernier espoir des gouvernements soucieux d’échapper à la récession. En utilisant la monnaie numérique comme une nouvelle forme “d’étalon-or”, les banques centrales pourraient être en mesure d’échapper à un véritable crash financier.

 

Images gracieusement fournies par Shutterstock, Trading View et Twitter.

Share Article

With a background in science and writing, Jon's cryptophile days started in 2011 when he first heard about Bitcoin. Since then he's been learning, investing, and writing about cryptocurrencies and blockchain technology for some of the biggest publications and ICOs in the industry. After a brief stint in India, he and his family live in southern CA.

SUIVRE CET AUTEUR