Bitcoin btc
$ usd

Ethereum Name Service : voici les 5 domaines ENS les plus chers

5 mins
Rejoignez Notre Communauté de Trading sur Telegram

EN BREF

  • Les domaines ENS ont fortement augmenté au cours des six derniers mois. En septembre, les nouveaux enregistrements ont atteint 437 000.
  • Le domaine ENS le plus cher à ce jour est “paradigm.eth”, qui s'est vendu à 2 millions de dollars l'année dernière.
  • Les noms de domaines sont rares, ce qui augmente à la fois la demande et les prix.
  • promo

Les noms de domaines Ethereum Name Service (ENS) ont bénéficié d’un énorme regain d’intérêt au cours des six derniers mois. Rien qu’en septembre, les nouveaux enregistrements ont atteint 437 000. Sur les marchés secondaires comme OpenSea, certains ENS se vendent à des millions de dollars.

Comment expliquer ce regain d’intérêt soudain pour Ethereum Name Service (ENS) ? Nous essaierons de répondre à cette question en analysant les cinq meilleures ventes de domaines ENS de tous les temps.

Selon les données d’ENS Domains, les enregistrements sont passés de 301 000 en août à 437 000 en septembre, soit une hausse mensuelle de 57 %. Depuis mai, le nombre de noms de domaine ENS enregistrés a plus que doublé pour atteindre 2,6 millions. Autre point intéressant, il a fallu cinq ans au protocole Ethereum Name Service pour franchir la barre d’un million d’enregistrements.

En septembre, la marketplace NFT OpenSea, qui représente 97 % du volume de ventes d’ENS, a rapporté 5,5 millions de dollars de revenus au protocole, soit une augmentation de 17 % par rapport à août.

Ethereum Name Service
Source : Page Twitter d’ENS Domains

Ethereum Name Service : de quoi s’agit-il ?

En termes simples, un nom de domaine ENS est l’équivalent web3 d’un site Internet web2.  Pour rappel, le web3 est une version décentralisée d’Internet, basée sur la blockchain et les tokens.

Hébergés sur la blockchain Ethereum, les domaines ENS sont un type de portefeuilles crypto personnalisés qui contiennent des noms ou des numéros lisibles. Ils s’avèrent donc beaucoup plus pratiques que les adresses Ethereum typiques, qui sont constituées d’une  longue liste de caractères alphanumériques. De même, ils permettent aux utilisateurs d’envoyer et de recevoir des fonds de façon plus simple et plus sécurisée. 

Les domaines ENS peuvent également être utilisés pour les adresses de sites web et les applications, ou même vendus en tant que jetons non fongibles. Pour enregistrer un nom de domaine sur le site web Ethereum Name Service, il faut compter entre 5 $ et 640 $ en ETH.

Les coûts des noms de domaine varient également en fonction du nombre de caractères. Moins il y a de caractères, plus le nom est cher. Notons enfin que le protocole Ethereum Name Service est géré par une organisation autonome décentralisée (DAO) open source active depuis 2017.

De nombreuses personnalités éminentes du monde de la crypto, comme le cofondateur d’Ethereum, Vitalik Buterin (vitalik.eth), possèdent des domaines ENS personnels.

Certaines grandes entreprises ont également commencé à enregistrer ou à acheter leurs domaines ENS sur des marchés secondaires. Par exemple, chanel.eth, nike.eth, hermes.eth sont tous des ENS que l’on peut trouver à des milliers de dollars sur des marketplaces NFT comme OpenSea. Cependant, les domaines ENS les plus chers sont souvent ceux qui ne comportent que trois chiffres.

Le nom de domaine “paradigm.eth” vendu à 2 millions de dollars

Selon les données de nonfungible.com, le domaine ENS le plus cher à ce jour est “paradigm.eth”. Ce dernier a été acheté en octobre 2021 pour la somme colossale de 420 ETH, soit plus de 2 millions de dollars. Paradigm, l’une des plus grandes sociétés d’investissement crypto, a toutefois rejeté les rumeurs selon lesquelles elle aurait acheté le nom de domaine. 

Le 22 septembre, le domaine “pjfi.eth” a été vendu pour 350 ETH, soit plus de 463 200 $ à l’époque. Il s’agit actuellement du deuxième nom de domaine ENS le plus cher de tous les temps. Son vendeur l’avait acheté quelques jours plutôt sur OpenSea pour seulement 0,12 ETH, soit 161 $.

Le troisième domaine ENS le plus cher est “000.eth”. Il a été vendu le 3 juillet 2022 pour environ 300 ETH, soit 317 000 $. Le vendeur, qui porte le pseudonyme “EtherOS” sur OpenSea, avait acheté le nom de domaine le 10 juin 2020 pour 2,6 ETH (638 $).

Depuis sa création, l’ENS “000.eth” est passé entre les mains de six détenteurs. Selon les données de nonfungible.com, son premier propriétaire l’avait acheté pour seulement 52 $ le 9 novembre 2019.

À ce jour, le quatrième nom de domaine le plus cher est “abc.eth”, qui a été vendu pour 90 ETH (~ 254 000 $). D’après nonfungible.com, le nom de domaine est passé par quatre propriétaires. Son premier détenteur l’avait acheté pour le 31 octobre 2019 pour la somme de 4 ETH, soit l’équivalent de 763 $ à l’époque.

Selon nonfungible, un autre nom de domaine a été vendu le 21 mai 2022 pour la somme de 127 ETH, soit environ 249 000 $. Cependant, étant donné que celui-ci est inconnu, le cinquième nom ENS le plus cher reste “09jul.eth”, qui a été vendu le 8 mai 2022 à 95 ETH, soit environ 240 000 $. Son premier acheteur l’avait acheté dix heures avant pour seulement 10 $.

D’autres domaines ENS de sites web pour adultes se sont vendus à des montants beaucoup plus élevés en ETH. Par exemple, “porno.eth” a été vendu à 184 ETH soit 204 000 $, puisque ETH ne valait que 1 108 $ à la date de l’achat. 

Comment expliquer ce regain d’intérêt pour Ethereum Name Service ?

Nick Johnson, fondateur et développeur senior chez Ethereum Name Service, estime que l’augmentation des “nouvelles inscriptions et des ventes secondaires d’ENS a été portée par l’intérêt croissant pour le 999 Club ou le 10k Club”.

“Ce sont des clubs sociaux en ligne destinés aux propriétaires de domaines ENS à trois ou à quatre chiffres, qui sont les plus rares et les plus chers”, a expliqué M. Johnson. Comme l’a dit Vitalik Buterin en 2020 la rareté est un critère très important.

“Les noms ENS à trois ou à quatre lettres sont des actifs à offre limitée et on peut faire beaucoup de choses avec”, avait-il écrit dans un tweet.

De son côté, Delphi Digital, une société d’analyse crypto, a souligné que le battage médiatique s’est intensifié lorsque le nom de domaine 000.eth a été vendu à un prix record de 300 ETH en juillet. Il semble donc que le marché des domaines ENS connaît ce que l’on appelle l’effet FOMO (la peur de rater l’opportunité d’acheter des noms de domaines rares et limités).

Parsa Abbasi, cofondatrice de la plateforme de création de blockchains LivelyVerse, a confié à Be[In]Crypto que la spéculation pourrait également avoir contribué à cette tendance.

“Ethereum a été mis à jour, et cette mise à jour le rendra plus évolutif. Cela signifie que les entreprises web3 vont être développées sur la blockchain ETH”, a-t-elle déclaré.

“Ainsi, avoir un domaine avec un nom facile est quelque chose dont les gens auront besoin dans un avenir très proche pour promouvoir leurs entreprises. C’est comme les domaines .com des années 90. Les acheteurs ont simplement investi dans des noms de domaine dans l’espoir de les revendre à des prix plus élevés aux entreprises”.

Avis de non-responsabilité

Avis de non-responsabilité : Conformément aux directives de The Trust Project, BeInCrypto s'engage à fournir des informations impartiales et transparentes. Cet article vise à fournir des informations exactes et pertinentes. Toutefois, nous invitons les lecteurs à vérifier les faits de leur propre chef et à consulter un professionnel avant de prendre une décision sur la base de ce contenu.

coundi-fatimazahra-e1624947903295.jpg
Fatima-Zahra Coundi
Diplômée de Toulouse Business School, Fatima-Zahra a entamé sa carrière en tant que consultante chez Deloitte, avant de se reconvertir dans la presse économique et fintech. En...
READ FULL BIO
Sponsorisé
Sponsorisé