Revue OpenSea : tout ce qu’il vous faut savoir sur cette marketplace NFT

Mis à jour par Célia Simon
EN BREF
  • Dans cette revue spéciale OpenSea, nous étudierons objectivement les avantages et les inconvénients de cette plateforme NFT.
  • promo

    Profitez de 70 CFD sur les cryptomonnaies, sans frais de commission et avec des spreads ultra bas Profitez

L’année dernière, les ventes de NFT ont connu une très forte croissance. Selon les rapports, les volumes sont passés de 95 millions de dollars en 2020 à 25 milliards de dollars en 2021. Autant dire que les jetons non fongibles étaient sérieusement en vogue. Et sans aucun doute, OpenSea, la plus grande marketplace NFT au monde, a été au cœur de cet engouement.

Cependant, il faut savoir qu’OpenSea n’a pas simplement surfé sur la tendance. Elle était en effet parmi les rares plateformes à avoir repéré cette tendance. Depuis son lancement en 2017, la marketplace a vendu des milliers de NFT à des prix atteignant parfois les 20 milliards de dollars. Aujourd’hui, elle compte plus d’un million d’utilisateurs actifs.

Dans cette revue spéciale OpenSea, nous étudierons objectivement les avantages et les inconvénients de cette plateforme NFT. L’objectif est de vous aider à mieux comprendre son fonctionnement et à apprendre comment profiter des NFT et anticiper l’avenir de l’univers crypto.

Table des matières

  • Qu’est-ce qu’OpenSea ?
  • Les débuts d’OpenSea
  • Comment fonctionne OpenSea ?
  • Quelles sont les cryptomonnaies acceptées sur OpenSea ?
  • Qu’est-ce qui distingue OpenSea des autres plateformes ?
    • Les NFT sont contrôlés par leurs détenteurs
    • Un large éventail de NFT et la possibilité d’utiliser des tokens Ethereum
    • Plusieurs types de NFT
    • Des frais relativement bas
  • Les avantages d’OpenSea
    • Des achats anonymes
    • Plus de 200 options de paiement
    • Un large choix de NFT
    • Une communauté active
    • Une application mobile
  • Les autres avantages uniques d’OpenSea
    • La possibilité de créer des NFT sans frais de gaz
    • Une équipe expérimentée
  • Les inconvénients d’OpenSea
    • Les monnaies fiat ne sont pas acceptées
    • La centralisation
    • Les anciens scandales de la direction
    • Les problèmes de sécurité
  • Portefeuilles compatibles
  • Les NFT pris en charge par OpenSea
  • Comment l’utiliser ?
  • OpenSea : un bon point de départ

Qu’est-ce qu’OpenSea ?

OpenSea

En 2017, Devin Finzer et Alex Atallah, deux amis entrepreneurs, ont créé la marketplace NFT OpenSea. Ensuite, ils ont déménagé à New York pour diriger leur entreprise. Mais ce n’est qu’en 2021 que cette startup pionnière dans l’univers des NFT a réellement décollé. Depuis lors, l’engouement pour les jetons non fongibles n’a montré aucun signe de ralentissement. 

Les cofondateurs comptaient tous les deux une expérience dans le monde de la technologie. Devin Finzer est né dans la Bay Area et a étudié à l’Université Brown. Il a ensuite occupé le poste d’ingénieur software chez Pinterest avant de créer le moteur de recherche Claimdog en 2015. Cependant, peu de temps après son lancement, l’outil a été racheté par Credit Karma pour un montant inconnu.

De son côté, Alex Attalah a fait ses études à l’Université de Stanford. Après avoir obtenu son diplôme, il a travaillé dans deux startups de la Silicon Valley : Zugata et Whatsgoodly.

Les débuts d’OpenSea

OpenSea

Finzer et Attalah se sont associés en fin 2017. Leur idée initiale de startup était très différente de ce qu’elle allait devenir quelques mois plus tard. Au début, ils voulaient créer une entreprise qui offrirait de la crypto aux utilisateurs en échange de l’utilisation de leurs points d’accès Wi-Fi.

À l’époque, CryptoKitties, le jeu NFT basé sur Ethereum, avait commencé à attirer l’attention du public. Finzer et Attalah l’ont rapidement remarqué et ont profité de leur partenariat pour créer une marketplace dédiée au trading de jetons non fongibles. Aujourd’hui, nul ne peut nier que leur idée s’est avérée ingénieuse, car depuis le boom des NFT en 2021, OpenSea est la plus grande plateforme NFT sur le marché.

En 2022, la société, toujours détenue par Finzer et Attalah, a annoncé une levée de fonds de 300 millions de dollars supplémentaires en capital-risque, ce qui a porté sa valorisation à 13,3 milliards de dollars. D’ailleurs, rien que l’année dernière, plus de 3 milliards de dollars ont été investis dans des entreprises NFT.

OpenSea, qui est une plateforme pionnière dans son secteur d’activité, offre d’innombrables opportunités à la fois aux entreprises et aux particuliers.

Comment fonctionne OpenSea ?

Comme expliqué plus haut, OpenSea est une plateforme NFT. Ses utilisateurs peuvent acheter et vendre des actifs numériques avec de la crypto ou des monnaies fiat. Cette marketplace P2P répertorie certaines des collections NFT les plus célèbres. Par conséquent, la plupart des grandes ventes NFT y sont effectuées.

Mais que signifie exactement le terme NFT, ou jeton non fongible ?

Les jetons non fongibles (NFT) sont des actifs uniques qui se trouvent sur la blockchain. Contrairement à Bitcoin, qui est fongible (1BTC peut être échangé contre un autre BTC), un NFT ne peut pas être remplacé par un autre actif. Ceci dit, ces jetons peuvent être échangés ou vendus, et tout actif numérique peut être transformé en jeton non fongible. Jusqu’à présent, la majorité des acheteurs de haut niveau sont attirés par l’art numérique.

OpenSea utilise la technologie des contrats intelligents pour permettre l’achat et la vente de NFT uniques. Les contrats intelligents permettent aux acheteurs de garder leurs NFT en toute sécurité sur la plateforme. En outre, ils protègent les droits des créateurs. La plateforme utilise les normes ERC721 et ERC1155 pour s’assurer que les collectionneurs de NFT détiennent réellement les actifs qu’ils répertorient sur son marché.

OpenSea utilise la blockchain Ethereum. Ainsi, pour y acheter ou vendre des NFT, vous aurez besoin d’un portefeuille Ethereum comme MetaMask, Coinbase, ou TrustWallet. Une fois le portefeuille crypto téléchargé, vous n’aurez qu’à le connecter à la marketplace NFT pour effectuer des transactions. 

Le saviez-vous ?

Les utilisateurs d’OpenSea ont le choix entre plus de 150 options de paiement et plus de 34 millions de NFT.

Quelles sont les cryptomonnaies acceptées sur OpenSea ?

Les plateformes comme OpenSea s’adressent à la fois aux utilisateurs expérimentés et aux débutants. En effet, les ventes de NFT, en particulier, ont attiré une toute nouvelle catégorie de personnes dans le monde de la crypto. La simplicité du processus y est pour beaucoup, et la difficulté d’achat d’actifs crypto est désormais de l’histoire ancienne. Et bien sûr, OpenSea a joué un rôle clé dans cette transformation.

Actuellement, OpensSea accepte plus de 150 cryptomonnaies. Cela dit, les tokens les plus utilisés sur la plateforme sont : Ethereum (ETH)/WETH, USDC et DAI. OpenSea offre également un support cross-chain sur Polygon, Klaytn et, bien sûr le réseau Ethereum.

Cependant, si vous souhaitez participer aux enchères de la plateforme, vous aurez besoin de tokens WETH.

Maintenant, vous vous demandez peut-être ce qu’est le token WETH ?

Wrapped ETH (ou WETH) est tout simplement une version ERC-20 d’Ethereum. Si vous avez déjà des ETH dans votre portefeuille OpenSea, vous pourrez les convertir directement en WETH via ce même portefeuille.

Pour commencer à investir dans les NFT sur OpenSea, vous aurez besoin de deux choses : un portefeuille crypto et un compte sur l’exchange crypto de votre choix (par exemple, Coinbase ou Binance).

Notons également qu’OpenSea permet désormais aux utilisateurs de convertir la crypto dans leur devise locale pour effectuer des transactions sur la plateforme. La plateforme n’offre cependant pas la possibilité d’utiliser directement des monnaies fiat pour les achats.

Ethereum est la monnaie la plus utilisée sur OpenSea, car elle permet de payer plusieurs types de frais. Les utilisateurs peuvent facilement ajouter des ETH à leurs portefeuilles OpenSea. Pour ce faire, ils peuvent soit les déposer à partir d’un exchange ou les acheter directement avec leur carte de crédit.

Qu’est-ce qui distingue OpenSea des autres plateformes ?

OpenSea dispose de plusieurs fonctionnalités qui en font une plateforme NFT unique. Ajoutez à cela le timing parfait de son lancement, et vous comprendrez pourquoi elle est devenue la première marketplace NFT du marché. Maintenant, penchons-nous davantage sur ses caractéristiques. 

Les NFT sont contrôlés par leurs détenteurs

Pour effectuer les transactions, OpenSea utilise la technologie des contrats intelligents. Cela signifie qu’elle n’a pas besoin d’avoir la garde de vos jetons non fongibles. La plateforme stocke plutôt vos NFT dans un portefeuille Ethereum auquel elle est connectée. Ainsi, elle vous permet de garder le contrôle sur vos actifs, car elle joue uniquement un rôle d’intermédiaire lors des transactions.

De plus, OpenSea ne requiert pas la création d’un compte. Pour l’utiliser, les utilisateurs n’ont qu’à y connecter leurs portefeuilles crypto (comme MetaMask). Cependant, s’ils le souhaitent, ils peuvent y créer une page pour afficher leurs NFT. Le site, cependant, ne demandera pas vos informations personnelles.

Un large éventail de NFT et la possibilité d’utiliser des tokens Ethereum

OpenSea propose plus de 200 actifs numériques dans son portefeuille et plus de 4 millions de NFT sur son site web. Ces jetons peuvent être achetés et vendus avec des tokens Ethereum tels que DAI.

Cette plateforme NFT compte également plus de 1,26 million d’utilisateurs, 2 000 000 collections et plus de 80 millions de NFT. Elle offre également un support cross-chain sur les réseaux Ethereum, Polygon et Klatyn.

En effet, la variété et le volume sont les principaux arguments de vente d’OpenSea. Depuis 2017, lorsque les jetons non fongibles en étaient encore à leurs débuts, OpenSea a hébergé presque tous les projets liés à ce type de tokens. Notons que le marché NFT est évalué à entre 2 et 3 millions de dollars américains par mois. Selon les données d’OpenSea, un utilisateur moyen peut vendre jusqu’à 1178 $ de NFT.

Plusieurs types de NFT

Contrairement à d’autres plateformes NFT qui se focalisent sur des niches spécifiques, OpenSea héberge toutes les catégories de jetons non fongibles. Les utilisateurs peuvent y acheter des NFT d’art, des actifs utilisés dans les mondes virtuels, des cartes à collectionner d’équipes sportives, des objets de jeu, des tokens utilitaires et même des noms de domaine.

Les NFT d’art sont, de loin, les plus en vogue en ce moment. Ceux-ci représentent des images, des gifs ou des vidéos tokenisées sur la blockchain.

Des frais relativement bas

Depuis son lancement, OpenSea a toujours mis en avant son modèle de frais simple. En effet, la plateforme NFT facture 2,5% sur toutes les transactions qui y sont effectuées.

OpenSea est une marketplace NFT gratuite. Cependant, elle facture des frais de service de 2,5% sur toutes les ventes, mais offre une redevance de 10% aux créateurs de NFT.

Outre ses frais relativement bas, OpenSea est une plateforme simple et facile à utiliser. Grâce aux outils qu’elle propose, vous pouvez y créer des NFT ou des collections NFT en seulement quelques clics. Le tout sans avoir besoin de compétences techniques spécifiques. Contrairement à certains de ses concurrents qui prélèvent des frais pour ce service, OpenSea permet de créer gratuitement des jetons non fongibles.

Les avantages d’OpenSea

Des achats anonymes

OpenSea respecte le principe général de semi-anonymat de la crypto. La plateforme NFT ne vous oblige pas à créer un compte. Tout ce que vous avez à faire est d’y connecter votre portefeuille crypto. Cela signifie que vous ne partagez pas vos informations lorsque vous vendez ou achetez des NFT.

Toutefois, il convient de noter qu’OpenSea peut collecter certaines de vos données personnelles. Selon l’équipe du projet, cette collecte a pour objectif d’améliorer les services de la plateforme. OpenSea peut également enregistrer l’adresse blockchain utilisée sur son site. Lors de transactions, cependant, ces informations sont censées être cachées aux autres acheteurs.

Plus de 200 options de paiement

OpenSea vend des actifs numériques basés sur la blockchain. Par conséquent, les transactions sont généralement effectuées en cryptomonnaies. Ainsi, OpenSea propose plus de 200 options de paiement, mais ETH est la cryptomonnaie la plus utilisée sur la plateforme.

Que ce soit pour les ventes primaires ou secondaires, la plateforme n’accepte que les paiements en cryptomonnaies. La liste de tokens acceptés comprend des stablecoins ainsi que les principales cryptomonnaies comme wBTC.

Tous les paiements sur la plateforme, y compris les frais de transaction ou de gaz, sont essentiellement effectués en ETH.

Un large choix de NFT

OpenSea répertorie actuellement plus de 20 millions d’actifs appartenant à des utilisateurs. Alors que la plupart des plateformes NFT se focalisent sur une seule niche, OpenSea offre un large choix de jetons non fongibles. De plus, les utilisateurs ont le choix entre plusieurs options de listing de leurs jetons. Ceux-ci peuvent être vendus aux enchères ou à prix fixe. 

Au-delà des œuvres d’art numérique, qui sont la catégorie de NFT la plus populaire en ce moment, OpenSea propose des NFT de cartes à échanger et toute une panoplie de tokens utilitaires. En effet, la plateforme héberge plus de 200 catégories d’actifs numériques. Elle dispose en outre d’un tableau de classement (mis à jour toutes les heures) qui affiche les meilleurs jetons non fongibles par capitalisation boursière. 

Une communauté active

L’intérêt pour ces jetons a explosé au cours de l’année dernière. OpenSea, comme mentionné précédemment, est la plus grande marketplace NFT. Elle dispose donc d’une communauté d’utilisateurs importante et active. En janvier, il a été rapporté qu’OpenSea avait atteint 1 million d’utilisateurs. De même, sa capitalisation boursière est actuellement estimée à 13,3 milliards de dollars.

Les NFT aux volumes de vente les plus élevés sont les CryptoPunks et les Bored Apes Yacht Club. En effet, la popularité de ces jetons est allée bien au-delà de la communauté crypto pour devenir une partie intégrante de la culture pop. Cela a attiré des centaines de milliers de nouveaux utilisateurs vers OpenSea.

Une application mobile

En septembre 2021, OpenSea a lancé sa première application pour Android et iOS. L’application fonctionne comme une galerie et permet aux utilisateurs de découvrir les jetons disponibles et de partager leurs listes. En outre, elle leur donne la possibilité de visualiser et de gérer leurs collections NFT. 

Tout comme l’application de son concurrent Rarible, l’application mobile d’OpenSea ne permet pas d’effectuer des transactions pour le moment. Cependant, la société affirme que cette option fait partie de ses projets futurs. En fin de compte, le but ultime est d’élargir l’adoption des NFT.

Les autres avantages uniques d’OpenSea

La possibilité de créer des NFT sans frais de gaz

L’essor des NFT signifie que de nombreux nouveaux utilisateurs crypto s’y intéressent. Le processus de frappe des NFT n’a pas toujours été facile et ses étapes étaient longues et fastidieuses. De plus, les frais de gaz se situaient entre 50 $ et 100 $. Plus le réseau Ethereum était utilisé, plus les transactions devenaient coûteuses.

En 2021, OpenSea a changé la donne grâce à son programme de création de NFT sans frais de gaz. Ce nouvel outil de la plateforme permet aux créateurs de créer des NFT sans payer des frais de gaz au préalable. Cependant, le jeton n’est transféré sur la blockchain que lorsque le premier transfert ou achat est effectué.

Une équipe expérimentée

Comme mentionné précédemment, les cofondateurs d’OpenSea étaient déjà bien réputés avant le lancement du projet. Leurs biographies sont connues et leurs profils sont disponibles sur LinkedIn. Leurs nouveaux collaborateurs sont également des profils hautement qualifiés dans le secteur. De plus, l’entreprise a bénéficié du soutien du célèbre accélérateur de startups Y Combinator. Tous ces facteurs en font l’un des piliers du monde de la crypto.

Les inconvénients d’OpenSea

Les monnaies fiat ne sont pas acceptées

Pour évaluer le potentiel d’OpenSea, il est important d’avoir une idée complète de la plateforme, ce qui veut dire qu’il faut également se pencher sur ses inconvénients.

L’un des principaux points faibles d’OpenSea est lié aux paiements fiat. En effet, la plateforme NFT n’accepte pas les paiements en monnaies fiduciaires comme l’USD ou l’AUD. Bien que certaines fonctionnalités, telles que la personnalisation des profils et les paiements directs en fiat, ne soient pas encore disponibles, la plateforme promet de les déployer dans un proche avenir.

En janvier 2022, OpenSea a annoncé l’acquisition de Dharma Labs. Ce deal pourrait permettre à l’entreprise crypto, évaluée à plus de 13 milliards de dollars, d’étendre ses capacités technologiques. En effet, Dharma, qui est un pionnier de la DeFi, ambitionnait de créer une interface utilisateur transparente pour les prêts et les échanges de tokens. Son acquisition par OpenSea pourrait donc relier les mondes crypto et fiat en permettant aux utilisateurs de déposer des monnaies fiduciaires par le biais de leurs cartes de débit, puis de les échanger en tokens sur Uniswap v3.

La centralisation

OpenSea se présente comme une marketplace NFT décentralisée, mais beaucoup remettent en question cette affirmation. OpenSea est en effet une plateforme NFT centralisée. Ainsi, elle est similaire à Coinbase et à n’importe quel autre exchange centralisé. Les projets NFT hébergent les métadonnées et le contenu de manière centralisée.

En outre, il n’existe pas, pour le moment, un portefeuille NFT évolutif. Il est donc difficile de visualiser les informations de vos jetons en dehors des plateformes où ils sont vendus. Il s’agit toutefois d’un problème qui pourrait être résolu dans un avenir proche.

Les anciens scandales de la direction

En septembre 2021, un haut cadre de l’entreprise a démissionné. L’employé, appelé Nate Chastain, a été accusé de délit d’initié. Selon les déclarations d’OpenSea, la personne en question utilisait des informations confidentielles pour acheter des NFT avant qu’ils ne soient affichés sur la page d’accueil de la plateforme. Suite à ce scandale, l’équipe a promis de prendre les mesures nécessaires contre les employés qui se basent sur des informations confidentielles pour leurs achats de jetons non fongibles.

Les problèmes de sécurité

Enfin, il convient de noter que la plateforme NFT a récemment subi une attaque de phishing. En effet, un bug sur OpenSea aurait permis à des pirates d’acheter des jetons normalement très chers à des prix bien inférieurs à leurs prix réels, puis de les revendre à des montants beaucoup plus élevés. L’attaque aurait permis aux pirates d’empocher plus d’un million de dollars. C’est pourquoi certaines personnes disent qu’OpenSea offre une interface utilisateur intuitive, mais qu’elle le fait au détriment de la sécurité.

Portefeuilles compatibles

OpenSea est compatible avec de nombreux portefeuilles crypto. Certains sont mieux adaptés à une utilisation sur ordinateur, alors que d’autres conviennent plus aux appareils mobiles.

MetaMask est le portefeuille le plus utilisé sur OpenSea. Ce portefeuille crypto doit son succès à l’interopérabilité qu’il offre avec pratiquement toutes les plateformes basées sur Ethereum. Pour en savoir plus sur MetaMask, nous vous invitons à consulter notre guide complet sur ce portefeuille.

Voici la liste complète des portefeuilles compatibles avec OpenSea :

  • MetaMask
  • Coinbase Wallet
  • TrustWallet
  • Portis
  • Fortmatic/Magic
  • Venly
  • Authereum
  • Bitski
  • Dapper
  • Kaikas
  • OperaTouch
  • Torus
  • WalletConnect
  • WalletLink.

Les NFT pris en charge par OpenSea

Deux types de NFT sont pris en charge par OpenSea. Les premiers sont les actifs non fongibles typiques. Il s’agit notamment des NFT ERC-721 enregistrés sur les blockchains Ethereum et Polygon et des NFT KIP17 enregistrés sur la blockchain Klaytn. Les deuxièmes sont les actifs semi-fongibles, qui sont les NFT ERC-1155 d’Ethereum ou de Polygon, et les NFT KIP37 de Klaytn.

En termes de catégories, OpenSea offre un large éventail de NFT. Cela la distingue des nombreuses marketplaces NFT qui se focalisent sur des niches spécifiques. C’est d’ailleurs grâce à cette caractéristique que la plateforme NFT a connu autant de succès. 

Actuellement, les jetons non fongibles les plus populaires sont les NFT d’art, de musique, de métavers, de noms de domaines ou de cartes à collectionner. Sans oublier, bien sûr, les tokens utilitaires et les cartes à collectionner d’équipes sportives (appelées également fan tokens).

Comment l’utiliser ?

Acheter et vendre des NFT sur OpenSea est une tâche relativement simple, ce, quel que soit votre niveau d’expérience en crypto. Cette facilité d’utilisation a été l’un des principaux moteurs de croissance de la plateforme.

Sans plus tarder, découvrons ensemble les étapes que vous devrez suivre pour vous lancer sur OpenSea.

  • Achetez Ethereum : Pour acheter vos NFT, vous aurez besoin d’ETH. 
  • Créez votre portefeuille crypto : OpenSea est compatible avec plusieurs portefeuilles du web3. Cela dit, MetaMask reste l’option la plus populaire.
  • Déposez des ETH dans votre portefeuille : Ensuite, transférez vos ETH dans votre portefeuille.
  • Connectez votre portefeuille : la page web d’OpenSea comporte une section intitulée “My profile”. Allez-y pour connecter votre portefeuille à la plateforme.
  • Connectez-vous à votre portefeuille : une fois connecté, vous serez redirigé vers votre page de profil. Vous pouvez la modifier aussi souvent que vous le souhaitez avant de faire votre achat.
  • Visitez la marketplace : Sélectionnez la catégorie NFT que vous souhaitez explorer en cliquant sur l’onglet “Marketplace”. Ensuite, filtrez les résultats en fonction de votre recherche.
  • Achetez des NFT : Après avoir sélectionné le jeton de votre choix, cliquez sur “Buy Now”. Le prix total, qui comprend tous les frais, sera affiché. Ensuite, cliquez sur “Checkout”, puis approuvez la transaction sur votre portefeuille.
  • Confirmez : Ensuite, votre portefeuille vous demandera d’approuver ou de refuser la transaction. Cliquez sur “Confirmer” et attendez quelques minutes pour voir votre NFT sur votre portefeuille.

OpenSea : un bon point de départ

OpenSea est objectivement la marketplace NFT la plus utilisée et devrait maintenir ce statut. En plus d’héberger certains des NFT les plus célèbres, OpenSea simplifie le trading des jetons non fongibles. Grâce à cette plateforme, des personnes peu habituées à la crypto ont pu rejoindre la communauté en plein essor de ce type de tokens. Certes, Opensea n’est pas sans inconvénients, car en plus de son côté centralisé, elle n’accepte pas les monnaies fiduciaires. 

Cela dit, dans l’ensemble, OpenSea est un bon point de départ pour ceux qui souhaitent découvrir le monde des NFT. Si les jetons non fongibles poursuivent leur expansion, les utilisateurs d’OpenSea ne pourront qu’en bénéficier.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations contenues sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations figurant sur notre site web est strictement faite à ses propres risques. Dans la section S'instruire, notre priorité est de fournir des informations de haute qualité. Nous prenons le temps d'identifier, rechercher et créer un contenu éducatif qui sera utile à nos lecteurs. Afin de maintenir ce niveau de qualité et continuer à créer un contenu valable, nos partenaires sont susceptibles de nous verser une commission pour des placements figurant dans nos articles. Toutefois, ces commissions n'affectent pas nos processus de création de contenu objectif, honnête et pertinent.