Régulations crypto : Sam Bankman-Fried publie sa proposition de “loi idéale”

20 octobre 2022, 11:45 CEST
Mis à jour par Célia Simon
20 octobre 2022, 15:21 CEST
EN BREF
  • Sam Bankman-Fried a publié sa propre vision des régulations crypto en espérant faire réagir les autorités.
  • Au-delà de la défense de la crypto, sa proposition souhaiterait également empêcher les autorités d'abuser de leur pouvoir.
  • promo

Les régulations crypto sont en pleine mise en place et, alors que certaines d’entre elles sont loin d’avantager l’industrie, Sam Bankman-Fried fait pencher la balance.

Les régulations crypto selon SBF : quelques accords et beaucoup de souplesse

Les régulations crypto se profilent de plus en plus pour l’industrie à travers le monde. Alors que l’Union Européenne s’apprête à mettre sa loi MiCa en place, les Etats-Unis se montrent plus flous à l’heure où les autorités américaines se lancent à la chasse à la sorcière des titres non enregistrés. Fort de son influence au sein du secteur crypto, Sam Bankman-Fried profite de l’occasion pour lancer une grande réflexion sur le cadre à lui imposer.

Le fondateur de la plateforme d’échange FTX avait d’ores et déjà commencé à réfléchir à la chose au cours de la journée d’hier. Il avait alors donné un grand coup de poing aux validateurs, spécifiant que ceux-ci avaient tendance à oublier le travail qu’ils étaient censés effectuer. Aujourd’hui, l’entrepreneur est revenu sur le devant de la scène avec sa propre proposition de régulation crypto.

Source : compte Twitter de Sam Bankman-Fried

Pour Sam Bankman-Fried, les régulations crypto sont absolument nécessaires pour protéger les clients et éviter une recrudescence de scams. Toutefois, la principale difficulté serait de garantir une relative liberté à l’ensemble du secteur avec des échanges libres et dépourvus de censure. Afin de rendre cela possible, l’entrepreneur propose non pas de lancer des campagnes de licence pour autoriser les sociétés à exercer une activité dans la crypto, mais plutôt de mettre en place une liste de blocage qui sanctionnera les projets frauduleux. Ainsi, les transactions pourraient être effectuées sans la surveillance automatique et l’identification des utilisateurs.

Le fondateur de FTX évoque également la nécessité de renforcer la sécurité au sein du secteur crypto en détectant les failles afin d’éviter les piratages. Une norme pourrait être imposée aux malfaiteurs pour automatiser des négociations et les obliger à restituer les actifs volés. Afin d’éviter tout problème, la transparence des actifs et la protection des bénéfices semble également de mise. De même, l’éducation de la population serait le meilleur allié de la protection en question, à l’aide de quizz et de formations pour lui permettre de s’informer des risques et des bonnes habitudes à avoir lors des investissements.

Enfin, contrairement à ce que proposent la plupart des régulations crypto, SBF invite à ne pas faire l’impasse sur certains secteurs tels que la DeFi ou les stablecoins.

Vers une fin de la chasse aux sorcières ?

Bien que la plupart de ses propositions remettent en question les régulations crypto actuelles, elles sont loin de faire l’unanimité au sein du public. Certains internautes réfutent l’idée d’une surveillance, quelle qu’elle soit, de la crypto. Pourtant, pour Sam Bankman-Fried, ce serait le seul moyen d’empêcher les autorités américaines d’abuser de leur pouvoir et de vouloir stopper l’avancée des entreprises.

Source : compte Twitter de Sam Bankman-Fried

Une idée sur laquelle l’entrepreneur souhaite mettre l’accent à l’heure où FTX est épinglé par l’Etat du Texas. Le temps saura nous dire si sa proposition et les débats qu’elle aura généré auront su faire pencher la balance des régulations crypto du côté de l’industrie.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.