La première EVM Ethereum sur Solana verra le jour en décembre

8 novembre 2022, 19:34 CET
8 novembre 2022, 19:35 CET
EN BREF
  • La solution on-chain Neon EVM sera lancée le 12 décembre, ce qui permettra aux dApps Ethereum de fonctionner sur le réseau Solana.
  • Les développeurs ETH pourront tirer parti de la base d'utilisateurs de Solana, tandis que les utilisateurs pourront accéder aux dApps d’Ethereum.
  • Selon l'équipe de Neon Labs, Aave, Curve et Sobal s'appuient déjà sur Neon.
  • promo

La machine virtuelle Ethereum (EVM) Neon sera lancée le mois prochain, ce qui permettra aux dApps Ethereum de fonctionner sur la blockchain Solana.

L’équipe de développeurs de Neon devrait lancer sa machine virtuelle Ethereum (EVM) sur le mainnet de Solana le 12 décembre prochain. Chose qui permettra aux développeurs ETH de déployer leurs dApps sur la blockchain Solana et de tirer parti de sa scalabilité, sa liquidité et ses nombreuses fonctionnalités.

La fondatrice de Neon Labs, Marina Guryeva, a révélé la date lors de la conférence Solana BreakPoint.

L’EVM Ethereum de Neon est unique en son genre sur Solana, puisqu’elle ouvre des voies de développement sur le réseau. En effet, les utilisateurs peuvent bénéficier des avantages des dApps Ethereum tout en tirant parti de l’évolutivité de Solana. Marina Guryeva a également mis l’accent sur l’impact de cette solution sur l’utilisation des dApps.

“Neon EVM réunit le meilleur de deux mondes : Ethereum et Solana. Elle élimine une fois pour toutes l’idée selon laquelle Solana est “un Ethereum Killer”. Les projets basés sur Ethereum peuvent, pour la première fois, puiser dans la base d’utilisateurs et la liquidité auparavant inaccessibles de Solana. Ce, sans avoir besoin de réécrire leurs codes en Rust. Par conséquent, les utilisateurs pourront désormais bénéficier des fonctionnalités avancées de Solana sans sacrifier les dApps testées et approuvées d’Ethereum”.

Les développeurs et les projets Ethereum pourront également utiliser la base d’utilisateurs de Solana, qui compte, en moyenne, 20,5 millions de portefeuilles actifs par mois. Neon Labs a également souligné que certains projets Ethereum, notamment Aave, Curve et Sobal, utilisent déjà sa plateforme. 

Comment fonctionne l’EVM Neon ?

En termes simples, l’EVM Ethereum de Neon permet aux développeurs de créer des dApps Ethereum sur le réseau Solana. Pour cela, Neon regroupe les transactions des dApps Ethereum dans une seule transaction Solana.

Neon Labs, la société mère de l’EVM Neon, a levé 40 millions de dollars pour déployer sa machine virtuelle sur Solana. Parmi les investisseurs, on peut citer : Jump Capital, qui a dirigé la levée de fonds, IDEO CoLab Ventures, Solana Capital et Three Arrows Capital, entre autres.

Notons toutefois que l’EVM Ethereum de Neon ne prend pas encore en charge les transactions NFT, mais l’équipe envisage de les intégrer dans un avenir proche. En effet, Neon Labs travaille également sur l’interopérabilité avec les contrats intelligents Solana, la compatibilité complète de l’écosystème, l’intégration avec d’autres outils et services majeurs d’Ethereum, ainsi qu’un programme de financement.

Malgré ses problèmes, Solana fait des vagues

Solana a fait la une des journaux la semaine dernière, lorsque Google Cloud a rejoint son réseau de validateurs. Une annonce qui a immédiatement fait grimper le cours de SOL de 12%.

Stephen Hess, le PDG de la plateforme NFT Metaplex, a également révélé que les NFT de Beeple seraient lancés sur Solana. Une annonce qui a été démentie par le célèbre artiste. 

Malgré tout, les projets NFT basés sur Solana se portent plutôt bien, surtout après le lancement de la collection y00ts, qui a engendré une flambée du volume de transactions NFT.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.