Huobi ne parvient pas à récupérer les fonds de ses clients de chez FTX

15 novembre 2022, 07:25 CET
15 novembre 2022, 07:25 CET
EN BREF
  • Hbit, une filiale du groupe Huobi, dit ne pas avoir pu retirer ses 18,1 millions de dollars déposés sur FTX.
  • 13,2 millions de dollars appartiennent aux clients, tandis que le reste appartient à Hbit.
  • La société a demandé un prêt non garanti de 14 millions de dollars pour couvrir les pertes de ses clients.
  • promo

Hbit, une filiale de Huobi, s’est vu refuser un retrait de 18,1 millions de dollars (y compris 13,2 M$ appartenant à ses clients) par FTX. Afin de rembourser ses clients, Huobi a demandé un prêt non garanti de 14 millions de dollars.

Huobi est l’une des dernières victimes en date du scandale FTX. Dans un communiqué, la bourse crypto a révélé que sa tentative de retrait a été refusée par FTX. Sur les 18,1 millions de dollars déposés sur la plateforme déchue de Sam Bankman-Fried, 13,2 M$ appartiennent aux clients et 5 M$ appartiennent à la filiale Hbit.

Huobi a également indiqué avoir demandé un prêt non garanti de 14 millions de dollars afin de rembourser ses clients, portant ainsi ses dettes à près de 32 millions de dollars. L’exchange a en outre souligné que cet incident “n’affecte pas ses opérations commerciales courantes” En effet, Hbit opère indépendamment de toutes les autres entités du groupe Huobi, lesquelles ne sont pas affectées par l’effondrement de FTX.

Huobi note cependant que cet événement ne sera pas sans impact sur son bilan : 

“Sans une solution à cet incident, le Conseil d’administration s’attend à ce que la performance financière du groupe soit affectée de façon importante et négative. Le Conseil discutera avec l’auditeur du Groupe pour évaluer l’impact de l’Incident sur la situation financière du groupe”.

La bourse crypto FTX s’est déclarée en faillite le 11 novembre, soufflant un vent de panique sur l’ensemble du marché crypto et provoquant une importante chute des prix. Jusqu’à présent, plusieurs entreprises et investisseurs particuliers sont toujours incapables de retirer leurs fonds.

Le rapport de transparence de Huobi suscite des doutes

Suite à l’effondrement de FTX, les bourses crypto sont mises à rude épreuve. Avant le scandale, plusieurs sources ont révélé que les réserves d’Alameda Research, une filiale de FTX, étaient principalement composées de tokens FTX (FTT), ce qui a suscité des inquiétudes. Afin d’éviter un fiasco similaire à celui de FTX, plusieurs exchanges ont publié des rapports de transparence. Huobi en fait notamment partie.

Dans son rapport, la société dit détenir des réserves d’environ 3,5 milliards de dollars. Sur ce montant, 900 millions de dollars sont des tokens Huobi. Le reste est principalement composé de Bitcoin, Ethereum, Tether et TRX, entre autres.

Certains utilisateurs ont cependant remarqué un transfert de 10 000 ETH d’un portefeuille lié à Huobi vers Binance et OKX. De même, plusieurs personnalités éminentes de la communauté crypto sur Twitter accusent Huobi et d’autres bourses crypto de “manipulation du marché”.

Crypto.com et Gate.io : les deux prochaines victimes de la crise ?

D’autres exchanges ont publié des rapports de transparence dans l’espoir de rassurer leurs clients quant à leurs réserves. Certaines plateformes, en particulier Crypto.com et Gate.io, font cependant l’objet d’une énorme vague de critiques.

La communauté crypto accuse ces bourses crypto d’avoir menti sur leurs réserves et d’avoir déplacé de grandes quantités d’ETH. En réponse aux accusations, Crypto.com a déclaré que “les transferts ETH ont eu lieu il y a trois semaines et que les fonds ont été déposés dans un cold wallet peu après”. L’exchange aurait ensuite envoyé ces fonds “à une adresse appartenant à une entreprise de confiance”.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.