FTX en direct : la société lance une revue stratégique des actifs de ses 100 plateformes associées

Mis à jour par Matias Calderon
EN BREF
  • L'actualité en direct de la débâcle de la plateforme crypto FTX.
  • promo

    Discutez des sujets les plus brûlants avec des traders et la communauté crypto sur Telegram Rejoignez-nous

L’effondrement de la bourse crypto FTX, dirigée par Sam Bankman-Fried, est sans conteste l’événement le plus marquant de cette fin d’année 2022 – potentiellement de l’année entière. Ses répercussions sur l’ensemble du marché s’avèrent déjà désastreuse, aussi bien pour les cours crypto que pour de nombreux exchanges et prêteur crypto.

Dans ce contexte d’instabilité et d’incertitude extrême, la moindre nouvelle concernant FTX ou son ancien PDG déchu Sam Bankman-Fried (SBF) peut s’avérer cruciale. Dans ce rapport, nous mettrons à jour les informations disponibles au fur et à mesure de leur diffusion.

Pour en savoir plus quant aux développements précédents de cette affaire cruciale, nous vous invitons à consulter les articles suivants :

20 novembre

  • FTX a annoncé une revue stratégique de ses actifs concernant à la fois FTX.com et les plus de 100 entreprises associées. Selon le communiqué de la société, bon nombre des filiales réglementées et autorisées de FTX, aux Etats-Unis ou non, telles que LedgerX LLC et Embed Clearing LLC, disposent de “bilans solvables, d’une gestion responsable et de franchises de valeur.”

19 novembre

  • Selon un rapport de Wall Street Journal, Sam Bankman-Fried aurait empôché 330 millions de dollars des 420 millions levés pour l’exchange FTX en octobre. On ignore cependant dans quoi l’ancien PDG aurait dépensé ces fonds.

17 novembre

  • D’après le nouveau CEO de FTX, John Ray, la société ne savait même pas en détail de combien de liquidités elle disposait, ni même son nombre total d’employés.
  • Les révélations entourant les actions de Sam Bankman-Fried et ses compagnies se révèlent être de plus en plus grave. Les fonds de FTX aurait été utilisés pour acheter des maisons de luxe au Bahamas. Récemment, SBM a d’ailleurs mis sa maison des Bahamas en vente, pour un prix de 40 millions de dollars. Une maison qui a très bien pu être acheté à partir des fonds de FTX. Même si les grandes compagnies peuvent dépenser pour certains employés, il semblerait que du côté de FTX, une dérive totale des fonds est en cause.
  • D’après des détails révélés par le tribunal, le fonds de recherche de FTX : Alameda Research, aurait accordé un prêt de 3,3 milliards de dollars à l’ancien CEO de l’exchange, Sam Bankman-Fried. Le nouveau CEO de FTX dénonce par la même occasion “l’échec complet de la gestion d’entreprise des bourses crypto”.
  • La nouvelle direction de FTX déclare que Sam Bankman-Fried n’a maintenant plus aucun lien avec la plateforme ou Alameda Research, ce, en réponse à la floppé de tweets parfois étranges publiés par l’ancien PDG ces derniers jours, et qui ont suscité la colère de la communauté crypto. Son nouveau PDG John Ray III a également déclaré : “Je fais tout mon possible pour les clients de FTX”.

16 Novembre

  • Le prêteur crypto Genesis vient de suspendre les retraits de sa plateforme. Déjà exposé à 3AC au cours du printemps, la société est désormais en difficulté à cause de son exposition à FTX. En effet, 175 millions de dollars seraient retenus bloqués sur la plateforme d’échange crypto.
  • La Cour suprême des Bahamas aurait approuvé deux liquidateurs provisoires afin de prendre en charge les actifs de FTX.
  • Le New York Times est fustigé par la communauté crypto en raison d’un article sur Sam Bankman-Fried considéré comme beaucoup trop édulcoré, et laissant de côté tout propos critique à l’égard du cofondateur de FTX.
  • Dans une série de tweets, Sam Bankman-Fried laisse entendre qu’il cherchera à nouveau à se relancer dans la crypto par le biais d’une nouvelle levée de fonds.
  • La plateforme supposément décentralisée Oxygen a révélé que 95 % de ses tokens OXY se trouvent bloqués sur FTX, et que son équipe “ne peut pas faire grand-chose” pour le moment.
  • Des célébrités qui ont soutenus FTX comme Stephen Curry, Tom Brady, Naomi Osaka ou encore l’équipe de basketball des Golden State Warriors sont également poursuivies.
  • Selon Bloomberg, les autorités des Bahamas auraient déjà interrogé Sam Bankman-Fried samedi 12 novembre, et s’entretiendraient avec les autorités étasuniennes de la possibilité de le transférer aux États-Unis.

15 Novembre

  • Le rachat inabouti de FTX par Binance sera examiné par la loi du Royaume Uni : le 8 novembre, Binance avait annoncé son intention de racheter Binance afin de pallier à ses problèmes de liquiditer, avant de se rétracter après avoir examiné plus en détail la situation de la bourse. Maintenant, selon Bloomberg, Binance fournira la documentation relative aux négociations avec FTX et aux décisions concernant la vente de son token natif, le FTT.
  • BlockFi, une société dédiée au management des assets crypto et aux prêts de cryptomonnaies serait en train de se préparer à une banqueroute potentiellement imminente en conséquence de l’affaire FTX. BlockFi a d’ores et déjà suspendu les retraits, il y a de ça quelques jours. L’exposition à FTX est-t-elle pour le prêteur crypto, que ce dernier s’apprêterait à licencier des employés et à remplir le fameux Chapitre 11.
  • L’exchange crypto Liquid, également exposé à FTX, vient de suspendre les retraits en cryptos comme en devises fiats en vertu du chapitre 11, d’après un tweet publié sur sa page officielle.
  • La sénatrice américaine Elizabeth Warren, issue du parti démocrate et connue pour sa position anti-crypto, aurait des liens étroit avec Sam Bakman-Fried par le biais des parents de ce dernier. En effet, son père, Joe Bankman aurait soutenu un projet de loi fiscale présenté par la sénatrice en avril 2016. De son côté, sa mère, Barbara Fried, est en charge d’un comité d’action politique qui aide à obtenir des financements aux démocrates de la part des entreprises de la Silicon Valley.

14 novembre

  • Une motion de FTX révèle sa nouvelle direction ainsi qu’un nombre de créanciers s’élevant potentiellement à 1 million : après son dépôt de bilan et la démission de son PDG Sam Bankman-Fried le vendredi 11 novembre, la plateforme a traîné à révéler les documents concernant la procédure, lesquels ont été publiés dans la soirée du lundi 14 novembre. Le nouveau directeur de la plateforme sera John Jay Ray III, qui a précédemment géré la faillite de Enron, entre autres. Comme directeurs des produits annexes de l’exchange, il a désigné Joseph Farnan, Jr. et Matthew Doheny pour FTX Trading, ainsi que Matthew R. Rosenberg chez Alameda Research. Enfin, selon le document publié, les créanciers de la bourse, précédemment estimés à 100 000, pourraient en fait être de 1 million.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.