Voir plus

CBDC : les banques centrales avouent qu’elles veulent garder le contrôle

2 mins
Mis à jour par Matias Calderon
Rejoignez Notre Communauté de Trading sur Telegram

EN BREF

  • Un rapport du Digital Money Institute dévoile les objectifs des banques centrales concernant les CBDC, et elles seraient loin d'être simplement techniques.
  • De quoi générer de la peur au sein de la crypto sphère, qui voit la menace de ces nouveaux actifs numériques se rapprocher de plus en plus.
  • promo

Dans une enquête réalisée auprès d’elles, les banques centrales n’ont pas caché leurs véritables objectifs.

Les CBDC, outil principal des autorités bousculées

Cela n’aura échappé à personne dans la crypto sphère : les différentes banques centrales ont déclaré la guerre à l’industrie. Parmi les moyens déployés pour faire concurrence à Bitcoin et consorts, les CBDC tels que l’euro numérique ne cessent de faire parler d’eux.

Un rapport publié par le Digital Money Institute (DMI) et basé sur une enquête réalisée auprès des banques centrales révèle néanmoins que ces dernières n’ont que très peu d’ambitions pour cet actif numérique de leur création. En effet, les CBDC serviraient avant tout à garantir la continuité du contrôle des autorités monétaires sur l’économie globale, et non à offrir un nouveau moyen de paiement.

De manière surprenante, aucune banque centrale n’a cité l’amélioration des paiements transfrontaliers comme son principal objectif pour la mise en place d’une CBDC. Au contraire, la préservation du rôle de la banque centrale dans la fourniture de monnaie a été le deuxième objectif principal le plus souvent cité. La catégorie “Autres” englobe une série d’objectifs alternatifs : la numérisation, l’amélioration de la résilience et de l’efficacité des systèmes de paiement et l’interopérabilité.

Extrait du rapport du Digital Money Institute.
cbdc
Source : rapport du DMI

La peur grandit dans la crypto sphère

Si le désir de contrôle des banques centrales n’est pas une surprise pour l’industrie, cet aveu à peine voilé génère de la panique. Au Nigéria, où le gouvernement instaure des limites pour inciter une population réticente à utiliser le CBDC local, l’agressivité des banques fait débat. On craint que de telles initiatives ne se propagent, une fois les nouveaux actifs disponibles dans les autres pays.

Source : compte Twitter de CoinMarketCap

Alors que l’on tire d’ores et déjà la sonnette d’alarme sur les réseaux sociaux, il serait peut-être utile de reconsidérer certaines points de vue évoqués par le rapport du DMI. Oui, le contrôle des banques centrales existe bel et bien mais l’enquête a été parrainée par des acteurs de la crypto tels que Binance. De nombreux éléments confondants étaient donc à attendre dans le document.

Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024

Trusted

Avis de non-responsabilité

Avis de non-responsabilité : Conformément aux directives de The Trust Project, BeInCrypto s'engage à fournir des informations impartiales et transparentes. Cet article vise à fournir des informations exactes et pertinentes. Toutefois, nous invitons les lecteurs à vérifier les faits de leur propre chef et à consulter un professionnel avant de prendre une décision sur la base de ce contenu.

Laure-Elizabeth-Iacoucci.jpg
Laure Elizabeth Iacoucci
Laure Elizabeth Iacoucci est une journaliste expérimentée, comptant déjà plusieurs années d’expertise en rédaction, recherche et SEO. Son champ d’expertise s’étend de la blockchain à l’intelligence artificielle en passant par les régulations, la DeFi, les analyses de marché ainsi que toute forme de vulgarisation. Ses compétences rédactionnelles, sa maîtrise du SEO et son sens de l’investigation en font une professionnelle versatile et toujours prête à apporter un spectre complet de la crypto.
READ FULL BIO
Sponsorisé
Sponsorisé