Voir plus

Ethereum : 100 jours après The Merge, les analystes restent moroses sur le cours ETH

2 mins
Par Martin Young
Traduit Célia Simon
Rejoignez Notre Communauté de Trading sur Telegram

EN BREF

  • L'événement The Merge Ethereum a eu lieu il y a maintenant 100 jours.
  • 491 000 validateurs actifs sécurisent actuellement le réseau.
  • Les analystes ne prédisent cependant rien de bon pour le cours de l'actif.
  • promo

Fondamentalement, Ethereum n’a jamais semblé en meilleure forme. Cependant, l’action du cours l’ETH n’a pas reflété cette état de fait.

The Merge Ethereum a eu lieu il y a 100 jours, rendant le réseau plus durable et plus résilient.

En effet, son système de minage crypto de type “proof-of-work” (preuve de travail) a été remplacé par un modèle de consensus de type “proof-of-stake” (preuve d’enjeu). Cela a permis de réduire la consommation d’énergie du réseau Ethereum de plus de 99 %.

Ce dimanche 25 décembre, le développeur d’Ethereum connu sous le pseudo “superphiz” a déclaré à ce sujet : “Nous avons faitle bon choix”.

Selon Beaconcha.in, 15,7 millions d’ETH sont actuellement placés en staking, ce qui représente environ 13 % de l’offre totale. Au cours actuel, cette quantité est évaluée à environ 19,2 milliards de dollars.

De même, le réseau Ethereum compte actuellement plus de 490 000 validateurs actifs. De son côté, le taux de hachage de Bitcoin s’est effondré en raison des conditions difficiles du marché, ainsi que du stress subi par les réseaux énergétiques aux États-Unis. Ethereum ne connaît plus ce problème.

Le réseau en tête des activités NFT

Le staking n’est cependant pas le seul élément fondamental haussier pour Ethereum ; le réseau reste également le premier écosystème NFT au monde. Selon Nansen, un total de 23,7 milliards de dollars de NFT (jetons non fongibles) ont été frappés et échangés sur Ethereum.

De plus, ce réseau est loin devant le deuxième plus grand écosystème NFT, Solana. De leur côté, d’autres “Ethereum killers”, tels que Cardano et Polkadot, sont loin derrière en termes d’activités liées à ce type de jetons.

Selon le tracker Ultrasound.Money, l’émission d’ETH est actuellement proche de zéro. En effet, l’offre de pièces ne croît que de 0,012 % par an et se trouve légèrement réduite par rapport à son pic de 121,3 000 ETH.

Actuellement, le plus gros consommateur de gaz du réseau est le créateur de tokens par lots CoinTool XEN, lequel a brûlé 164 ETH au cours des dernières 24 heures. Le jeton XEN peut être frappé par n’importe qui et présente une tokenomique de type pyramidal, mais il semble néanmoins rester populaire.

Des prédictions moroses pour le cours ETH

Les fondamentaux positifs du réseau et de son écosystème ne se sont pas reflétés dans le cours de l’actif. Au moment de la rédaction de cet article, Ethereum se négocie à 1 220 $.

On n’a observé pratiquement aucun mouvement de cours ce week-end passé, l’actif étant resté dans une fourchette au niveau de 1 200 $.

Cependant, plusieurs analystes s’attendent à ce que l’ETH continue à décliner. De plus, les indicateurs techniques suggèrent que le cours pourrait bientôt passer sous ses niveaux de support actuels.

De plus, des figures baissières de triangles sont également présentes, ce qui a amené les analystes à prédire une chute du cours à 1 080 $.

Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024

Trusted

Avis de non-responsabilité

Avis de non-responsabilité : Conformément aux directives de The Trust Project, cet article d’analyse des prix est uniquement destiné à des fins d’information et ne doit pas être considéré comme un conseil financier ou d’investissement. BeInCrypto s’engage à fournir des informations exactes et impartiales, mais les conditions du marché peuvent changer sans préavis. Effectuez toujours vos propres recherches et consultez un professionnel avant de prendre toute décision financière.

Celia-Simon.jpg
Célia Simon
Célia a poursuivi des études de langues ainsi que de traduction générale et juridique à l'Université de Bordeaux, l'Université de Tours et la Organización Mexicana de Traductores à Guadalajara au Mexique. Après avoir découvert le potentiel des cryptomonnaies en 2020, elle travaille actuellement en tant que rédactrice en chef pour BeInCrypto France. Membre de la Organización Mexicana de Traductores et traductrice assermentée de l'État de Jalisco. Ses zones d'expertise : - Les...
READ FULL BIO
Sponsorisé
Sponsorisé