Voir plus

Top des meilleures personnalités crypto de l’année 2022

5 mins
Mis à jour par Célia Simon
Rejoignez Notre Communauté de Trading sur Telegram

EN BREF

  • Découvrez dans cet article, les personnalités qui ont marqué l'industrie de la crypto au cours de cette année tumultueuse.
  • promo

Cette année, l’univers crypto a connu tellement d’événements scandaleux et catastrophiques qu’on a tendance à oublier les moments positifs. Le bear market a ainsi volé la vedette au Merge d’Ethereum et la faillite des mineurs crypto fait ombrage aux données de mix énergétique du mining. Sans pour autant revenir sur leur biographie, BeInCrypto vous présente ses meilleures personnalités de l’année suivant les actions héroïques et progressistes qu’elles ont accomplies.

Vitalik Buterin : toujours amoureux de la crypto

Le co-fondateur d’Ethereum est certainement l’un des personnages les plus influents du milieu de la crypto. Depuis la création du journal Bitcoin Magazine en 2011, Vitalik n’a cessé de vulgariser les cryptomonnaies un peu partout dans le monde. Cette mission d’évangélisation l’a obligé, certaines fois à donner son avis sur les projets qui auront des impacts considérables sur l’industrie de la crypto. 

Dès le début de cette année, Vitalik a essayé de prévenir la communauté des risques que présentent les applications cross-chains (ponts) pour l’industrie. Pour le geek d’origine russe, ces protocoles de liaison sont en essence vulnérables aux attaques.

« Mon argument pour expliquer pourquoi l’avenir sera *multi-chaîne*, mais ne sera pas *cross-chain* : il existe des limites fondamentales à la sécurité des ponts qui traversent de multiples “zones de souveraineté” »

a-t-il tweeté en janvier

Sans vouloir lui coller l’étiquette de « prophète de malheur », cette année, les applications ponts ont été la cible des ⅔ des actes de piraterie. Selon un rapport de Chainalysis, les hackers ont subtilisé pas moins de 1,4 milliards de dollars sur les protocoles cross-chain. 

Vitalik Buterin est également intervenu sur d’autres sujets brûlants de la crypto sphère. Il a notamment donné des conseils sur la viabilité d’un stablecoin algorithmique. Il a de plus défendu Tornado Cash contre la tentative de censure des autorités judiciaires. Récemment, il a apporté un ensemble de pistes de solution pour que les CEX puissent retrouver la confiance des utilisateurs. 

On n’oubliera pas que Vitalik Buterin s’est fermement opposé à l’invasion russe en Ukraine. D’ailleurs, il fait partie des donateurs du fonds soutien crypto à l’Ukraine.

Développeurs d’Ethereum : assurer une transition sans faille

Après plusieurs années de développement, Ethereum a réussi son passage de la preuve de travail au mécanisme de la preuve d’enjeu. The Merge est le fruit des travaux de tout un écosystème mais cette transition porte, avant tout, la marque du professionnalisme des développeurs. Ces derniers ont en effet pu s’assurer que la transition se fasse sans qu’il n’y ait aucune coupure sur le réseau ETH. Et jusqu’à cette date, il n’y pas de soucis pour la sécurité de la blockchain. Preuve que les chefs cuisiniers du développement ont fait un bon boulot. 

Le travail n’est pas encore terminé car il reste d’autres échéances importantes à accomplir. Par exemple, tous les yeux sont déjà rivés sur la mise à jour de Shanghai. Appelée également EIP-4895, celle-ci permettrait le retrait des jetons ETH placés en staking. Si on se fie aux déroulements des testnets précédents, la mise à jour Shanghai devrait bien se passer. 

Voici une liste non-exhaustive des membres de l’équipe de développement d’Ethereum: Vitalik Buterin, Tim Beiko, Sajida Zouarhi, Marius Van Der Wijden, Alex Stokes, Raul Jordan, Parithosh Jayanthi, Ben Edgington et Justin Drake.

Michaël Saylor : l’apôtre numéro 1 du Bitcoin

L’ex patron et fondateur de la société informatique MicroStrategy est l’un des plus gros défenseurs du Bitcoin au monde. En effet, il a été celui qui a poussé l’entreprise à adopter une stratégie d’investissement future tournée vers la pièce de Satoshi. Actuellement, MicroStrategy compte près de 130 000 jetons BTC dans ses coffres. Il s’agit de la société cotée en bourse qui compte le plus de bitcoins dans son portefeuille. De son côté, le patrimoine crypto de Michaël Saylor est estimé à 640 millions de dollars. 

L’investisseur tech américain n’a pas cessé de vanter les avantages du Bitcoin par rapport à l’or. Pour lui, le crypto actif est une bien meilleure couverture contre l’inflation que le métal jaune. Au Festival Best New Ideas in Money, Michaël Saylor a notamment déclaré : « La prochaine étape logique pour le Bitcoin est de remplacer l’or en tant que réserve de valeur non souveraine. ». Il a au passage affirmé que l’actif atteindrait 500 000 $ dans 10 ans. 

Saylor fait partie des acteurs de l’écosystème du Bitcoin qui veulent favoriser un minage plus écologique. Il est actuellement à la tête de Bitcoin Mining Council, un forum de volontaires de l’industrie du minage crypto et d’autres entreprises impliquées dans le Bitcoin qui cherchent à rendre l’écosystème plus durable. Le dernier rapport du BMC a indiqué :

« Au troisième trimestre 2022, l’efficacité du minage de #Bitcoin a augmenté de 23 % par rapport à l’année précédente, et le mix énergétique durable était de 59,4 %, au-dessus de 50 % pour le sixième trimestre consécutif. »

Cynthia Lummis : l’élue de la crypto

La sénatrice de l’État du Wyoming est un des personnages politiques aux États-Unis qui défend le plus le Bitcoin. L’élue républicaine a toujours été à la base des propositions visant à mieux encadrer les cryptomonnaies dans le pays. Récemment, elle a travaillé sur un projet de loi avec la sénatrice de New-York, Kirsten Gillibrand, qui met l’accent sur la protection des consommateurs et la promotion de l’innovation dans le secteur de la crypto. Dans le texte, les organismes fédéraux, la SEC et la CFTC auront le plein pouvoir sur les cryptomonnaies.

« La manipulation du marché, l’activité de prêt et la question de savoir si les fonds et les actifs des clients ont été protégés de manière appropriée ne sont que quelques-unes des nombreuses questions que mes collègues et moi devons examiner dans les jours à venir. Une réglementation transparente et équitable des échanges, qui est prévue dans la loi Lummis-Gillibrand sur l’innovation financière responsable, est essentielle pour garantir la protection des clients tout en favorisant une innovation responsable. »

écrit-elle sur son site officiel 

Brian Armstrong/Changpeng Zhao : un couple pour l’avenir de la crypto

Ils s’agit des PDG des deux plus grands exchanges du marché. Brian Armstrong est à la tête de la plateforme crypto américaine Coinbase tandis que Changpeng Zhao dirige le courtier Binance. Certains pourraient se demander pourquoi ces deux se retrouvent dans cette liste, alors que les exchanges n’ont jamais été autant critiqués pour leur manque de transparence. La raison derrière ce choix est la volonté de ces derniers à voir l’industrie crypto progresser, tant au niveau du monde financier et technologique. 

Contrairement aux idées reçues, les deux PDG s’efforcent de se conformer aux normes réglementaires internationales. Binance a déjà obtenu sa licence de fonctionnement dans près de 12 pays à travers le monde, dont le PSAN français. De même que Coinbase qui empile les pass d’autorisation. Cette année, la crypto bourse américaine s’est vue octroyer des licences en Italie, Irlande, Hollande et Allemagne.

Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024

Trusted

Avis de non-responsabilité

Avis de non-responsabilité : Conformément aux directives de The Trust Project, BeInCrypto s'engage à fournir des informations impartiales et transparentes. Cet article vise à fournir des informations exactes et pertinentes. Toutefois, nous invitons les lecteurs à vérifier les faits de leur propre chef et à consulter un professionnel avant de prendre une décision sur la base de ce contenu.

Samuel-Cange-2.jpg
Samuel Cange
Samuel Cange est un rédacteur crypto expérimenté, titulaire d'un master en économie de l'Université de Namur (Unamur). Ayant débuté sa carrière chez Cryptonaute en 2020, Samuel a développé une compréhension approfondie du marché des cryptomonnaies et de l'industrie de la blockchain. Il excelle dans les domaines de la Blockchain, de la Tokenisation, de la DeFi et du DePin, et est passionné par les marchés financiers et les technologies disruptives. Actuellement, Samuel apporte son...
READ FULL BIO
Sponsorisé
Sponsorisé