Voir plus

Celsius : les clients “Earn” seront les derniers à être remboursés

2 mins
Par Martin Young
Rejoignez Notre Communauté de Trading sur Telegram

EN BREF

  • Les détenteurs de comptes “Earn” ne pourront récupérer qu'une petite partie de leur argent.
  • Un juge new yorkais a statué que la société possède les crypto actifs déposés dans les comptes “Earn”.
  • Le juge s’est basé sur les conditions d'utilisation de Celsius qui ont été modifiées plusieurs fois.
  • promo

Le tribunal américain des faillites a tranché que Celsius détient la plupart des fonds déposés dans les comptes “Earn”. Cela signifie que les clients particuliers de la plateforme seront les derniers à être remboursés.

Un juge américain a statué ce mercredi 4 janvier que Celsius Network détient la plupart des crypto actifs déposés par les investisseurs. Un verdict qui tombe comme un coup de massue sur les clients de la plateforme.

Selon son dossier de faillite, Celsius Network doit rembourser environ 600 000 comptes avec un total de 4,2 milliards de dollars. Martin Glenn, le juge chargé de l’affaire, a également statué que selon les termes et conditions d’utilisation de Celsius, les fonds déposés dans les comptes “Earn” appartiennent à la plateforme.

“Sur la base des conditions d’utilisation de Celsius, le tribunal a conclu que les actifs crypto qui ont été déposés dans les comptes Earn appartiennent à Celsius”. 

Un coup dur pour les clients de Celsius

En septembre 2022, la valeur des comptes “Earn” de Celsius avoisinait 23 millions de dollars en stablecoins. Selon le juge, “les crypto actifs qui sont restés sur ces comptes jusqu’à juillet 2022 sont devenus la propriété de Celsius Network”.

Cela signifie que la plupart des clients Earn de Celsius seront moins prioritaires que ceux qui ont des comptes non porteurs d’intérêts. Selon M. Glenn, “les conditions d’utilisation de Celsius stipulent clairement que la société est propriétaire des fonds déposés dans les comptes Earn”. Par conséquent, les détenteurs de ces comptes seront considérés comme des créanciers chirographaires. 

“Celsius détenait tous les droits et les titres sur ces actifs numériques, y compris les droits de propriété des crypto actifs (y compris les stablecoins) déposés dans les comptes Earn”.

Enfin, le juge a souligné que les conditions d’utilisation, qui ont été publiées pour la première fois en février 2018, ont été modifiées en avril 2022 avec l’ajout de cette clause. “Presque tous les clients ont accepté la version modifiée des conditions d’utilisation”, a-t-il ajouté.

La plateforme n’est pas en mesure d’honorer toutes ses dettes

M. Glenn a également indiqué que l’entreprise n’a pas suffisamment d’argent pour rembourser ses clients.

“L’égalité de répartition est un principe fondamental du Code des faillites. Il n’y aura tout simplement pas assez de fonds pour rembourser l’intégralité des clients”.

La plupart des clients restent donc des créanciers non garantis, ce qui signifie qu’ils ne pourront récupérer qu’un petit pourcentage de leurs créances, a-t-il ajouté. 

Les meilleures plateformes de cryptos | Juin 2024

Trusted

Avis de non-responsabilité

Avis de non-responsabilité : Conformément aux directives de The Trust Project, BeInCrypto s'engage à fournir des informations impartiales et transparentes. Cet article vise à fournir des informations exactes et pertinentes. Toutefois, nous invitons les lecteurs à vérifier les faits de leur propre chef et à consulter un professionnel avant de prendre une décision sur la base de ce contenu.

wpua-150x150.png
Fatima-Zahra C
Diplômée de Toulouse Business School, Fatima-Zahra a entamé sa carrière en tant que consultante chez Deloitte, avant de se reconvertir dans la presse économique et fintech. En plus de son travail de journaliste, Fatima-Zahra a géré les relations presse de plusieurs cabinets d’avocats à Paris, Londres et Casablanca. Tombée sous le charme des cryptomonnaies en 2021, elle a travaillé en tant que traductrice chez BeInCrypto de 2021 à 2023. Ses sujets d’expertise : Cryptomonnaies, Finance...
READ FULL BIO
Sponsorisé
Sponsorisé