Voir plus

Soulagement pour la crypto : la SEC sommée de stopper ses enquêtes ?

2 mins
Mis à jour par Matias Calderon
Rejoignez Notre Communauté de Trading sur Telegram

EN BREF

  • Selon un sénateur américain, la SEC ferait mal son travail et s'acharnerait sur les mauvaises victimes.
  • Parmi les accusations, un seul argument pourrait réussir à forcer l'autorité financière à faire marche arrière et à laisser la crypto tranquille pour longtemps.
  • promo

La SEC, qui multiplie les attaques envers l’industrie, pourrait bientôt avoir à présenter ses excuses à la crypto.

Bientôt la fin de l’acharnement de la SEC ?

Depuis le début du mois, la SEC ne cesse de causer du tort à la crypto. À l’origine de la panique concernant le staking, elle est bien décidée 😱 à faire fermer des entreprises de l’industrie. Toutefois, pour d’autres autorités américaines, ce serait l’incident de trop.

En effet, le sénateur Tim Scott estime que la SEC fait mal son travail. Cette dernière se contenterait de semer la peur… sans toutefois protéger les utilisateurs ! Pour Scott, l’autorité financière n’aurait pris aucune mesure en amont pour empêcher les faillites des entreprises crypto et tous les problèmes que celles-ci ont entraîné pour les investisseurs.

Par conséquent, Gary Gensler, le dirigeant de la SEC, est appelé à s’expliquer devant le Sénat dans les jours à venir.

Source : compte Twitter de Spidey_ElonFan

Il devra justifier de son manque d’implication dans l’hiver crypto mais également 😖 des mesures qui ont été prises récemment.

SEC

Les cryptomonnaies bientôt réhabilitées ?

Concernant ces dernières, l’avocate du Crypto Council for Innovation, Linda Jeng, a mis la faute des derniers litiges sur le dos de la SEC. Selon elle, celle-ci serait dépassée par l’avancement de la crypto et agirait en dehors de ses propres lois.

La SEC n’a lancé aucun processus formel d’élaboration de règles pour mettre à jour les lois sur les valeurs mobilières vieilles de plusieurs décennies afin de tenir compte des attributs uniques des actifs numériques qui sont considérés comme des valeurs mobilières.

Extrait des propos de Linda Jeng.

Il faudra donc attendre la venue de Gary Gensler pour avoir la véritable conclusion de l’affaire mais, face à la réglementation caduque de la SEC, l’autorité financière pourrait se faire taper sur les doigts. Ainsi, le Sénat pourrait lui ordonner de stopper ses exactions dans l’industrie, voire même d’arrêter certaines de ses enquêtes.

Méfiance cependant : pour l’instant, le Sénat n’est pas un amateur de crypto. Les réglementations pourraient toujours se durcir et Tim Scott pourrait donner tout son aval à de futures enquêtes.

La morale de l’histoire : la SEC a peut-être crié victoire trop vite… mais la crypto aussi.

Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024

Trusted

Avis de non-responsabilité

Avis de non-responsabilité : Conformément aux directives de The Trust Project, BeInCrypto s'engage à fournir des informations impartiales et transparentes. Cet article vise à fournir des informations exactes et pertinentes. Toutefois, nous invitons les lecteurs à vérifier les faits de leur propre chef et à consulter un professionnel avant de prendre une décision sur la base de ce contenu.

Laure-Elizabeth-Iacoucci.jpg
Laure Elizabeth Iacoucci
Laure Elizabeth Iacoucci est une journaliste expérimentée, comptant déjà plusieurs années d’expertise en rédaction, recherche et SEO. Son champ d’expertise s’étend de la blockchain à l’intelligence artificielle en passant par les régulations, la DeFi, les analyses de marché ainsi que toute forme de vulgarisation. Ses compétences rédactionnelles, sa maîtrise du SEO et son sens de l’investigation en font une professionnelle versatile et toujours prête à apporter un spectre complet de la crypto.
READ FULL BIO
Sponsorisé
Sponsorisé