Voir plus

Bitcoin peut-il redevenir la couverture idéale contre l’inflation ?

3 mins
Par Jakub Dziadkowiec
Traduit Célia Simon
Rejoignez Notre Communauté de Trading sur Telegram

EN BREF

  • La corrélation quotidienne entre le BTC et SPX est entré en territoire négatif pour la première fois depuis novembre 2022.
  • Les deux actifs ont globalement présenté une corrélation positive pendant 11 mois.
  • S'il se détache des marchés traditionnels, Bitcoin remplira-t-il son rôle de protection contre l'inflation ?
  • promo

Ces derniers jours, le plus important des indices boursiers traditionnels, le S&P 500 (SPX), a cessé d’afficher une corrélation positive avec Bitcoin (BTC).

On observe ce changement de corrélation pour la première fois depuis l’effondrement de FTX en novembre 2022. C’est également la deuxième fois sur les 14 derniers mois. Cela signifie-t-il que Bitcoin peut à nouveau être considéré comme une couverture contre l’inflation ?

Une promesse que Bitcoin n’a pas su tenir ?

La théorie selon laquelle Bitcoin constitue une couverture contre l’inflation a gagné en popularité avant même que celle-ci ne devienne un sujet de préoccupation mondial. On s’attendait à ce que, dans une situation d’impression incontrôlée de monnaie fiduciaire, le BTC et d’autres crypto-monnaies majeures du secteur réagissent par des hausses, ou maintiennent du moins leur valeur. Cette idée se basait sur la logique de l’offre et de la demande et sur l’impossibilité garantie par la cryptomonnaie “d’imprimer” librement du BTC.

Cependant, la flambée de l’inflation dans la plupart des économies mondiales en 2022 a coïncidé avec un marché baissier crypto. Certains affirment que l’inflation a atteint un pic dans les monnaies nationales jamais vu depuis 40 ans. Ce qui a conduit à un déclin plus profond des crypto-monnaies et d’autres actifs à risque. Aux États-Unis, l’Indice des prix à la consommation a atteint un pic de 9,1 % en juin 2022. Tandis que dans l’Union européenne, il a atteint 10,6 % en octobre 2022.

L’inflation élevée a déclenché une réaction naturelle aux politiques de resserrement quantitatif. Notamment une diminution des liquidités et de la masse monétaire, ainsi qu’une hausse des taux d’intérêt. Le plus grand gagnant a été l’indice du dollar américain (DXY), qui a amorcé un bull market en juin 2021.

Au contraire, les actifs risqués comme les actions et les crypto-monnaies se sont pour leur part dirigés vers le bas.

Il semblerait donc que Bitcoin 👎 n’ait pas été à la hauteur des espoirs placés en lui. Ainsi, face à un moment d’épreuve, il a succombé aux règles de fer des marchés financiers. Le slogan “l’argent liquide est roi” n’a jamais semblait si puissant.

Et pourtant, une lueur d’espoir demeure pour les maximalistes de la crypto-monnaie. En effet, s’il s’avérait que Bitcoin pouvait se comporter différemment des actifs traditionnels (symbolisés par l’indice SPX), perdre toute corrélation avec ceux-ci et suivre sa propre voie, alors peut-être que son rôle de couverture contre l’inflation pourrait renaître de ses cendres.

Le BTC perd de sa corrélation avec le SPX

Ces derniers jours, on a observé un phénomène intéressant et rare sur le graphique de corrélation entre Bitcoin et le S&P 500. Le phénomène a été signalé par le célèbre analyste on-chain @WClementeIII. En effet, ce dernier a noté une corrélation négative entre les deux actifs. Une première depuis l’effondrement de FTX.

Une analyse plus approfondie des graphiques quotidiens du BTC, du SPX et de leur corrélation (en bleu) révèle que pour la grande majorité de l’année 2022, les actifs sont restés en forte corrélation positive. Ainsi, si l’on exclut le 💥 crash de FTX en novembre 2022, la dernière fois que les deux actifs ont été corrélés négativement remonte à décembre 2021 (ligne orange).

De plus, le krach de FTX a entraîné un important plongeon sur le marché crypto. Provoquant également une chute du cours du BTC (zone rouge). De son côté, le SPX a poursuivi son mouvement de hausse (zone verte). Ainsi, cette précédente perte de corrélation a joué en défaveur de Bitcoin.

cours bitcoin
BTC/USD – Tradingview

La correction du SPX, un signal haussier pour la crypto ?

Cela dit, cette nouvelle perte de corrélation pourrait avoir l’effet inverse. Récemment, le SPX a enregistré son premier pic supérieur en plusieurs mois. Il a également dépassé la résistance située à 4 100 $. Cependant, le développement haussier s’est suivi d’une correction jusqu’à son niveau actuel, proche de 4 000 $.

Ce jeudi 23 février, l’analyste crypto @24KCrypto a partagé sur Twitter sa prédiction pour le cours du SPX. Selon lui, l’indice doit compléter une structure de correction plate en A-B-C avec un plancher dans la zone des 3 800 $. Selon lui, ce n’est qu’une fois ce niveau validé qu’un mouvement haussier impulsif commencera.

Dans ce cas, si Bitcoin maintient une corrélation négative avec le SPX, les semaines à venir pourraient être haussières pour la crypto n°1 du secteur. Dans une telle situation, non seulement le BTC se détachera du marché boursier traditionnel, mais il aura également une chance de saisir à nouveau l’appréciation des investisseurs en tant que couverture contre l’inflation.

Morale de l’histoire : Quand le SPX s’unie au BTC, les investisseurs tremblent.

Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024

Trusted

Avis de non-responsabilité

Avis de non-responsabilité : Conformément aux directives de The Trust Project, cet article d’analyse des prix est uniquement destiné à des fins d’information et ne doit pas être considéré comme un conseil financier ou d’investissement. BeInCrypto s’engage à fournir des informations exactes et impartiales, mais les conditions du marché peuvent changer sans préavis. Effectuez toujours vos propres recherches et consultez un professionnel avant de prendre toute décision financière.

Celia-Simon.jpg
Célia Simon
Célia a poursuivi des études de langues ainsi que de traduction générale et juridique à l'Université de Bordeaux, l'Université de Tours et la Organización Mexicana de Traductores à Guadalajara au Mexique. Après avoir découvert le potentiel des cryptomonnaies en 2020, elle travaille actuellement en tant que rédactrice en chef pour BeInCrypto France. Membre de la Organización Mexicana de Traductores et traductrice assermentée de l'État de Jalisco. Ses zones d'expertise : - Les...
READ FULL BIO
Sponsorisé
Sponsorisé