Voir plus

Rachat de Signature Bank : la crypto ne fait pas partie du deal !

2 mins
Par Harsh Notariya
Rejoignez Notre Communauté de Trading sur Telegram

EN BREF

  • Les dépôts et une partie des prêts de Signature Bank ont été vendus à la banque Flagstar.
  • Cependant, les entreprises crypto ne font pas partie du deal.
  • Signet, le réseau de paiement utilisé par les entreprises Web3, reste sous le contrôle de la FDIC.
  • promo

Flagstar Bank a accepté de racheter Signature Bank dans le cadre d’un accord qui exclut complètement les dépôts en cryptomonnaie. Un énième bâton dans les roues de l’industrie crypto ?

La Federal Deposit Insurance Corporation (FDIC) a annoncé avoir conclu un accord de rachat avec Flagstar Bank. Il s’agit d’une filiale de New York Community Bancorp. Le deal porte sur “la quasi-totalité des dépôts et certains portefeuilles de prêts” de Signature Bank.

Seule ombre au tableau : les 4 milliards de dollars déposés par les entreprises crypto ne font pas partie du deal. Cependant, à en croire la FDIC, “les fonds seront restitués directement aux clients”.

Que veut faire la FDIC ?

Outre les dépôts des entreprises Web3, l’accord exclut également Signet, le fameux réseau de paiement de Signature Bank. De nombreuses entreprises crypto, y compris Circle, l’émetteur du stablecoin USDC, utilisaient le réseau.

Selon Bloomberg, un porte-parole de la FDIC aurait confirmé que “Signet restera sous le contrôle de l’agence et fera l’objet d’un arrangement ultérieur”.

Reuters a également rapporté que la FDIC “a demandé aux acheteurs de renoncer à toutes les activités crypto de Signature Bank”. Une information démentie par l’agence et confirmée par l’investisseur Nic Carter. Selon lui, les législateurs américains auraient lancé une stratégie pour empêcher les entreprises crypto d’accéder aux banques.

Signature Bank, une victime des législateurs américains ?

Ce lundi, 40 succursales de la Signature Bank ont ​​rouvert sous l’égide de Flagstar. Au total, la filiale de la New York Community Bancorp a racheté 38,4 milliards de dollars de dépôts et 12,9 milliards de dollars de prêts avec une décote de 2,7 milliards de dollars. 

Cependant, l’accord n’inclut pas non plus les 60 milliards de dollars de prêts qui restent sous la responsabilité de la FDIC. Dans le cadre du deal, l’agence a également reçu des actions ordinaires d’une valeur estimée à près de 300 millions de dollars.

Pour rappel, la Réserve fédérale (Fed) a fermé Signature Bank le 12 mars pour “protéger l’économie américaine”. Cependant, de nombreux experts estiment que la fermeture était due à des raisons politiques. Même que la banque aurait été parfaitement solvable.

Morale de l’histoire : les législateurs américains ont déclaré la guerre à la crypto, mais sauront-ils la gagner ?

Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024

Trusted

Avis de non-responsabilité

Avis de non-responsabilité : Conformément aux directives de The Trust Project, BeInCrypto s'engage à fournir des informations impartiales et transparentes. Cet article vise à fournir des informations exactes et pertinentes. Toutefois, nous invitons les lecteurs à vérifier les faits de leur propre chef et à consulter un professionnel avant de prendre une décision sur la base de ce contenu.

wpua-150x150.png
Fatima-Zahra C
Diplômée de Toulouse Business School, Fatima-Zahra a entamé sa carrière en tant que consultante chez Deloitte, avant de se reconvertir dans la presse économique et fintech. En plus de son travail de journaliste, Fatima-Zahra a géré les relations presse de plusieurs cabinets d’avocats à Paris, Londres et Casablanca. Tombée sous le charme des cryptomonnaies en 2021, elle a travaillé en tant que traductrice chez BeInCrypto de 2021 à 2023. Ses sujets d’expertise : Cryptomonnaies, Finance...
READ FULL BIO
Sponsorisé
Sponsorisé