Voir plus

EN BREF

  • De l'arrestation de Do Kwon au retard de Shibarium, voici les grands événements de la crypto survenus au cours des dernières 24 heures.
  • promo

La route tourne pour les criminels de la crypto ! Do Kwon a été arrêté et l’affaire OneCoin avance enfin. Pendant ce temps, Avalanche tombe en panne, Shibarium déçoit à nouveau, Coinbase négocie avec la SEC, l’aidrop d’Arbitrum fait parler de lui, les autorités monétaires refont trembler la crypto, Ethereum a des problèmes et MetaMask annonce une nouvelle mise à jour qui pourrait changer l’écosystème.

Do Kwon a enfin été arrêté

Le célèbre Do Kwon, cofondateur et PDG de Terraform Labs, a été arrêté hier par les autorités locales du Monténégro.

Selon le ministre de l’intérieur du pays, l’entrepreneur crypto a été arrêté à l’aéroport de Podgorica. D’ailleurs, il était en possession de faux papiers. On ignore encore la raison de sa présence, mais une tentative de fuite n’est pas à écarter.

En effet, plusieurs autorités avaient signalé que Do Kwon se cachait en Serbie ou dans ses environs. Son arrestation a semble-t-il confirmé cette hypothèse.

Toutefois, les choses ne s’arrêtent pas là et les gouvernements à sa recherche vont devoir se partager les parts du gâteau.

Pour en savoir plus, lisez l’article suivant :

👉 Do Kwon, fondateur de Terra Luna, est arrêté par les autorités locales au Montenegro

Avalanche tombe en panne

Deux des trois réseaux d’Avalanche on cessé de produire des blocs hier aux alentours de 8h, horaires français. La panne a duré 2h et à handicapé les réseaux X et C. Endroit même ou les échanges et les contrats intelligents sont légion.

Il n’en a pas fallu davantage pour que les détenteurs d’AVAX fassent dégringoler le cours du jeton.

cours AVAX
Source : cours AVAX selon CoinMarketCap

Toutefois, nous en savons désormais davantage sur cet incident. Celui-ci trouve son origine dans un tout petit détail qui a néanmoins su faire de gros dégâts.

Pour en savoir plus, lisez l’article suivant :

👉 Avalanche en panne : que s’est-il passé ?

Shibarium va prendre du retard

Rien ne va plus du côté de Shibarium, où le réseau Puppynet, sur lequel se déroule la phase numéro 1 de la bêta test, fais l’objet de bugs et de pannes.

Du côté des développeurs, Shytoshi Kusama a enfin confirmé la publication prochaine des documents expliquant le fonctionnement de Shibarium. Ceux-ci seront donc mis à disposition des bêta testeur avec plusieurs semaines de retard… voire plus ! Une situation importante puisque le véritable lancement de la phase de test ainsi que celles qui suivent sont conditionnées à la transmission de la documentation.

C’est donc une énième déception pour la communauté Shiba Inu qui s’attend au pire quant à la suite des événements. Toutefois, celle-ci ne perd pas espoir et le SHIB semble en bonne voie pour nous surprendre prochainement.

Pour en savoir plus, lisez l’article suivant :

👉 Shibarium : l’ouverture publique déjà retardée ?

L’affaire OneCoin avance !

La justice américaine avance dans son enquête sur le système pyramidal OneCoin. Alors que celle-ci vient de mettre la main sur l’un des co-fondateurs du projet, c’est au tour d’une ancienne responsable de conformité de l’entreprise crypto d’avoir été arrêtée.

Cette dernière serait d’ores et déjà jugée par un tribunal et encourrait une lourde peine. Ce, pour fraude électronique, complot et blanchiment d’argent.

Une ombre subsiste quand même au tableau puisque la grande responsable de OneCoin, Ruja Ignatova, est toujours en fuite. Elle n’a d’ailleurs pas été vue depuis 2017. Désormais considérée comme l’une des personnes les plus recherchées par le FBI et sa tête mise à prix, elle pourrait néanmoins voir la roue tourner suite à un événement qui a mis la puce à l’oreille des enquêteurs.

Pour en savoir plus, lisez l’article suivant :

👉 OneCoin : la justice américaine continue la traque aux coupables !

La fin des problèmes chez Coinbase ?

Décidément, les déboires judiciaires n’en finissent plus pour Coinbase. Alors que la plateforme crypto doit faire face à ses clients, elle continue d’encaisser la pression de la SEC qui lui a récemment envoyé un avertissement écrit. Le document en question accuse Coinbase d’avoir violé les lois sur les voleurs mobilières à travers une partie des actifs qu’elle répertorie.

Si l’affaire fait parler d’elle, Brian Armstrong, le PDG de l’entreprise, ne voit pas les choses de la même façon. Pour lui, il est possible régler les choses rapidement. Certains que sa plateforme est en règle, il aurait même réussi à trouver un terrain d’entente avec la SEC au cours de la semaine.

Pour en savoir plus, lisez l’article suivant :

👉 Coinbase épinglé par la SEC ; faut-il s’attendre au pire ?

L’aidrop d’Arbitrum est un véritable succès

Le projet crypto Arbitrum a lancé l’un des plus grands Airdrop de ce mois de mars, fort d’un succès qui n’est plus à prouver. En effet, le taux d’utilisation du réseau a connu une hausse spectaculaire à l’approche de la distribution du token ARB, tandis que le nombre d’adresses actives sur Arbitrum a battu le nouveau record.

Mieux encore, le taux d’usage d’Arbitrum aurait dépassé celui d’Ethereum, avec plus d’un million de transactions quotidiennes sur le protocole de couche 2 cette semaine.

Un phénomène qui pourrait continuer de grandir au cours de l’année, puisque le projet crypto se prépare à lancer plusieurs autres solutions pour étendre la scalabilité d’Ethereum.

Pour en savoir plus, lisez l’article suivant :

👉 Arbitrum lance son airdrop, ça chauffe au niveau de son réseau

Les autorités monétaires font nouveau du tort à la crypto

L’heure est à nouveau aux liquidations dans le secteur crypto après les dernières annonces de la FED sur l’inflation. Alors que celle-ci a annoncé relevé ses taux d’intérêt de 25 points de base, près de 68 000 positions de trading crypto ont été liquidées hier, générant une perte de plus 257 millions de dollars en quelques heures seulement.

Dans la foulée, les nouveaux coups de filet de la SEC contre l’industrie, notamment ceux concernant Coinbase et Justin Sun, n’ont fait que renforcer le phénomène.

La Banque d’Angleterre a également son rôle à jouer dans ce jour noir pour la crypto puisqu’elle a relevé son taux directeur à 4,5 %. De quoi impacter le cours Bitcoin puisque ce dernier est perçu comme une réserve de valeur et une couverture contre l’inflation. La hausse des taux d’intérêt augmente généralement la volatilité du marché crypto puisque les investisseurs réévaluent leur portefeuille.

Une baisse temporaire du cours Bitcoin et de la capitalisation boursière du marché est donc à attendre dans les jours qui viennent. Il se pourrait même que les choses empirent dans les jours à venir.

Pour en savoir plus, lisez les articles suivants :

👉 Marché crypto : 250 millions de dollars perdus à cause de la Fed

👉 La Banque d’Angleterre prend une décision surprenante

Ethereum en passe de perdre ses développeurs ?

Un rapport de la Banque of America affirme que la viabilité sur le long terme d’Ethereum dépend de son évolutivité. Alors même que le projet est d’ores et déjà touché par des problèmes de censure.

Alors que le projet crypto a attiré les développeurs d’applications décentralisées, ces derniers sont confrontés à une éventuelle congestion de réseau. Ce, jusqu’à ce que le système de sharding soit mise en place. Or, celui-ci a été complètement abandonné par la feuille de route d’Ethereum.

Autre problème qui ne règle pas la chose, les validateurs jouent sur ce système de censure en ne traitant que les transactions portant sur des adresses approuvées par les régulateurs américains. Mais également celles qui sont les plus rentables pour eux.

Cependant, quelques solutions sont d’ores et déjà évoquées et elles pourraient régler tous les problèmes qui bloquent l’évolutivité du projet crypto.

Pour en savoir plus, lisez l’article suivant :

👉 Ethereum : l’avenir du réseau est-il compromis ?

MetaMask se dresse contre le phishing

Bien connu pour ses tentatives de sécuriser les actifs de ses utilisateurs, MetaMask vient d’annoncer sa dernière mise à jour qui lui a permis d’intégrer le protocole EIP-4361. Celui-ci permet à ses clients de s’authentifier sur un site web à l’aide de leur compte Ethereum.

En outre, ce nouveau système permet de scanner chaque site et de diffuser un message d’alerte en cas de suspicion de tentative de phishing.

Source : compte Twitter de MetaMask

Cependant, si l’initiative est louable, elle pourrait être mise au rebut par une partie de ses utilisateurs.

Pour en savoir plus, lisez l’article suivant :

👉 MetaMask adopte une nouvelle fonctionnalité : adieu les hacks crypto ?

La morale de l’histoire : pour la crypto, il n’y a pas de problème sans solution.

Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024

Trusted

Avis de non-responsabilité

Avis de non-responsabilité : Conformément aux directives de The Trust Project, BeInCrypto s'engage à fournir des informations impartiales et transparentes. Cet article vise à fournir des informations exactes et pertinentes. Toutefois, nous invitons les lecteurs à vérifier les faits de leur propre chef et à consulter un professionnel avant de prendre une décision sur la base de ce contenu.

Laure-Elizabeth-Iacoucci.jpg
Laure Elizabeth Iacoucci
Laure Elizabeth Iacoucci est une journaliste expérimentée, comptant déjà plusieurs années d’expertise en rédaction, recherche et SEO. Son champ d’expertise s’étend de la blockchain à l’intelligence artificielle en passant par les régulations, la DeFi, les analyses de marché ainsi que toute forme de vulgarisation. Ses compétences rédactionnelles, sa maîtrise du SEO et son sens de l’investigation en font une professionnelle versatile et toujours prête à apporter un spectre complet de la crypto.
READ FULL BIO
Sponsorisé
Sponsorisé