Faillite de Silicon Valley Bank, une aubaine pour l’USDT ?

3 mins
Par Geraint Price
Rejoignez Notre Communauté de Trading sur Telegram

EN BREF

  • Tether, l’émetteur de l’USDT, devrait annoncer des bénéfices de 700 millions de dollars à l’issue du premier trimestre.
  • L'effondrement de la Silicon Valley Bank a fait grimper les chiffres de Tether.
  • Selon le CTO de l'entreprise, la crise du Crédit Suisse démontre l’instabilité des marchés traditionnels.
  • promo

Les bénéfices de Tether, l’émetteur du stablecoin USDT, devraient atteindre 700 millions de dollars d’ici la fin du premier trimestre.

L’émetteur du plus grand stablecoin au monde a également révélé que ses actifs dépassent ses passifs de 960 millions de dollars. Paolo Ardoino, le CTO de la société, s’attend à ce que les réserves totales de Tether (USDT) atteignent 700 millions de dollars d’ici la fin du premier trimestre.

Tether enregistre un record historique

Cela signifie que pour la première fois, les réserves excédentaires de l’entreprise dépasseront 1,66 milliard de dollars. Un record historique inattendu en cette période de crise.

Graphique USDT : BeInCrypto

Avec une capitalisation boursière de plus de 78 milliards de dollars, Tether (USDT) est incontestablement le plus grand stablecoin au monde. Adossé au dollar américain avec un ratio 1:1, le stablecoin est connu pour sa grande résilience face à la volatilité. Il est également considéré comme une valeur sûre aussi bien pour les entreprises crypto que pour les investisseurs particuliers.

Malgré son incroyable performance, l’USDT n’a pas échappé aux critiques. Depuis son lancement en 2014, le stablecoin a été au cœur de plusieurs controverses. Et pour cause : son manque de transparence. En effet, Tether détenait de grandes quantités de papiers commerciaux, un type de dette à court terme non garantie. Cependant, l’entreprise n’a jamais révélé l’origine de ses avoirs.

Pour lever les doutes et regagner la confiance des investisseurs, Tether a finalement converti ses avoirs en bons du Trésor américain. Actuellement, l’entreprise génère ses revenus en facturant des frais et en accordant des prêts aux institutions.

Faillite de Silicon Valley Bank, une bonne nouvelle pour l’USDT ?

La faillite de Silicon Valley Bank (SVB) a donné une bouffée d’air frais à Tether. Son rival, Circle (USDC), était exposé à hauteur de 3,3 milliards de dollars à la banque déchue. Ainsi, quelques heures après l’effondrement de SVB, le stablecoin a brièvement perdu sa parité avec le billet vert.

Compte tenu de l’ampleur de la situation, le depeg de l’USDC était attendu. Cependant, le stablecoin a rapidement repris des couleurs lorsque le gouvernement américain a annoncé le remboursement des créanciers de Silicon Valley Bank.

L’USDT aurait-il survécu à un scénario similaire ? Difficile de le savoir. Cependant, Paolo Ardoino estime que la crise du Crédit Suisse démontre l’instabilité des marchés traditionnels.

“Tether gagne de l’argent, tandis que les banques font faillite. Donc, si vous devez mettre de l’argent quelque part, je pense  que Tether est le choix le plus sûr”, a-t-il déclaré.

Morale de l’histoire : le malheur des uns fait le bonheur des autres.

Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024

Trusted

Avis de non-responsabilité

Avis de non-responsabilité : Conformément aux directives de The Trust Project, BeInCrypto s'engage à fournir des informations impartiales et transparentes. Cet article vise à fournir des informations exactes et pertinentes. Toutefois, nous invitons les lecteurs à vérifier les faits de leur propre chef et à consulter un professionnel avant de prendre une décision sur la base de ce contenu.

wpua-150x150.png
Fatima-Zahra C
Diplômée de Toulouse Business School, Fatima-Zahra a entamé sa carrière en tant que consultante chez Deloitte, avant de se reconvertir dans la presse économique et fintech. En plus de son travail de journaliste, Fatima-Zahra a géré les relations presse de plusieurs cabinets d’avocats à Paris, Londres et Casablanca. Tombée sous le charme des cryptomonnaies en 2021, elle a travaillé en tant que traductrice chez BeInCrypto de 2021 à 2023. Ses sujets d’expertise : Cryptomonnaies, Finance...
READ FULL BIO
Sponsorisé
Sponsorisé