Bitcoin btc
$ usd
Nouvelles

ChatGPT menace de quitter le marché européen

2 mins

EN BREF

  • OpenAI envisage de quitter l’Europe en raison des règles récemment imposées aux plateformes IA.
  • L’entreprise mère de ChatGPT estime que le projet de loi IA de l’UE est “trop strict”.
  • Malgré les obstacles, ChatGPT continue d’attirer des utilisateurs des quatre coins du monde.
  • promo

OpenAI, l’entreprise mère de ChatGPT, envisage déjà de se retirer du marché européen. Et pour cause ; des lois jugées “trop strictes”.

Sam Altman, le PDG d’OpenAI, a déclaré que son entreprise pourrait quitter le marché européen si elle ne parvient pas à se conformer à la nouvelle réglementation IA proposée par les législateurs européens. 

Sam Altman hausse le ton face aux législateurs

Lors d’une interview avec Reuters, le patron d’OpenAI a affirmé que son entreprise fera de son mieux pour se conformer aux règles. Néanmoins, “ChatGPT pourrait se retirer du marché en cas d’incompatibilité avec les lois en vigueur”.

“Le projet de loi actuel de l’UE sur-réglemente l’intelligence artificielle, mais nous avons entendu dire qu’il sera retiré. Pour le moment, ils sont encore en pourparlers”. 

Le projet de loi en question propose de classer les différents outils IA en fonction de leurs risques potentiels. S’il obtient le feu du parlement européen, le projet de loi sera appliqué à l’ensemble du vieux continent.

Pour le moment, tout porte à croire que le projet de loi sera voté à l’unanimité par les législateurs de l’UE. Cependant, Sam Altman estime qu’il y a beaucoup de choses à changer, à commencer par “la définition juridique des systèmes IA à usage général”.

OpenAI lève 175 millions de dollars

Malgré la pression réglementaire, OpenAI continue de se développer à la vitesse grand V. Récemment, l’entreprise a levé 175 millions de dollars pour un fonds d’investissement dédié aux startups. Ce dernier s’adresse principalement aux jeunes entreprises qui “repoussent les limites de l’intelligence artificielle pour changer le monde et le quotidien des gens”.

Cycles de financement d’OpenAI. Source : Crunchbase

Au total, OpenAI a mené sept cycles de financement jusqu’à présent, levant un total de 11,3 milliards de dollars. Parmi ses douze principaux investisseurs, on peut citer : Thrive Capital, Andreessen Horowitz, Sequoia Capital, Tiger Global Management et, bien sûr, Microsoft.

Par ailleurs, l’entreprise a également investi 15 millions de dollars dans EdgeDB en novembre dernier.

ChatGPT passe à la vitesse supérieure

En seulement quelques mois après son lancement, ChatGPT s’est imposé comme le leader mondial des chatbots IA. Il a également été adopté par certaines des plus grandes plateformes au monde, notamment le navigateur Opera qui l’a récemment intégré dans sa barre d’outils.

Depuis le 23 mai, Bing est devenu le moteur de recherche par défaut de ChatGPT. Mais pour le moment, la fonctionnalité de recherche est exclusivement réservée aux utilisateurs de ChatGPT Plus. À long terme, Microsoft envisage d’assurer une interopérabilité complète entre Bing Chat, Copilot et ChatGPT.

Morale de l’histoire : la loi peut parfois freiner l’innovation, mais la protection des consommateurs passe avant tout.

Avis de non-responsabilité

Avis de non-responsabilité : Conformément aux directives de The Trust Project, BeInCrypto s'engage à fournir des informations impartiales et transparentes. Cet article vise à fournir des informations exactes et pertinentes. Toutefois, nous invitons les lecteurs à vérifier les faits de leur propre chef et à consulter un professionnel avant de prendre une décision sur la base de ce contenu.

Sponsorisé
Sponsorisé