Voir plus

C’est acté, les Etats-Unis ne réhausseront pas les taux d’intérêts

3 mins
Par Josh Adams
Traduit Célia Simon
Rejoignez Notre Communauté de Trading sur Telegram

EN BREF

  • La Réserve fédérale américaine a décidé d'interrompre sa série de hausse des taux d'intérêts, ce pour la première fois depuis plus d'un an.
  • Cette décision résulte-t-elle d'une maîtrise de l'inflation dans le pays ?
  • Cela laisse actuellement les taux d(intérêts entre 5 % et 5,25 %.
  • promo

La Réserve fédérale américaine a enfin décidé de suspendre sa longue série de hausses des taux d’intérêt. Pour certains, cette décision indique que la banque centrale commence à maîtriser l’inflation aux États-Unis.

Ce mercredi 14 juin, la Réserve fédérale américaine a décidé de ne pas relever ses taux d’intérêt pour un mois de plus. Cette pause marque la première depuis plus d’un an. En effet, depuis mars 2022, date à laquelle le taux d’intérêt était nul, la Fed a relevé les taux dix fois d’affilée, rejoignant ainsi un rythme observé pour la dernière fois dans les années 1980. La décision de ce mercredi maintient les taux d’intérêt entre 5 % et 5,25 %.

Alors, la Fed maîtrise-t-elle l’inflation ?

La “Fed” est l’institution bancaire centrale des États-Unis, laquelle est chargée de gérer la politique monétaire afin de garantir la croissance économique, la stabilité des prix et l’emploi. Il s’agit également d’un prêteur en dernier ressort et ses décisions se répercutent sur les taux d’intérêt des prêts bancaires.

taux d'intérêt
Récent historique des taux d’intérêts de la Réserve fédérale. Source: Forbes

Les hausses de taux de la Fed entraînent une hausse des coûts d’emprunt, ce qui conduit souvent à une réduction de la demande d’emprunt et de l’activité d’investissement. Cela peut alors freiner les dépenses de consommation, l’expansion des entreprises et la croissance économique globale. Inversement, des taux plus bas stimulent l’emprunt et l’activité économique.

Cependant, la Fed n’a cessé d’augmenter ses taux dans l’espoir de mettre un terme à l’inflation. En juin de l’année dernière, cette dernière a atteint son niveau le plus élevé depuis 40 ans, à savoir 9,1 %, ce en raison de la flambée des prix des denrées alimentaires et de l’énergie. Toutefois, en mai de cette année, l’inflation est tombée à 4 %, son taux le plus bas depuis avril 2021.

La Fed a fait part des réflexions de son Comité de l’Open Market dans un communiqué :

“Selon les récents indicateurs, l’activité économique a continué à se développer à un rythme modéré. Les créations d’emplois ont été nombreuses au cours des derniers mois et le taux de chômage est resté faible. L’inflation demeure élevée.

Le système bancaire américain est solide et résistant. Le resserrement des conditions de crédit pour les ménages et les entreprises devrait peser sur l’activité économique, l’embauche et l’inflation. L’ampleur de ces effets reste incertaine. Le Comité reste très attentif aux risques d’inflation.

Il cherche à atteindre un niveau d’emploi maximal et un taux d’inflation de 2 % sur le long terme. Afin de soutenir ces objectifs, le Comité a décidé de maintenir la fourchette cible du taux des fonds fédéraux entre 5 et 5-1/4 pour cent”.

Une pause surveillée par le marché crypto

Les variations de taux de la Fed ont également un impact indirect sur le marché des crypto-monnaies. En effet, lorsque les taux augmentent, les investisseurs peuvent transférer leurs fonds numériques vers des actifs plus stables, ce qui entraîne une pression baissière à court terme.

Cela dit, les observateurs du marché s’attendaient pour la majorité à cette pause des hausses, laquelle n’a donc entraîné qu’une réaction minimale sur le marché. Certains ont d’ailleurs reçu la nouvelle avec soulagement.

Les hausses des taux d’intérêts de la Réserve fédérale ont eu de lourdes répercussions dans les secteurs bancaires et financier. Selon certains, ces mêmes hausses sont directement responsables de l’ 🏢effondrement de la Silicon Valley Bank en mars 2023, qui constitue la plus grave faillite bancaire depuis 2008. De même, les investissements massifs des directeurs de banques dans les emprunts d’Etats, lesquels ont perdu de leur valeur avec la hausse des taux, n’ont fait qu’exacerber la situation.

Au-delà de son influence sur l’économie générale, la Silicon Valley Bank constituait également l’une des banques privilégiées de l’industrie crypto.

Morale de l’histoire : La baisse des taux fait souffler les banques et trembler la crypto.

Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024

Trusted

Avis de non-responsabilité

Avis de non-responsabilité : Conformément aux directives de The Trust Project, BeInCrypto s'engage à fournir des informations impartiales et transparentes. Cet article vise à fournir des informations exactes et pertinentes. Toutefois, nous invitons les lecteurs à vérifier les faits de leur propre chef et à consulter un professionnel avant de prendre une décision sur la base de ce contenu.

Celia-Simon.jpg
Célia Simon
Célia a poursuivi des études de langues ainsi que de traduction générale et juridique à l'Université de Bordeaux, l'Université de Tours et la Organización Mexicana de Traductores à Guadalajara au Mexique. Après avoir découvert le potentiel des cryptomonnaies en 2020, elle travaille actuellement en tant que rédactrice en chef pour BeInCrypto France. Membre de la Organización Mexicana de Traductores et traductrice assermentée de l'État de Jalisco. Ses zones d'expertise : - Les...
READ FULL BIO
Sponsorisé
Sponsorisé