Le PDG de Kraken craint que la réglementation excessive n’oblige l’exchange à quitter les États-Unis

Partager l’article
EN BREF
  • Le PDG de Kraken, Jesse Powell, affirme que son introduction en bourse aura probablement lieu au second semestre 2021.

  • L'exchange pourrait se délocaliser en cas de réglementation excessive aux États-Unis.

  • Selon Powell, le Japon, le Royaume-Uni et les Émirats arabes unis sont des pays plus favorables aux crypto-monnaies.

  • promo

    Participez à LA PLUS GRANDE ICO d’Espagne: achetez le B2M dès maintenant.

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

Le PDG de Kraken, Jesse Powell, a déclaré à Fox Business que l’exchange avait l’intention de lancer une introduction en bourse en 2021. Cependant, elle devra peut-être envisager de se délocaliser dans un autre pays.

Sponsorisé



Sponsorisé

Powell s’est longuement exprimé sur le renforcement de la réglementation, qui semble le préoccuper. Pour cette raison, l’exchange Kraken pourrait être amené à abandonner les États-Unis si la réglementation l’oblige à quitter le pays.

Kraken prépare son introduction en bourse

Outre la réglementation excessive, il a également mentionné que l’absence de stratégie nationale pourrait faire fuir Kraken. Par extension, cela pourrait également affecter d’autres plateformes. Les autorités américaines n’ont pas été 100% transparentes en ce qui concerne les politiques et les règles du marché des cryptomonnaies.

M. Powell a également confirmé que l’exchange lancerait une introduction en bourse cette année, dans la foulée de la cotation très attendue de Coinbase. L’introduction en bourse de Kraken a été provisoirement fixée au second semestre de 2021.

“Nous traitons régulièrement avec la SEC et le CFDC. Ils nous demandent de supprimer des produits qu’ils ne sont pas en mesure de supprimer pour les concurrents internationaux. Ils désavantagent donc les entreprises américaines.”

En ce qui concerne les choix alternatifs, il a mentionné le Japon, le Royaume-Uni et les Émirats arabes unis comme nouveaux sites potentiels. L’exchange a récemment relancé le trading de crypto au Japon après une interruption de deux ans.

Kraken a néanmoins obtenu de bons résultats auprès des autorités de réglementation. L’exchange a reçu l’autorisation de devenir la première banque crypto américaine en septembre 2020.

Les régulateurs américains ne sont pas tout à fait clairs sur la position des cryptomonnaies

Les États-Unis sont l’un des plus grands marchés pour les cryptomonnaies, et en effet, une grande partie de l’activité du marché s’y déroule. Cependant, la SEC et la CFTC sont devenues de plus en plus strictes, lançant plusieurs poursuites contre des entreprises de crypto. Les plus notables d’entre elles sont Ripple et Telegram, cette dernière ayant dû fermer son réseau TON.

D’un autre côté, les États-Unis se sont un peu plus ouverts en ce qui concerne cette technologie. L’ancien président de la CFTC, Christopher Giancarlo, codirige un projet de dollar numérique, tandis que les entreprises font pression sur le gouvernement pour qu’il entre dans la course. Les autorités sont restées très discrètes sur la question du dollar numérique.

Le consensus général parmi les analystes est que le gouvernement américain craint que les cryptomonnaies n’affaiblissent la domination du dollar. Le dollar est actuellement la monnaie de réserve mondiale et est considéré comme l’un des actifs les plus sûrs. Selon des informations récentes, l’administration Biden s’intéresse aux monnaies numériques des banques centrales (CBDC). Elle craint que le yuan numérique de la Chine ne ronge la position du dollar américain.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Sponsorisé
Share Article

Rahul Nambiampurath is an India-based Digital Marketer who got attracted to Bitcoin and the blockchain in 2014. Ever since, he's been an active member of the community. He has a Masters degree in Finance. <a href="mailto:editorinchief@beincrypto.com">Email me!</a>

SUIVRE CET AUTEUR

Signaux de marché, études et analyses. Rejoignez notre chaîne Telegram dès aujourd’hui !

Rejoignez-nous

Signaux de marché, études et analyses. Rejoignez notre chaîne Telegram dès aujourd’hui !

Rejoignez-nous