La confusion engendrée par la SEC pourrait être un “danger” pour les investisseurs de cryptomonnaies

Partager l’article
EN BREF
  • Le Wall Street Journal a critiqué l'approche de la SEC en matière de réglementation des cryptomonnaies.

  • Selon le journal économique, le procès intenté par les régulateurs à Ripple Labs crée une confusion qui pourrait être dangereuse pour les investisseurs.

  • Sous la nouvelle direction de Gary Gensler, la SEC est prête à adopter une approche plus proactive de la réglementation.

  • promo

    Rejoignez notre groupe telegram et recevez des analyses crypto et signaux de trading quotidiens!

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

Le comité éditorial du Wall Street Journal a critiqué la Securities and Exchange Commission (SEC) des États-Unis pour avoir créé une “confusion” par le biais de son procès avec Ripple Labs. Ils ont déclaré que l’approche du régulateur “créait un danger pour les développeurs de devises et les investisseurs de détail.”

Sponsorisé



Sponsorisé

Le Wall Street Journal (WSJ) a souligné que les cryptomonnaies étaient “une nouvelle force sur les marchés financiers”. Ils ont pointé du doigt la cotation de Coinbase sur le Nasdaq comme un indicateur principal de cette tendance. Toutefois, le WSJ a critiqué la SEC dans son approche de la réglementation des cryptomonnaies, citant le procès en cours avec Ripple Labs.

La SEC et le XRP

En décembre 2020, la SEC a officiellement accusé Ripple Labs et deux de ses dirigeants de vendre des titres non enregistrés. Le régulateur a affirmé que Christian Larsen et Brad Garlinghouse ont tiré des profits de la vente du jeton natif de Ripple, le XRP. Les régulateurs ont affirmé que le XRP était considéré comme une valeur mobilière parce que ses développeurs en ont fait la promotion et en ont tiré profit. 

Sponsorisé



Sponsorisé

Cependant, le vent pourrait tourner en faveur de Ripple Labs. Dans une décision récente, la juge Sarah Netburn a déclaré que le XRP avait une valeur en tant qu’utilité et en tant que monnaie. De son point de vue, cela distingue le XRP d’une valeur mobilière. En outre, la demande de Ripple Labs de rejeter les assignations de la SEC demandant des documents personnels des dirigeants de Ripple a été acceptée. 

En retour, la juge Netburn a accordé à Ripple l’accès aux documents de la SEC relatifs à leur point de vue sur le bitcoin et l’éther. La SEC estime qu’il ne s’agit pas de valeurs mobilières car leurs développeurs ne tirent pas directement profit de leur vente. Cependant, la SEC n’a pas pris de décision officielle concernant ce point de vue.

Le WSJ a reproché à l’autorité de régulation de “préférer annoncer ses positions par le biais de mesures d’exécution individuelles” au lieu de fournir des éclaircissements au nombre croissant d’investisseurs en cryptomonnaies.

L’avenir de la Commission

Cependant, la SEC pourrait désormais jouer un rôle plus proactif dans la réglementation des cryptomonnaies. La semaine dernière, Gary Gensler a été confirmé comme le nouveau président de la commission. M. Gensler a précédemment donné des cours mettant en vedette la technologie blockchain alors qu’il enseignait au MIT. Lors de son audition de confirmation, il a déclaré que l’établissement de règles pour les cryptomonnaies était une de ses priorités.

Une autre figure encourageante au sein de la SEC est la commissaire Hester Peirce. cette dernière s’est précédemment exprimée en faveur de l’autorisation des ETF Bitcoin, ce comme un moyen sûr et réglementé d’exposer les investisseurs aux cryptomonnaies. 

Selon le WSJ, elle a publié la semaine dernière un projet actualisé de “sphère de sécurité” pour les cryptomonnaies. Ce plan exempterait les monnaies numériques de la plupart des réglementations sur les valeurs mobilières pour une période de développement de trois ans. 

Comme les défenseurs des cryptomonnaies l’ont déjà dit, cette exemption temporaire serait essentielle pour le développement de cette industrie naissante.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Sponsorisé
Share Article

Nick is an Oral Communication Skills Professor and Data Science Specialist in Budapest, Hungary with an MSc in Business Analytics. He is a relative latecomer to the field of cryptocurrency and blockchain technology, but is intrigued by its potential economic and political usage. He can best be described as an optimistic center-left skeptic.<a href="mailto:editorinchief@beincrypto.com">Email him!</a>

SUIVRE CET AUTEUR

Signaux de marché, études et analyses. Rejoignez notre chaîne Telegram dès aujourd’hui !

Rejoignez-nous

Signaux de marché, études et analyses. Rejoignez notre chaîne Telegram dès aujourd’hui !

Rejoignez-nous