Ripple : sa défense demande au tribunal de rejeter l’argument de la SEC de retenir des documents

Partager l’article
EN BREF
  • Les avocats de Ripple demandent au tribunal de rejeter une requête de la SEC.

  • La SEC a demandé de retenir des documents qu'elle juge "non pertinents".

  • L'équipe juridique de Ripple affirme que la SEC a délibérément "mal interprété" une ordonnance précédente rejetant cette demande.

  • promo

    Rejoignez notre groupe telegram et recevez des analyses crypto et signaux de trading quotidiens!

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

Les avocats de Ripple demandent au tribunal de rejeter une demande de la Securities and Exchange Commission (SEC) des États-Unis visant à pouvoir retenir certains documents. Ils affirment que la SEC a délibérément “mal interprété” une ordonnance rejetant cette demande.

Sponsorisé



Sponsorisé

Dans une lettre datée du 21 avril, la SEC a déclaré que le tribunal devrait “interdire aux défendeurs de rechercher des documents non pertinents et privilégiés du personnel de la SEC, que ce tribunal a déjà jugé non communicables”. Cependant, les avocats de Ripple disent que le tribunal a déjà rejeté les arguments de la SEC.

Ils affirment également que la SEC n’a pas demandé de réexamen dans le délai imparti de quatorze jours.

Sponsorisé



Sponsorisé

Malgré cela, quelques heures avant que les équipes juridiques adverses ne soient censées se rencontrer, la SEC a déposé la lettre susmentionnée. Selon une lettre datée du 28 avril, ” la Cour devrait rejeter cette mauvaise interprétation de son ordonnance et ordonner à la SEC de produire rapidement les documents internes pertinents “.

Le procès continue

Ce dernier conflient a lieu après que la SEC ait elle-même demandé au tribunal de rejeter une requête de Ripple Labs. Cette requête visait à empêcher la SEC de contacter et d’obtenir des documents auprès des autorités de réglementation étrangères de Ripple. La SEC pourrait utiliser ces documents contre Ripple dans son procès.

Selon l’avocat de la défense James K. Filan, une conférence de divulgation prévue pour le 30 avril est la prochaine étape de l’affaire. Les rapports indiquent que cette conférence portera sur les tentatives de la SEC de contacter et d’acquérir des documents auprès des régulateurs étrangers de Ripple.

Victoire récente

Ripple Labs a déjà remporté une victoire sur la SEC cette année dans le cadre de ce procès. Plus tôt en avril, la société a également remporté un litige avec le groupe britannique de gestion des investissements Tetragon. Dans ce procès, Tetragon avait tenté de forcer Ripple Labs à racheter 175 $ millions d’actions. La poursuite initiale de la SEC contre Ripple Labs est à l’origine de ce litige.

Selon l’acte d’accusation de la SEC contre Ripple Labs, la société aurait émis des titres non enregistrés. Ce faisant, elle affirme que les dirigeants de Ripple ont illégalement profité de la vente de leurs tokens XRP. L’affaire Tetragon était une tentative de forcer un quelconque remboursement.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Sponsorisé
Share Article

Nick is an Oral Communication Skills Professor and Data Science Specialist in Budapest, Hungary with an MSc in Business Analytics. He is a relative latecomer to the field of cryptocurrency and blockchain technology, but is intrigued by its potential economic and political usage. He can best be described as an optimistic center-left skeptic.<a href="mailto:editorinchief@beincrypto.com">Email him!</a>

SUIVRE CET AUTEUR

Signaux de marché, études et analyses. Rejoignez notre chaîne Telegram dès aujourd’hui !

Rejoignez-nous

Signaux de marché, études et analyses. Rejoignez notre chaîne Telegram dès aujourd’hui !

Rejoignez-nous