Bitcoin btc
$ usd

Celsius : l’ancien dirigeant plaide coupable aux accusations de fraude

3 mins
Rejoignez Notre Communauté de Trading sur Telegram

EN BREF

  • Roni Cohen-Pavon, l’ancien directeur financier de Celsius Network, a plaidé coupable à plusieurs chefs d’accusation.
  • Lors d’une audience au tribunal, Roni Cohen-Pavon a reconnu avoir manipulé le cours de CEL, le token natif de Celsius.
  • Il a également accepté de collaborer avec le bureau du procureur américain et le FBI dans le cadre des enquêtes en cours.
  • promo

Roni Cohen-Pavon, l’ancien directeur financier de Celsius Network, a plaidé coupable à plusieurs chefs d’accusation.

L’ancien dirigeant de Celsius a également accepté de collaborer avec le bureau du procureur américain et le FBI dans le cadre des enquêtes en cours.

Fin de la saga Celsius ?

À en croire Reuters, Roni Cohen-Pavon, l’ancien directeur financier de Celsius, a plaidé coupable devant le tribunal américain de Manhattan. En plus d’avoir manipulé le cours du token CEL, Roni Cohen est accusé de complot, de fraude en valeurs mobilières, de manipulation de marché et de fraude électronique

D’après les sources citées par Reuters, l’ancien dirigeant a également accepté d’aider le bureau du procureur américain et le Federal Bureau of Investigation (FBI) dans leurs enquêtes et de témoigner devant le tribunal si nécessaire.

Comme rapporté le 14 juillet par BeInCrypto, 🧑‍⚖️ Alex Mashinsky, l’ancien PDG de Celsius, a plaidé non coupable à toutes les accusations de fraude. Au total, sept chefs d’accusation sont portés contre lui, notamment la fraude électronique, la fraude sur les valeurs mobilières et la fraude sur les matières premières.

Selon les procureurs, Alex Mashinsky aurait orchestré une stratégie bien rodée afin de détourner 42 millions de dollars de fonds clients.

De son côté, la Securities and Exchange Commission (SEC) des États-Unis accuse le PDG de Celsius et son directeur financier d’avoir manipulé le cours de la crypto CEL.

Au moment où nous publions ces lignes, le token se négocie à 0,14 $.

Graphique CEL/USD : BeInCrypto

Bear market, le point où tout a basculé 

De même, le gendarme boursier américain affirme que les deux mis en cause ont liquidé leurs avoirs juste avant l’effondrement de Celsius en juillet 2022.

Le ministère de la Justice (DOJ), la Commodities Futures Trading Commission (CFTC), la Federal Trade Commission (FTC) et le gouvernement américain ont également porté des accusations similaires contre la plateforme et son PDG.

De plus, la FTC a interdit à Celsius de proposer des services de trading à ses clients et lui a infligé une amende de 4,7 milliards de dollars. Néanmoins, Alex Mashinsky a refusé de se plier aux ordres de l’agence.

Après avoir battu tous les records lors du bull market 2021, Celsius n’a pas pu faire face au bear market. Quelques mois avant son effondrement, la plateforme promettait des rendements extrêmement élevés à ses utilisateurs.

En raison des faillites successives de l’année dernière, les investisseurs crypto ont perdu plusieurs millions de dollars. Jusqu’à présent, la plupart des créanciers n’ont pas encore récupéré leurs fonds.

Morale de l’histoire : La température monte chez Celsius ; la vérité va-t-elle enfin exploser ?

Avis de non-responsabilité

Avis de non-responsabilité : Conformément aux directives de The Trust Project, BeInCrypto s'engage à fournir des informations impartiales et transparentes. Cet article vise à fournir des informations exactes et pertinentes. Toutefois, nous invitons les lecteurs à vérifier les faits de leur propre chef et à consulter un professionnel avant de prendre une décision sur la base de ce contenu.

coundi-fatimazahra-e1624947903295.jpg
Fatima-Zahra Coundi
Diplômée de Toulouse Business School, Fatima-Zahra a entamé sa carrière en tant que consultante chez Deloitte, avant de se reconvertir dans la presse économique et fintech. En...
READ FULL BIO
Sponsorisé
Sponsorisé