Voir plus

Alerte au scandale : le gouvernement prêt à (encore) taxer votre crypto ?

3 mins
Mis à jour par Célia Simon
Rejoignez Notre Communauté de Trading sur Telegram

EN BREF

  • Le gouvernement pourrait bientôt mettre en place un système d'imposition sur les revenus liés au staking crypto.
  • Alors que des comptes pourraient être à rendre chaque année, les investisseurs pourraient accuser des doubles pertes si leur crypto stakée s'effondre par la suite.
  • En effet, puisque les impôts seront payés avant même la prise de profits sur ses revenus liés au staking crypto.
  • promo

Accrochez bien vos ceintures, la nouvelle risque de vous surprendre. Le gouvernement serait prêt à taxer les revenus du staking crypto.

Le staking crypto dans le viseur du gouvernement français ?

Après l’adoption d’un bon nombre de législations anti-crypto ou encore l’existence de la flat tax, le gouvernement français semble bel et bien décidé a en rajouter une couche. Du moins, c’est ce qu’a partagé Waltio, spécialiste de la taxation et des impôts liée à la crypto. Apparemment un amendement serait déjà en cours de discussion afin d’imposer les revenus liés au staking crypto.

Intrigués sur le staking crypto ? Voilà tout ce qu’il faut savoir dessus.

Bien qu’en 2018, le staking ait échappé à la taxation du gouvernement français, les autorités sont finalement en train de lui mettre le grapin dessus. En effet, puisque cette “erreur de parcours” qu’a réalisé le gouvernement pourrait très prochainement être rectifiée. Le staking crypto pourrait donc prochainement être soumis à la fiscalité des bénéfices non commerciaux (BNC) comme c’est déjà le cas du mining, justement, depuis 2018.

Source : Twitter.

A l’avenir, chaque investisseur en cryptomonnaies pourrait devoir redoubler de vigilance au moment de ses déclarations d’impôts et veiller à ne pas oublier de déclarer l’ensemble de ses gains issus du staking. Cette déclaration devra avoir lieu même s’il n’y a pas eu de vente (et de prise de profits). Ainsi, le gouvernement effectuerait une grande première, en faisant payer des impôts avant même la conversion vers une monnaie FIAT et la prise de bénéfices des investisseurs.

La crypto sphère française crie au scandale

Alors que l’annonce s’est rapidement propagée, elle a été vivement contestée par la crypto sphère et notamment par certains influenceurs. Ces derniers n’ont malheureusement pu qu’une fois de plus constater les dégâts. En effet, puisque cet amendement semble se mettre en place et ce, sans aucune concertation avec des spécialistes du secteur.

TagadoBTC a d’ores et déjà pris la parole à ce sujet et n’a pas caché son mécontentement sur ce projet gouvernemental.

Source : Twitter.

Sans aucun doute que la frustration de TagadoBTC sera partagée par l’ensemble de la crypto sphère, avec des décisions qui révèlent de l’incompréhension. En effet, puisqu’un investisseur crypto pourrait très bien déclarer des revenus, payer un impôt et par la suite perdre ses “gains du moment”. Ainsi, si l’on déclare par exemple en 2024 un revenu lié au staking Ethereum en 2023, une vente à perte au cours des années suivantes condamnerait l’investisseur à accuser une double perte. Ce dernier pourrait avoir payé des impôts sur un potentiel revenu de staking alors que la réalité des gains pourrait être tout autre. Cependant, à ce moment-là, le gouvernement aurait déjà profité de cette nouvelle imposition.

Même si les cryptomonnaies sont considérés comme un investissement à risques, l’Etat ne semble pas hésiter au moment de cibler les gains potentiels des investisseurs qui se lancent dans la crypto. Au départ, même si l’entité publique attendait une prise de profits pour montrer ses crocs, elle semble désormais vouloir prendre les devants sur le staking crypto sans tenir garde de la fameuse protection des investisseurs tant de fois prônée.

Morale de l’histoire : la déclaration d’impôt liée à la crypto, le nouveau plus dur casse-tête au monde ?

Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024

Trusted

Avis de non-responsabilité

Avis de non-responsabilité : Conformément aux directives de The Trust Project, BeInCrypto s'engage à fournir des informations impartiales et transparentes. Cet article vise à fournir des informations exactes et pertinentes. Toutefois, nous invitons les lecteurs à vérifier les faits de leur propre chef et à consulter un professionnel avant de prendre une décision sur la base de ce contenu.

TCPMHRYSU-U03BCDHK0DQ-642cb60bf249-512.jpg
Matias Calderon
Matias Calderón Velarde est un journaliste/éditeur au sein de l'équipe France de BeInCrypto. Après un diplôme de Master en Science Politique obtenu à l'Université de Genève, il s'est progressivement réorienté vers le monde des cryptomonnaies. Dès 2020, son intérêt pour le secteur s'est concrétisé avec l'obtention de plusieurs certifications académiques liées à la crypto comme Bitcoin and Cryptocurrencies de l'Université Berkeley de Californie. Désormais, il est devenu un fervent croyant de...
READ FULL BIO
Sponsorisé
Sponsorisé