Le mystère Coinbase : l’action COIN suit Bitcoin dans sa chute

Partager l’article
EN BREF
  • Le cours de l'action Coinbase a chuté en-dessous de 250$.

  • L'exchange considère les obligations convertibles comme une possible solution.

  • D'autres exchanges envisagent toujours leur propre offre publique, malgré la chute de l'action COIN.

  • promo

    Participez à LA PLUS GRANDE ICO d’Espagne: achetez le B2M dès maintenant.

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

Depuis ses débuts sur le Nasdaq, Coinbase a enregistré des performances inférieures à la moyenne, ce qui a donné lieu à des conversations malaisées sur ses perspectives à moyen terme.

Sponsorisé



Sponsorisé

Coinbase et les cryptomonnaies

Depuis que Coinbase a commencé à négocier Bitcoin activement en 2012, la plateforme est devenue le plus grand exchange de cryptomonnaies aux États-Unis. Ne proposant au départ que des échanges de bitcoins, la société a rapidement adopté d’autres cryptomonnaies, conformément à ses critères de décentralisation.

En mai 2013, Coinbase a clôturé un investissement de série A de 5 millions de dollars. À la fin de l’année, la société recevait un investissement de 25 millions de dollars d’Andreessen Horowitz. À l’époque, la capitalisation boursière de Bitcoin (BTC) était de 9,08 milliards de dollars.

Sponsorisé



Sponsorisé

Les années suivantes, Coinbase a renforcé sa position d’exchange le plus important d’Amérique du Nord.

À cette époque, les cryptomonnaies ont commencé à gagner du terrain à échelle mondiale. Face à leur popularité croissante et à la hausse rapide des cours en 2017, de nombreuses banques ont commencé à examiner la possibilité de mettre en place des opérations de devises numériques.

Alors que les banques se démenaient pour comprendre le phénomène des cryptomonnaies, Coinbase s’est retrouvé propulsé sur le devant de la scène, devenant l’application n°1 de l’App store d’Apple en décembre 2017.

Après la chute du cours de Bitcoin, Coinbase a maintenu une croissance modeste. Même si la société a été confrontée à plusieurs contretemps (notamment l’interruption du trading plusieurs fois en un mois en 2020) elle a continué à gagner en utilisateurs et à améliorer son offre de produits, avec comme point d’orgue la récente cotation au Nasdaq.

La cotation de Coinbase

Conformément à son caractère avant-gardiste, Coinbase a évité l’offre publique initiale (IPO) traditionnelle et a préféré ajouter ses actions directement sur le Nasdaq dans le cadre d’une cotation directe. Coinbase est ainsi devenu le premier exchange de cryptomonnaie à entrer en bourse, ce qui a attiré l’attention des médias.

Cela a conduit des exchanges tels que Kraken (récemment ciblé par l’IRS), eToro, Robinhood et BlockFi à mentionner l’éventualité d’une offre publique prochaine.

Coinbase a lancé sa cotation sur le dos de trois tendances massives dans l’espoir d’en tirer parti. Il s’agit des suivantes :

  • La popularité des cryptomonnaies : le même jour que sa cotation, Bitcoin a atteint le niveau record de 64 000 dollars, tandis que d’autres cryptomonnaies, dont Ethereum (ETH) et Ripple (XRP), ont également gagné considérablement en valeur.
  • Les cotations boursières : les investisseurs du monde entier étaient avides de nouvelles cotations, les marchés mondiaux ayant connu certains de leurs mois les plus actifs pour les entreprises faisant des offres publiques.
  • Le trading de détail : ce alors que les investisseurs de détail entraient sur le marché à un rythme record grâce à des sociétés comme Robinhood et Revolut offrant des investissements mobiles à faible friction à des millions de personnes.

Cependant, lors du premier jour de négociation, les principaux investisseurs de Coinbase se sont débarrassés de leurs actions, le PDG Brian Armstrong ayant apparemment vendu 300 millions de dollars d’actions au cours de la journée.

De son côté, l’Intercontinental Exchange a également vendu sa participation de 1,2 milliard de dollars dans Coinbase. En conséquent, le cours de COIN a ouvert à 381$ par action, culminant à plus de 400$ par unité, avant de clôturer à 328,28$.

Depuis, son parcours a été tumultueux, le cours ayant baissé lors de 10 de ses 13 premières séances de trading.

Un futur incertain pour l’action COIN

Depuis son entrée en bourse, Coinbase a annoncé de solides résultats pour le premier trimestre. Les revenus sont passés à 1,8 milliard de dollars pour la période, ce qui est une nette amélioration par rapport à l’ensemble de 2020, marqué par des revenus de 1,3 milliard de dollars d’exercice annuel.

Cependant, les analystes sont restés sceptiques quant à l’avenir boursier de l’exchange. Dan Dolev, analyste chez Mizuho Bank, prévoyait un cours de 315 dollars et une note neutre.

Malgré les bénéfices positifs et la croissance du nombre d’utilisateurs, Coinbase a atteint son creux record, ses actions se négociant juste au-dessus de 239 dollars alors que le cours de Bitcoin est passé sous les 40 000 dollars. Au moment de la rédaction de cet article, le cours est à 216$, soit une forte baisse en tandem avec la chute du cours de Bitcoin.

Il s’agit d’une baisse continue depuis le premier creux de 282,07$, qui coïncidait avec la chute du cours du BTC en-dessous de 50 000$.

On peut se poser la question suivante : la croissance de Coinbase est-elle liée aux cryptomonnaies, ou l’exchange est-il capable de devenir davantage que la somme de ses parties ?

De plus, certains analystes sont sceptiques quant à l’évolution du cours de l’action COIN en raison de la pression exercée par ses concurrents.

Comme mentionné ci-dessus, Bakkt, Robinhood et eToro envisagent de faire leur propre offre publique. Cependant, la menace offerte par ces concurrents va au-delà d’une simple concurrence sur le Nasdaq.

Bakkt et eToro proposent tous deux des portefeuilles diversifiés qui pourraient exercer une pression sur Coinbase, surtout avec leur structure actuelle de frais.

De même, la plateforme Robinhood a révélé qu’elle pourrait publier ses documents d’introduction en bourse la semaine prochaine. Cette concurrence constitue une menace sérieuse pour l’avenir de Coinbase, déjà en proie à des difficultés.

Quelques nouvelles positives

La semaine dernière, Oppenheimer a noté les prévisions de Coinbase en tant que surperformance. L’analyste Owen Lau a fondé sa note sur la capacité des cryptomonnaies à atténuer les problèmes financiers, notamment au niveau des paiements transfrontaliers et de l’accès aux services bancaires.

M. Lau s’est montré particulièrement optimiste à l’égard de COIN, affirmant que l’action peut augmenter de 50% par rapport à sa position actuelle, qui était de 284,52$ lorsque sa note a été publiée.

Cependant, les perspectives ne s’améliorent pas encore, l’action de Coinbase ayant atteint un nouveau creux de 238,83$ le 19 mai, soit une semaine après la prédiction haussière d’Oppenheimer.

Dans une lettre aux investisseurs, Coinbase a révélé des plans qui pourraient être la cause de ce genre de prédictions positives.

Coinbase a en effet annoncé aux investisseurs que la société se concentre sur une nouvelle expansion à venir. Ce plan de croissance est susceptible d’inclure des rachats similaires à la récente acquisition de la plateforme d’analyse Skew.

En plus de ces acquisitions en aval, l’exchange prévoit d’améliorer son offre de produits en envisageant de faciliter l’achat et la vente de tokens non fongibles (NFT) sur sa plateforme.

Aller de l’avant

Si Coinbase cherche à enrayer la chute de son cours avec ces plans, la société se détourne une fois de plus de la voie traditionnelle.

Il était naturel pour un exchange de cryptomonnaies de ne pas procéder à une introduction en bourse traditionnelle par l’intermédiaire de banques de premier ordre, et de s’introduire directement. Cela peut expliquer en partie pourquoi Coinbase a décidé d’émettre des obligations convertibles.

Ces obligations peuvent être converties en actions dans certaines circonstances, ce qui diluerait alors l’action actuelle pour les détenteurs existants. Selon l’exchange, les liquidités générées seraient utilisées, entre autres, pour des dépenses d’investissement.

Ainsi, des acquisitions en aval et l’amélioration des offres de produits, financées en partie par la dilution des actions, contribueront-elles à améliorer les prévisions pour l’action COIN ?

C’est difficile à dire, car la volatilité est en hausse pour l’ensemble de l’économie des cryptomonnaies. De plus, le marché des NFT a commencé à se refroidir après un début d’année en fanfare. Cependant, il est évident qu’un certain nombre de facteurs affecteront le résultat de COIN.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Sponsorisé
Share Article

Based in London, England. Writing while I work and study part time.

SUIVRE CET AUTEUR

L’ICO de Bit2Me VIENT DE DEMARRER! Achetez le token B2M dès maintenant.

J’achète!

Signaux de marché, études et analyses. Rejoignez notre chaîne Telegram dès aujourd’hui !

Rejoignez-nous