L’ether (ETH) aurait plus de chances que le BTC de “devenir une commodité”, selon un expert de Wall Street

Partager l’article
EN BREF
  • Damodaran affirme que l'ETH est mieux placé que le BTC, si l'avenir réside dans les transactions blockchain.

  • L'expert financier affirme que le BTC est un instrument spéculatif et n'a pas de finalité.

  • Ses commentaires ont eu lieu dans le contexte de la chute record des cours, le BTC étant remonté à 43 000$ le 20 mai.

  • promo

    Participez à LA PLUS GRANDE ICO d’Espagne: achetez le B2M dès maintenant.

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

Le “doyen de l’évaluation” de Wall Street, Aswath Damodaran, a affirmé que l’ether (ETH) a plus de chances que le bitcoin (BTC) de devenir une “commodité” à l’avenir. 

Sponsorisé



Sponsorisé

L’expert en finance, qui enseigne à la Stern School of Business de l’Université de New York, est apparu dans l’émission Street Signs Asia de CNBC, où, selon les rapports, il a déclaré au sujet des cryptomonnaies :

“Si l’avenir réside dans les transactions blockchain – et l’ether va être un meilleur lubrifiant de ces transactions blockchain – vous pourriez en fait faire valoir que l’éther a une histoire à la hausse plus forte que le bitcoin”.

Sponsorisé



Sponsorisé

Il a ensuite appelé à une séparation entre les cryptomonnaies, plutôt que de les regrouper toutes ensemble, comme c’est le cas actuellement selon lui. Dans l’interview, Damodaran a déclaré que l’espace des cryptomonnaies devrait être séparé entre celles qui visent à être des monnaies, celles qui cherchent à être des objets de collection et celles qui cherchent à être des commodités, soit des ressources standardisées et de consommation courante.

Le professeur s’est montré très cynique à l’égard des cryptomonnaies. Lors de son apparition dans l’émission Street Signs Asian, il a particulièrement critiqué le BTC, disant qu’il aimerait avoir une explication sur la finalité de la plus grande cryptomonnaie du marché. Il a notamment demandé : “Où voyez-vous le bitcoin dans dix ans, s’il réussit ?” avant de préciser qu’il n’avait encore reçu “rien de crédible”.

La cryptomonnaie fait l’objet de critiques dans un contexte de crash des cours

Damodaran a fait ces commentaires en plein crash des cours des cryptomonnaies le 19 mai. Un crash au cours duquel le BTC a subi une chute record jusqu’à un plancher de 30 000$. Il a ensuite regagné un peu de terrain à 43 000$ le 20 mai, et au moment de la rédaction de cet article, oscillait autour de la barre des 40 000$.

M. Damodaran n’est pas le seul à avoir critiqué la viabilité des cryptomonnaies en tant qu’actifs. Le vice-président de la Banque centrale européenne, Luis de Guinados, a exprimé ses doutes quant à la validité des cryptomonnaies. Lors d’une apparition sur Bloomberg TV, il a déclaré que les cryptomonnaies étaient un actif dont les fondamentaux étaient faibles et qu’elles ne constituaient pas un véritable investissement.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Sponsorisé
Share Article

Dale Hurst is a journalist, presenter, and novelist. Before joining the Be In Crypto team, he was an editor and senior journalist at a news, lifestyle and human-interest magazine in the UK.

SUIVRE CET AUTEUR

Signaux de marché, études et analyses. Rejoignez notre chaîne Telegram dès aujourd’hui !

Rejoignez-nous

Gagnez jusqu’à 10 000 USD chaque semaine avec l’AMM + Arena de CoinFLEX !

Gagnez dès maintenant