Honk Kong annonce une proposition d’interdiction du trading de cryptomonnaies

Partager l’article
EN BREF
  • Hong Kong avance dans son projet d'interdire le commerce de détail des cryptomonnaies.

  • En vertu de la loi proposée, seuls les traders professionnels seront autorisés à opérer.

  • Pour être considéré comme un trader professionnel, l'individu doit avoir au moins un million de dollars dans son portefeuille d'investissement.

  • promo

    Participez à LA PLUS GRANDE ICO d’Espagne: achetez le B2M dès maintenant.

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

Si la loi proposée est adoptée, le trading de cryptomonnaies ne sera possible que pour les professionnels disposant d’un million de dollars dans leur portefeuille d’investissement.

Sponsorisé



Sponsorisé

Le gouvernement de Hong Kong a annoncé qu’il avançait dans son projet de l’obligation d’obtenir une licence pour les échanges locaux de cryptomonnaies. Cette mesure permettra seulement aux investisseurs professionnels d’effectuer des transactions en crypto Pour être un investisseur qualifié, il faut détenir au moins 1 million de dollars dans son portefeuille. Cette condition exclurait une grande partie des investisseurs en cryptomonnaies opérant à Hong Kong.

Hong Kong cherche à réglementer les exchange de cryptomonnaies

L’idée a déjà fait surface auparavant, le régulateur du marché financier de la région administrative autonome ayant proposé quelque chose de similaire en novembre dernier. Un groupe de défense des exchanges crypto de Hong Kong avait contesté la proposition et les règlements l’accompagnant.

Sponsorisé



Sponsorisé

Ce groupe a même été jusqu’à déclarer que la loi proposée pousserait les investisseurs particuliers vers des plateformes non réglementées.

Ce 21 avril, le Bureau des services financiers et du Trésor de Hong Kong (FSTB) a publié un avis sur la consultation de ce projet. Il y aurait été conclu que tous les exchanges de cryptomonnaies opérant dans leur juridiction devaient être autorisées. Dans l’état actuel des choses, les exchanges crypto peuvent choisir de “s’inscrire” et d’obtenir leur licence à Hong Kong.

Si les propositions sont effectivement adoptées et se concrétisent par une loi, le régulateur financier de la juridiction aura à son tour apparemment le pouvoir ultime sur l’industrie de la crypto à Hong Kong. L’agence a également fait valoir que le projet est conforme aux recommandations du Groupe d’action financière.

L’Asie et la crypto, une relation difficile

Alors que Hong Kong fait l’actualité aujourd’hui avec les réglementations proposées, ce n’est pas la seule juridiction asiatique à tenter de contrôler la crypto. Au début du mois de mai, la Thaïlande a adopté une réglementation qui concerne également les exchanges de cryptomonnaies. L’Office thaïlandais de lutte contre le blanchiment d’argent exigera désormais que les exchanges locaux vérifient l’identité des clients via une machine “dip-chip”.

La procédure exige que les clients soient physiquement présents pour être effectuée. La Thaïlande a également proposé des règles similaires à celles qu’envisage Hong Kong, et qui excluraient une grande partie des traders de détail du marché crypto. La réaction négative du public a toutefois amené le gouvernement à retirer cette proposition.

La Chine est un autre grand nom qui cherche à réglementer davantage les cryptomonnaies. Le pays a récemment adopté une position anti-crypto et a interdit toutes les transactions liées aux cryptomonnaies. Dans sa dernière tentative de réprimer le marché du commerce numérique, la Chine a également interdit aux institutions financières et aux sociétés de paiement de fournir tout service lié aux transactions en cryptomonnaies.

De même, le gouvernement a voulu décourager les investisseurs de faire des transactions spéculatives en crypto-monnaies. En vertu de cette interdiction, les banques et les canaux de paiement en ligne ne peuvent offrir aux utilisateurs aucun service impliquant une monnaie numérique.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Sponsorisé
Share Article

Matthew De Saro est un journaliste et une personnalité médiatique spécialisée dans le sport, les jeux d'argent et les statistiques. Avant de rejoindre BeInCrypto, son travail a été présenté sur Fansided, Forbes et OutKick. Grâce à sa formation en analyse statistique et à sa passion pour l'écriture, il adopte une approche originale pour rendre compte de l'actualité.

SUIVRE CET AUTEUR

Signaux de marché, études et analyses. Rejoignez notre chaîne Telegram dès aujourd’hui !

Rejoignez-nous

Signaux de marché, études et analyses. Rejoignez notre chaîne Telegram dès aujourd’hui !

Rejoignez-nous