Les fermes de minage crypto iraniennes s’arrêtent volontairement en raison des coupures de courant

Partager l’article
EN BREF
  • Les autorités iraniennes imputent en partie les pannes d'électricité aux activités de minage de cryptomonnaies.

  • Certaines fermes officielles de minage ont volontairement coupé leur électricité pour réduire la pression sur le réseau électrique, dans un contexte de coupures forcées.

  • Des coupures d'au moins deux heures touchent Téhéran, ainsi que les provinces d'Alborz et de Khorasan Razavi.

  • promo

    Participez à LA PLUS GRANDE ICO d’Espagne: achetez le B2M dès maintenant.

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

L’Iran a commencé à mettre en place des coupures de courant, une mesure de dernier recours pour éviter un black-out électrique total dans la région.

Sponsorisé



Sponsorisé

Bien que le minage crypto soit en partie critiqué par les autorités, certaines exploitations minières de cryptomonnaies officielles ont volontairement coupé le courant, afin d’alléger la charge sur le réseau électrique du pays.

Les coupures de courant auront un impact sur la capitale iranienne, Téhéran, ainsi que sur les provinces d’Alborz et de Khorasan Razavi. Les rapports indiquent que les coupures de courant dureront au moins deux heures et pourraient se prolonger dans la soirée. 

Sponsorisé



Sponsorisé

Les responsables iraniens ont imputé les pannes à la demande croissante d’électricité liée au minage de cryptomonnaies. Parmi les autres causes, citons la chaleur et la sécheresse qui, à leur tour, affectent la production d’hydroélectricité.

Le gouvernement a publié ce mois-ci un rapport qui révèle une baisse de 43% des précipitations par rapport à la moyenne iranienne. Cette baisse pourrait être synonyme de précarité plus tard dans l’année pour l’approvisionnement en eau du pays.

Les rapports indiquent également que les compagnies d’électricité ont mis en œuvre des fermetures dans quatre organismes gouvernementaux ayant une utilisation excessive de l’énergie.

La répression iranienne du minage de cryptomonnaies

Les coupures de courant sont la dernière mesure mise en place par le gouvernement iranien pour réduire l’impact environnemental du minage de cryptomonnaies. L’Iran est un foyer d’activité pour la communauté du minage, qui trouve ses prix énergétiques subventionnés attrayants.

Le gouvernement a même autorisé les centrales électriques à miner des cryptomonnaies en tant que telles en 2020. Cependant, au cours des deux dernières semaines, l’Iran a commencé à réprimer les activités de minage crypto. En raison de la pression accrue sur le réseau électrique du pays.

Le 16 mai, des rapports indiquaient que toute personne prise en train de miner des cryptomonnaies avec l’électricité de son foyer se verrait infliger de lourdes amendes. En outre, ils seraient contraints de payer une compensation pour les dommages causés au réseau électrique. À l’époque, les rapports faisaient également état d’avertissements selon lesquels, si les activités de minage crypto se poursuivent au rythme actuel, des pannes d’électricité sont à prévoir dans le pays.

Moins d’une semaine plus tard, des rapports ont révélé que les agents des services de renseignement du gouvernement iranien étaient en train d’éradiquer tous les mineurs illégaux de cryptomonnaies. Le ministère de renseignement du pays a mis en place des comités dans diverses régions pour localiser et saisir toute ferme de minage sans licence.

En 2021, la récompense a déjà été doublée pour tout signalement d’activités illégales de minage de cryptomonnaies. La récompense s’élevait à 200 millions de rials, ce qui équivaut à près de huit fois le salaire minimum mensuel en Iran.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Sponsorisé
Share Article

Dale Hurst is a journalist, presenter, and novelist. Before joining the Be In Crypto team, he was an editor and senior journalist at a news, lifestyle and human-interest magazine in the UK.

SUIVRE CET AUTEUR

L’ICO de Bit2Me VIENT DE DEMARRER! Achetez le token B2M dès maintenant.

J’achète!

Signaux de marché, études et analyses. Rejoignez notre chaîne Telegram dès aujourd’hui !

Rejoignez-nous