Voir plus

Les banques britanniques bloquent les transferts de cryptomonnaies face aux craintes de criminalité financière

2 mins
Mis à jour par Célia Simon
Rejoignez Notre Communauté de Trading sur Telegram

EN BREF

  • Barclays, Monzo et Starling ont bloqué les transferts vers les exchange de cryptomonnaies.
  • Les représentants de Starling ont déclaré que cette mesure était temporaire et qu'elle serait annulée dès que des contrôles supplémentaires seraient mis en place.
  • Les citoyens du Royaume-Uni ont perdu plus de 60 millions de livres sterling l'année dernière à cause d'escroqueries liées à l'investissement et la cryptomonnaie menées sur les réseaux sociaux.
  • promo

Les grandes banques telles que Barclays ont toutes bloqué le transfert de fonds de leurs clients vers des exchange de cryptomonnaies. Des établissements en ligne comme Monzo et Starling les ont également rejoints.

Selon certains rapports, les institutions britanniques cessent leurs paiements vers le secteur de la cryptomonnaie par crainte des possibilités de criminalité financière qu’il pourrait présenter. Au cours de l’année dernière, les britanniques ont perdu plus de 60 millions de livres sterling dans des escroqueries liées à l’investissement sur les réseaux sociaux. Selon les rapports, près de la moitié de ces escroqueries concernaient des cryptomonnaies.

Récemment, les clients de Barclays, Monzo et Starling ont été incapables de transférer des fonds vers des plateformes crypto de renom comme Binance et SwissBorg.

Les représentants de Starling ont déclaré que la mesure est temporaire et a été mise en place pour la protection de leurs clients. Ils ont également déclaré qu’ils reviendraient sur cette mesure dès qu’ils pourraient introduire des contrôles supplémentaires pour les transferts vers les exchanges crypto.

Le scepticisme des britanniques à l’égart des cryptomonnaies

Cette décision des banques du Royaume-Uni survient dans un contexte de scepticisme persistant du pays à l’égard des cryptomonnaies. Le gouverneur de la Banque d’Angleterre, Andrew Bailey, les a qualifiées de “dangereuses”. Sa position cynique sur les cryptomonnaies remonte à au moins mars 2020, lorqu’il a averti les détenteurs de Bitcoin (BTC) de “se préparer à perdre tout leur argent”.

De son côté, le lobbyiste financier TheCityUK a appelé à une plus grande protection des consommateurs alors qu’augmente le nombre de personnes possédant de la crypto. Plus 10 millions de personnes au Royaume-Uni auraient jusque-là détenu des actifs numériques en 2021. Il s’agit d’une augmentation de 558% par rapport au chiffre enregistré en 2018.

De plus, TheCityUK a déclaré que les entreprises qui commercialisent des actifs numériques pour leurs clients devraient être à la fois agréées et réglementées.

Des mises en garde d’autres banques

Les institutions britanniques ne sont pas les seules à prendre des mesures contre les transactions crypto. Ce 29 mai, des rapports ont révélé qu’une banque et un fournisseur de services de cartes en Inde ont émis des avertissements à ses clients concernant les activités basées sur les devises numériques.

Des courriels de la HDFC Bank, la principale banque du secteur privé en Inde, ont cité les directives de 2018 de la Banque de réserve de l’Inde (RBI). Pour être plus précis, il y était indiqué que les “transactions en monnaie virtuelle” étaient interdites. Ils demandaient également aux personnes soupçonnées de “probables transactions en monnaie virtuelle” de se présenter à leur agence HDFC la plus proche, menaçant de restreindre toutes les transactions sans autre préavis si les clients ne clarifiaient pas la nature de leurs transactions.

Le fournisseur de services de cartes SBI Card a également envoyé un courriel d’avertissement similaire à ses clients.

Les utilisateurs ont rapidement fait remarquer que la Cour suprême indienne a annulé l’interdiction bancaire de la RBI en 2020. HDFC a donc invoqué des directives obsolètes.

Les meilleures plateformes de cryptos | Juin 2024

Trusted

Avis de non-responsabilité

Avis de non-responsabilité : Conformément aux directives de The Trust Project, BeInCrypto s'engage à fournir des informations impartiales et transparentes. Cet article vise à fournir des informations exactes et pertinentes. Toutefois, nous invitons les lecteurs à vérifier les faits de leur propre chef et à consulter un professionnel avant de prendre une décision sur la base de ce contenu.

40ffcb38f879ee9feb7e93473e16d9cf?s=120&d=wp_user_avatar&r=g
Dale Hurst
Dale Hurst is a journalist, presenter, and novelist. Before joining the Be In Crypto team, he was an editor and senior journalist at a news, lifestyle and human-interest magazine in the UK.
READ FULL BIO
Sponsorisé
Sponsorisé