Le président salvadorien Bukele s’engage à faire du bitcoin une monnaie légale

Partager l’article
EN BREF
  • Le président Nayib Bukele affirme que l'adoption du BTC améliorera la vie et l'avenir de millions de personnes.

  • Si sa décision est soutenue par le Congrès, El Salvador deviendra le premier pays au monde à faire du BTC une monnaie légale.

  • L'annonce du président Bukele a reçu le soutien de personnalités comme Changpeng Zhao de Binance, ainsi que de l'application Strike.

  • promo

    Rejoignez notre groupe telegram et recevez des analyses crypto et signaux de trading quotidiens!

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

Nayib Bukele, président d’El Salvador, a déclaré son intention de donner cours légal au bitcoin (BTC) dans son pays.

Sponsorisé



Sponsorisé

Lors d’une conférence sur le BTC à Miami, l’homme de 39 ans a déclaré que l’adoption du bitcoin aurait des avantages à court et à long terme, citant notamment une augmentation des emplois et une relance des investissements au Salvador.

Il a donné des précisions sur ces avantages dans une série de tweets publiés le 6 juin. 

Sponsorisé



Sponsorisé

“#Bitcoin a une capitalisation de marché de 680 Mds$”, commence l’un de ces tweets. “Si 1 % de ce montant est investi au Salvador, cela augmenterait notre PIB de 25 %. De l’autre côté, #Bitcoin aura 10 millions de nouveaux utilisateurs potentiels et le moyen le plus rapide de transférer 6 Mds$ par an en transferts de fonds.”

Le président Bukele a également donné plus de détails sur les avantages de l’adoption du BTC pour le peuple salvadorien.

“En utilisant #Bitcoin, le montant reçu par plus d’un million de familles à faibles revenus augmentera de l’équivalent de milliards de dollars par an. Cela améliorera la vie et l’avenir de millions de personnes.”

“Nous espérons que cette décision ne sera que le début de la création d’un espace où certains des principaux innovateurs pourront réimaginer l’avenir de la finance, aidant potentiellement des millions de gens dans le monde entier.”

Le président a également adopté une nouvelle photo de profil sur son compte Twitter officiel. L’image le représente désormais en tenue officielle, mais avec des yeux laser.

Nayib Bukele gagne du soutien

L’annonce du président a été accueillie avec beaucoup d’acclamations et un grand enthousiasme. Des personnalités comme Changpeng Zhao, PDG de Binance, ont déjà exprimé leur soutien.

En outre, selon Reuters, l’application de paiement mobile Strike a déclaré qu’elle accueillait favorablement la nouvelle législation. Elle a également déclaré qu’elle travaillerait en étroite collaboration avec El Salvador en vue d’une utilisation réussie de la technologie Bitcoin. Strike a été lancée au Salvador en mars dernier.

Le président Bukele soumettra un projet de loi au Congrès la semaine prochaine.

Le monde va vers une adoption de la cryptomonnaie

El Salvador sera le premier pays au monde à adopter une cryptomonnaie comme monnaie légale si le congrès soutient le projet du président Bukele. Les rapports indiquent que, si le congrès approuve la décision, El Salvador utilisera le bitcoin aux côtés du dollar américain, sa monnaie officielle. 

Le président Bukele semble décidé à adopter le BTC malgré sa volatilité, la cryptomonnaue ayant connu des fluctuations considérables cette année. D’autres nations, cependant, explorent les monnaies numériques des banques centrales (CBDC). 

La Chine, par exemple, a progressé avec son yuan numérique. Son gouvernement n’a pas encore annoncé de calendrier officiel pour le déploiement de la CBDC. Néanmoins, son programme pilote implique actuellement plusieurs plateformes de détail, ainsi que des banques privées.

Un ancien responsable de la Banque populaire de Chine s’est prononcé en faveur du yuan numérique à la fin du mois de mai. Il réagissait ainsi à l’insinuation du président de la Réserve fédérale, Jerome Powell, selon laquelle la Chine utiliserait la CBDC pour surveiller les paiements de ses citoyens. Yao Qian a déclaré que cela n’a jamais été une motivation derrière le yuan numérique. Il a fait valoir que la CBDC est conçue comme une contre-mesure contre les “plateformes de paiement privées” de plus en plus populaires.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Sponsorisé
Share Article

Dale Hurst is a journalist, presenter, and novelist. Before joining the Be In Crypto team, he was an editor and senior journalist at a news, lifestyle and human-interest magazine in the UK.

SUIVRE CET AUTEUR

Signaux de marché, études et analyses. Rejoignez notre chaîne Telegram dès aujourd’hui !

Rejoignez-nous

Signaux de marché, études et analyses. Rejoignez notre chaîne Telegram dès aujourd’hui !

Rejoignez-nous