Voir plus

Terraform Labs déclare faillite : descente aux enfers ou stratégie élaborée ?

2 mins
Mis à jour par Matias Calderon
Rejoignez Notre Communauté de Trading sur Telegram

EN BREF

  • Le Terraform Labs, l'entreprise qui émettait le stablecoin USTerra, vient de se déclarer en faillite.
  • L'événement n'empêchera pas Do Kwon d'être jugé et emprisonné mais il changera tout de même quelques éléments au tribunal.
  • promo

Le Terraform Labs vient de se déclarer en faillite mais la démarche semble amorcer une stratégie bien particulière face à la justice.

Terraform Labs tire sa révérence…

Décidément, il semblerait que le Terraform Labs mette tout en œuvre pour s’en tirer à bon compte. Après une victoire inattendue contre la SEC l’automne dernier, l’entreprise a de nouveau une idée derrière la tête.

La nouvelle aura fait l’effet d’une bombe dans la crypto sphère : après deux ans de controverses, Terraform Labs a déposé le bilan aux États-Unis et s’est officiellement déclaré en faillite. La situation financière de l’entreprise serait en effet précaire, notamment en raison de ses déboires judiciaires.

Source : compte X de Bloomberg Crypto

Selon le dossier en question, la société de Do Kwon doit quelques centaines de millions de dollars à ses créanciers, dont près d’un tiers à ses avocats. Le document dit néanmoins être en présence d’une quantité d’actifs suffisante pour rembourser tout le monde après la faillite réglée.

De son côté, la nouvelle fait énormément de mal aux jetons du Terraform Labs, notamment du côté du LUNC qui a perdu 7 % de sa valeur au cours des dernières heures.

LUNC cours
Source : cours du LUNC selon CoinMarketCap

… avec une idée en tête ?

Si le Terraform Labs souhaite mettre fin à ses activités, il n’en sera pas de même pour Do Kwon. Toujours emprisonné au Monténégro, l’ancien millionnaire sud-coréen attend toujours son extradition. Il sera d’ailleurs jugé aux Etats-Unis en mars prochain pour ses implications dans la chute du stablecoin USTerra.

Pour aller plus loin : qu’est-ce qu’un stablecoin ?

Notons que la faillite n’aura pas de conséquences sur le parcours juridique de Do Kwon qui devra répondre de ses actes. En revanche, le fait que l’entreprise ferme ses portes et rembourse les créanciers permet de dispatcher les accusations.

Loin d’avoir à porter la responsabilité de celle-ci, Do Kwon pourra se concentrer sur les accusations de fraude qui pèsent sur ses épaules. Quand au Terraform Labs, il allège ses sanctions en justice et pourra toujours se restructurer.

Source : compte X de Zack Guzman

La morale de l’histoire : la justice, c’est l’injustice équitablement partagée.

Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024

Trusted

Avis de non-responsabilité

Avis de non-responsabilité : Conformément aux directives de The Trust Project, BeInCrypto s'engage à fournir des informations impartiales et transparentes. Cet article vise à fournir des informations exactes et pertinentes. Toutefois, nous invitons les lecteurs à vérifier les faits de leur propre chef et à consulter un professionnel avant de prendre une décision sur la base de ce contenu.

Laure-Elizabeth-Iacoucci.jpg
Laure Elizabeth Iacoucci
Laure Elizabeth Iacoucci est une journaliste expérimentée, comptant déjà plusieurs années d’expertise en rédaction, recherche et SEO. Son champ d’expertise s’étend de la blockchain à l’intelligence artificielle en passant par les régulations, la DeFi, les analyses de marché ainsi que toute forme de vulgarisation. Ses compétences rédactionnelles, sa maîtrise du SEO et son sens de l’investigation en font une professionnelle versatile et toujours prête à apporter un spectre complet de la crypto.
READ FULL BIO
Sponsorisé
Sponsorisé