Bitcoin : selon JP Morgan, le déclin du BTC pour 2021 n’est pas encore terminé

Partager l’article
EN BREF
  • Des analystes de JPMorgan ont exprimé leurs préoccupations quant au fait que la récente chute du cours de Bitcoin serait le signe d'un futur marché baissier.

  • L'équipe a étudié les prix actuels au comptant et les contrats à terme sur le BTC, constatant qu'ils évoquent les chiffres observés avant la chute du secteur crypto en 2018.

  • L'implication accrue des gouvernements pourrait expliquer la baisse d'intérêt pour les contrats à terme sur Bitcoin.

  • promo

    Participez à LA PLUS GRANDE ICO d’Espagne: achetez le B2M dès maintenant.

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

Une équipe de stratèges de JPMorgan, dirigée par Nikolaos Panigirtzoglou, estime que Bitcoin (BTC) connaît une faible demande de la part des grands acteurs.

Sponsorisé



Sponsorisé

Selon JPMorgan, la courbe des contrats à terme sur Bitcoin se trouve dans ce que l’équipe appelle “backwardation”, ce qui signifie que le prix au comptant est supérieur à celui des contrats à terme. Les contrats à terme exigent de l’acheteur qu’il paye des actifs à un prix spécifique et à une date fixée dans le futur.

Les stratèges sont inquiets, car la dernière fois que le prix au comptant s’est trouvé supérieur aux contrats à terme remonte à l’année 2018, lors du dernier krach de Bitcoin. À cette époque, les cryptomonnaies ont chuté de près de 80%, ce qui a été encore plu sévère que lorsque la bulle Internet a éclaté au début du millénaire.

Sponsorisé



Sponsorisé

Cela pourrait indiquer qu’un marché baissier est imminent, car les acheteurs institutionnels ne manifestent plus autant d’intérêt pour les investissements dans le secteur. Les conclusions de JPMorgan sont basées sur une moyenne mobile de 21 jours des cours à terme du BTC par rapport aux cours au comptant. L’équipe a déclaré :

“Il s’agit d’une évolution inhabituelle et d’un reflet de la faiblesse actuelle de la demande pour Bitcoin de la part des investisseurs institutionnels, qui ont tendance à utiliser les contrats à terme réglementés du groupe CME pour s’exposer au BTC”.

L’équipe a également averti que cela pourrait être “un signal baissier portant des échos de la frénésie des investisseurs de détail de décembre 2017.”

De même, les analyses s’inquiètent du fait que la part de Bitcoin sur le marché mondial ait chuté au cours des derniers mois, passant d’environ 70% en janvier à près de 42% aujourd’hui. M. Panigirtzoglou avait émis un premier avertissement sur le déclin de la part de marché de Bitcoin en mai, ce qui a été suivi d’un important plongeon de sa valeur.

La réglementation donne des maux de tête aux investisseurs crypto

Le renforcement de la réglementation sur les cryptomonnaies par les gouvernements pourrait être l’une des raisons de la baisse de la performance globale de Bitcoin. En ce moment, un nouveau pays annonce presque chaque jour son intention d’étendre les règles et réglementations entourant l’utilisation et le trading des cryptomonnaies.

La semaine dernière, le président de la Securities and Exchange Commission des États-Unis, Gary Gensler, a appelé à une plus grande protection des investisseurs. M. Gensler, qui était auparavant à la tête de la Commodity Futures Trading Commission sous le gouvernement du président Obama, a déclaré que les cryptomonnaies ont “soulevé de nouveaux problèmes de protection des investisseurs dont nous devons encore nous occuper.”

La Chine a également commencé à sévir contre les problèmes que lui posent les cryptomonnaies, notamment le minage de bitcoins. La nation cherche maintenant à prendre des mesures pour se convertir en un pays plus respectueux de l’environnement, et le minage de BTC s’oppose à la poursuite de cet objectif.

C’est pour cette raison que le pays a commencé à adopter de nouvelles réglementations interdisant le minage de cryptomonnaies. Cela a forcé de nombreuses personnes du secteur à chercher refuge ailleurs, comme aux États-Unis et au Kazakhstan, pour pouvoir continuer à miner des pièces numériques. Cependant, il ne s’agit apparemment que d’une question de temps avant que les mêmes problèmes surgissent dans les nouveaux lieux de résistance des mineurs et que d’autres réglementations soient proposées.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Sponsorisé
Share Article

Matthew De Saro est un journaliste et une personnalité médiatique spécialisée dans le sport, les jeux d'argent et les statistiques. Avant de rejoindre BeInCrypto, son travail a été présenté sur Fansided, Forbes et OutKick. Grâce à sa formation en analyse statistique et à sa passion pour l'écriture, il adopte une approche originale pour rendre compte de l'actualité.

SUIVRE CET AUTEUR

Signaux de marché, études et analyses. Rejoignez notre chaîne Telegram dès aujourd’hui !

Rejoignez-nous

Gagnez jusqu’à 10 000 USD chaque semaine avec l’AMM + Arena de CoinFLEX !

Gagnez dès maintenant