“Il y a toujours quelques personnalités qui vont biaiser notre jugement” : interview exclusive avec Sisyphe, auteur et youtubeur crypto

Partager l’article
EN BREF
  • Sisyphe, auteur spécialisé en cryptomonnaies et fort de sa chaîne Youtube, a répondu à quelques questions.

  • Sa chaîne Youtube lui sert d'outil pédagogique afin de s'éduquer en tandem avec ses abonnés au sujet de divers projets crypto.

  • Au sujet du trading, Sisyphe insiste sur l'importance de se "connaître soi-même" et éviter de suivre aveuglément chaque nouvelle méthode.

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

BeInCrypto a posé quelques questions à Sisyphe [@dareal_sisyphe], auteur et youtubeur crypto français. Ce dernier nous a notamment parlé de ses premiers pas au sein du milieu, de l’évolution de Bitcoin par rapport aux halvings précédents, de son approche pédagogique des cryptomonnaies et, surtout, de l’importance de ne pas se laisser trop influencer par d’importantes personnalités du milieu.

Après avoir d’abord entendu parler des cryptomonnaies en 2012 alors qu’il était encore étudiant, Sisyphe a commencé à véritablement s’intéresser à cet univers lors de la montée en flèche d’Ethereum au printemps 2017. “À partir de là, je me suis engagé sur la pente très glissante de l’obsession pour ce domaine, en essayant d’en apprendre le plus possible”, nous explique-t-il.

Un apprentissage progressif au travers de sa chaîne Youtube

C’est d’ailleurs ce souhait d’apprentissage qui l’a poussé à créer sa chaîne Youtube : “Je créais des vidéos en visant systématiquement des sujets que je ne maîtrisais pas, ce qui me forçait à assimiler de nouveaux concepts”.

Il a également fait référence au crypto Twitter ou encore à Bitcoin Talk, qui l’ont aidé à dénicher des thèmes piquant sa curiosité, et sur lesquels se pencher. “Je me suis intéressé au trading, à la programmation et à un tas d’autres domaines dont j’ignorais l’existence il y a quelques années”, nous a-t-il confié, ajoutant que ses activités présentes tournent maintenant “presque essentiellement autour des cryptos” et qu’il continue “d’en apprendre au quotidien”.

Sisyphe nous a d’ailleurs expliqué que sa chaîne Youtube s’avère être un outil pédagogique de taille, lui permettant de “décrire comment fonctionnent certains concepts de manière assez visuelle avec des animations et des illustrations”.

Une approche pédagogique des cryptomonnaies

Cette approche visuelle, naturellement, facilite grandement la compréhension du concept des cryptomonnaies pour les novices. “Il est vrai que le fonctionnement des crypto-monnaies est quelque chose de très difficile à expliquer à ceux qui n’ont pas de background dans [cette technologie]”, a admis le youtubeur, citant au passage “le côté abstrait de l’informatique, la complexité de la cryptographie, le jargon des blockchains” ou encore la magnitude des nombres comme éléments déroutants du milieu.
Selon lui, la meilleure manière d’expliquer le concept des monnaies numériques à des gens totalement étrangers à ce domaine “sans passer pour des aliens” serait de le rapprocher d’exemples concrets de la vie de tous les jours.

Il a par exemple mentionné la preuve de travail, ou proof-of-work, qu’il aime comparer à “un sudoku géant très difficile à compléter par les ordinateurs mais facile à vérifier une fois terminé”. De même, Sisyphe a rapproché le concept des clés privées et publiques à celui de l’adresse mail et du mot de passe : “tu donnes ton adresse mail pour recevoir des messages mais jamais ton mot de passe”. Il s’agit ainsi de comparaisons imagées qui aident à “marquer” la personne.

Traders débutants, attention à ne pas vous laisser trop influencer

Sisyphe a également transmis quelques conseils essentiels à ceux qui souhaitent s’essayer au trading : ne pas s’attendre à des résultats immédiats et “apprendre à se connaître soi-même”, tout en mettant l’accent sur l’importance de se méfier des influences extérieures.

Les réseaux sociaux sont de véritables coupes gorges pour tous les débutants en trading, parce qu’il y a toujours quelques personnalités que l’on respecte qui, en postant leurs idées de trade, vont forcément biaiser notre jugement.

Il a notamment mis en garde contre l’erreur de “passer constamment d’un système à l’autre en fonction des influences du moment”, et de faire aveuglément confiance à une personnalité influente du milieu qui semble toujours accumuler les gains ou négociations parfaites.

Par “se connaître soi-même”, je veux dire être capable d’identifier quand est-ce que ma pensée est indépendante et quand est-ce qu’elle est biaisée par ces influences sur les réseaux.

Ce conseil vaut d’autant plus la peine d’être mentionné qu’il est assez souvent mis de côté, dans un milieu où beaucoup souhaitent mettre en avant des scénarios haussiers ou baissiers souvent alignés sur leurs propres intérêts personnels de trading, plutôt que sur des indicateurs concrets.

Sisyphe a toutefois admis que cet exercice de recul n’est pas toujours si facile, car “notre égo refuse souvent de croire qu’on est sous influence (ce sont les faibles qui se font influencer, pas vrai ?)”.

Enfin, il a parlé de l’importance des échelles qui sont d’après lui “les seules qui permettent de débuter en trading convenablement”. Il a ainsi expliqué que ces dernières “apprennent la patience” et que les échelles de temps plus courtes exigent un trading à temps plein, ce qui est rarement le cas pour un débutant.

Le marché de Bitcoin mettra un certain temps à s’ajuster au halving

Au sujet du halving de Bitcoin de 2020, dont l’impact reste encore incertain, Sisyphe pense pour sa part, comme d’autres personnalités du milieu, qu’il s’agit là aussi de faire preuve de patience. Bien que les premiers halving de 2012 et 2016 se soient tous deux suivis de bullrun massifs, le marché a chaque fois mis plus de temps à réagir : “à peine plus de 2 mois pour le premier [halving], un peu plus de 6 mois pour le second”.

De même, l’ensemble du marché crypto a considérablement évolué depuis le halving de 2016, et Sisyphe a notamment cité les contrats futures, le trading de marging, les options, et l’arrivée d’acteurs institutionnels. “Je ne serais donc pas surpris qu’il y ait encore plus d’inertie pour ce 3ème halving”, a-t-il ajouté. Il lui semble donc tout à fait possible que l’impact de cette réduction de moitié de l’offre ne se fasse pas ressentir “avant le premier trimestre de 2021”.

Il en a conclu que “le cours pourrait donc stagner jusqu’à la fin de l’année, sans pour autant que le halving puisse être considéré comme un non-événement”.

Au moment de la rédaction de ses lignes, Bitcoin venait de subir une baisse considérable de son cours, et s’échangeait juste au-dessus de la barre des 9 000 USD.

 

Vous souhaitez vous joindre à la communauté BeInCrypto?
Rejoignez gratuitement notre groupe Telegram pour des nouvelles exclusives, des conseils de trading et une foule d’interactions avec d’autres passionnés de cryptomonnaies. 
 

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Share Article

Rédactrice en chef, Chef d'équipe. Originaire de Tours, France, et basée à Guadalajara au Mexique depuis 2012, je suis auteure et traductrice assermentée par le Conseil juridique de l'état de Jalisco, spécialisée en traduction de littérature, psychologie/psychiatrie, documents juridiques (US-Mexique) et finances/cryptomonnaies.

SUIVRE CET AUTEUR

Faites du trading avec les meilleurs signaux crypto - des profits garantis avec plus de 70% d’exactitude

Adhérez

Want to learn how to trade? Get a beginners guide from BeInCrypto Academy!

Learn now